Le huitième moisLLe huitième moisPregnancy: The eighth monthFrenchPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC10.000000000000059.0000000000000897.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez ce qui se passe durant le huitième mois de grossesse. Cette section contient de l’information sur les transformations physiques, les visites médicales, le nombre de coups de pied et l’accouchement prématuré.</p><p>À la 32e semaine, votre bébé devient encore plus énergique et a des périodes d’extrême activité. Ses mouvements seront à leur maximum cette semaine et vous le sentirez se tordre et se retourner. À la 33e semaine, les mouvements de votre bébé deviendront moins intenses, car il sera rendu trop grand pour circuler dans l’utérus. À la 35e semaine, votre bébé remplira la majeure partie de votre utérus et il se sentira inconfortable s’il se déplace. Il se retournera davantage au lieu de faire des mouvements énergiques comme auparavant. Ce mois-ci est aussi un bon moment pour vous renseigner sur l’accouchement, si ce n’est déjà fait.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Le bébé commence à être plus lourd et le poids pourrait vous déséquilibrer en plus de vous causer des maux de dos et des essoufflements.</li> <li>De la 32e à la 35e semaine, vous rencontrerez votre fournisseur de soins de santé toutes les deux semaines.</li> <li>Renseignez-vous sur les trois phases du travail, sur l’accouchement et sur les interventions possibles qui pourraient être nécessaires pendant le travail et l’accouchement.</li> <li>Consultez votre fournisseur de soins de santé si vous ressentez de la tristesse ou de la dépression.</li></ul>
Pregnancy: The eighth monthPPregnancy: The eighth monthPregnancy: The eighth monthEnglishPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC10.000000000000059.0000000000000897.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about the eighth month of pregnancy. Physical changes, medical visits, kick counts, and premature labour are discussed.</p><p>In week 32, your baby becomes even more energetic and has periods of extreme activity. Their movements will peak this week and you will be able to feel them twist and turn. By week 33, your baby’s movements will become smaller because they will be too big to swoop around in the womb any more. By week 35, your baby will fill most of your uterus and it may be uncomfortable if they move around. They will do more body rolls now instead of the energetic movements they did earlier. This month is also a good time to educate yourself about the basics of childbirth if you have not already done so.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>The baby is starting to get heavier and the weight may throw you off balance, cause back strain and breathlessness.</li> <li>From weeks 32 to 35, you will see your health-care provider once every two weeks.</li> <li>Educate yourself about the three phases of labour, the basics of childbirth and the possible interventions that may be needed during labour and delivery.</li> <li>Talk to your health-care professional if you are experiencing feelings of sadness or depression.</li></ul>

 

 

Le huitième mois326.000000000000Le huitième moisPregnancy: The eighth monthLFrenchPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC10.000000000000059.0000000000000897.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez ce qui se passe durant le huitième mois de grossesse. Cette section contient de l’information sur les transformations physiques, les visites médicales, le nombre de coups de pied et l’accouchement prématuré.</p><p>À la 32e semaine, votre bébé devient encore plus énergique et a des périodes d’extrême activité. Ses mouvements seront à leur maximum cette semaine et vous le sentirez se tordre et se retourner. À la 33e semaine, les mouvements de votre bébé deviendront moins intenses, car il sera rendu trop grand pour circuler dans l’utérus. À la 35e semaine, votre bébé remplira la majeure partie de votre utérus et il se sentira inconfortable s’il se déplace. Il se retournera davantage au lieu de faire des mouvements énergiques comme auparavant. Ce mois-ci est aussi un bon moment pour vous renseigner sur l’accouchement, si ce n’est déjà fait.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Le bébé commence à être plus lourd et le poids pourrait vous déséquilibrer en plus de vous causer des maux de dos et des essoufflements.</li> <li>De la 32e à la 35e semaine, vous rencontrerez votre fournisseur de soins de santé toutes les deux semaines.</li> <li>Renseignez-vous sur les trois phases du travail, sur l’accouchement et sur les interventions possibles qui pourraient être nécessaires pendant le travail et l’accouchement.</li> <li>Consultez votre fournisseur de soins de santé si vous ressentez de la tristesse ou de la dépression.</li></ul><h2>Transformations physiques au huitième mois de grossesse</h2><p>Votre bébé pourrait avoir le hoquet de temps à autres, provoquant de petites boursouflures intermittentes dans l’utérus, et s’installer la tête vers le bas. Le cas échéant, il faut espérer qu’il restera dans cette position jusqu’à l’accouchement.</p><p>Les aigreurs perdureront en raison de la pression exercée par l’utérus sur l’estomac. Il est possible que ayez du mal à dormir pendant la nuit en raison des fréquents déplacements à la salle de bain. Vous aurez peut-être quelques épisodes de légère incontinence; c’est-à-dire que quelques gouttes d’urine vous échapperont si vous toussez ou éternuez. Les hormones produites par le placenta déclencheront la production de lait par les seins. Il est possible que votre pression artérielle soit un peu plus élevée et vos mains et jambes enflent; par conséquent, assurez-vous de ne pas trop en faire et de vous reposer suffisamment. De plus, assurez-vous de signaler toute enflure à votre fournisseur de soins de santé. </p><p>Durant ce mois, les signes de Braxton-Hicks seront plus fréquents. Il est possible que vous ayez mal au dos, car les muscles soutenant les articulations situées dans le creux du os s’assouplissent et se détendent. Il est également possible de vous éprouviez des douleurs dans la région pubienne ou à l’intérieur des jambes. Ces douleurs viennent du fait que la tête de votre bébé appuie sur vos nerfs et que vos articulations pelviennes se détendent en prévision du travail. En outre, vous ressentirez peut-être des douleurs sous les côtes à cause de la pression exercée par l’utérus grandissant. </p><p>Dès la fin de ce mois, la plupart des bébés se placent la tête vers le bas, mais il faut savoir que dans 4 % des cas, le bébé s’assied à l’entrée du bassin; c’est ce qu’on appelle la position de siège. Le bébé se blottit petit à petit dans le bas du bassin, ce qui vous permet de respirer plus facilement mais vous vous fait aller aux toilettes plus fréquemment. À tout moment, votre bébé peut glisser dans le bas du bassin en prévision de l’accouchement.</p><h2>Nombre de coups de pied</h2><p>Vers le sixième mois de grossesse, on recommande aux futures mères de <a href="/Article?contentid=340&language=French">compter les coups de pied</a> donnés par le bébé, car c’est un moyen de s’assurer qu’il va bien. Chaque jour, consignez le temps qu’il faut à votre bébé pour produire 10 coups de pied, battements, bruissements ou tonneaux. Vous devriez sentir au moins 10 mouvements dans un délai de deux heures, mais vous en sentirez probablement bien plus en moins de temps. Alternativement, mesurez le temps qu’il faut à votre bébé pour faire trois mouvements. Vous devriez sentir au mois trois mouvements par demie heure.</p><p>Il est possible que votre bébé fasse un certain nombre de mouvements selon un modèle particulier. Si vous connaissez ce modèle et remarquez des écarts importants, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé.</p><h2>Visites médicales au huitième mois de grossesse</h2><p>De la 32<sup>è</sup> à la 35<sup>è</sup> semaine, vous verrez votre fournisseur de soins de santé aux deux semaines. À partir de la 36<sup>è</sup> semaine, vous passerez une visite médicale une fois par semaine. Chaque visite médicale sera similaire aux visites précédentes. Votre fournisseur de soins de santé effectuera les vérifications suivantes :</p><ul><li>poids</li><li>pression artérielle </li><li>urine</li><li>rythme cardiaque fœtal</li><li>la hauteur à laquelle se situe le haut de l’utérus, appelé fundus</li><li>taille et position du bébé</li><li>tout signe d’enflure des chevilles ou des pieds, surtout si vous avez des maux de tête ou des douleurs abdominales, ou si votre vision a changé, ce qui pourrait présager d’une hypertension causée par la grossesse</li></ul><p>Certains praticiens effectuent une deuxième échographie entre la 32<sup>è</sup> et la 34<sup>è</sup> semaine pour s’assurer que le bébé se développe normalement.</p><h2>Préoccupations au huitième mois de grossesse</h2><h3>Saignements</h3><p>Tout saignement survenant après la 28<sup>è</sup> semaine peut présager d’une véritable urgence. Les saignements peuvent être très légers ou très abondants et s’accompagner d’une douleur abdominale. Les saignements en fin de grossesse procèdent d’un problème au niveau du <a href="/Article?contentid=328&language=French">placenta</a>, par exemple le <a href="/Article?contentid=354&language=French">placenta prævia</a> (quand le placenta recouvre partiellement ou totalement l’ouverture du bassin) ou le abruptio placentae (quand le placenta se décolle des parois de l’utérus). Ils sont également provoqués par une rupture de l’utérus. Toutes ces situations sont très dangereuses si elles ne sont pas traitées immédiatement. Si les saignements sont plus que de simples traces ou un peu de sang sur le papier hygiénique, ou si vous ressentez des douleurs abdominales durant ce mois ou le suivant, communiquez immédiatement avec votre fournisseur de soins de santé.</p><h3>Accouchement prématuré</h3><p>Restez attentive aux signes d’un accouchement prématuré, afin de pouvoir réagir adéquatement. Voici les symptômes :</p><ul><li>plus de cinq contractions par heure</li><li>sang rouge vif s’écoulant du vagin</li><li>enflure du visage ou des mains</li><li>douleur pendant l’urination</li><li>douleur d’estomac aigue ou prolongée </li><li>vomissements violents ou continus</li><li>jaillissement soudain de liquide aqueux par le vagin</li><li>douleur sourde au dos </li><li>pression intense exercée sur le bassin</li></ul><h2>Autres facteurs à considérer au huitième mois de grossesse</h2><p>Si ce n’est pas encore fait, initiez-vous à présent aux trois phases du travail et à l’accouchement. De plus, renseignez-vous sur les différentes interventions associées au travail et à l’accouchement, telles que : </p><ul><li>la provocation</li><li>la surveillance fœtale </li><li>le soulagement de la douleur</li><li>l’épidurale</li><li>l’épisiotomie</li><li>l’extraction du bébé au moyen de forceps ou d’une ventouse </li><li>la césarienne</li></ul><h2>Changements émotionnels et dépression dans le troisième trimestre de la grossesse</h2><p>Ce trimestre est celui de la fierté, de l’accomplissement et de l’anticipation anxieuse de l’inconnu. Votre bébé est continuellement dans vos pensées et vous parlez probablement de lui continuellement. Peut-être avez-vous hâte de le prendre dans vos bras ou êtes-vous inquiète à l’idée de le perdre. </p><p>La réalité de la grossesse est maintenant incontournable et votre ventre saillant attire beaucoup d’attention. Vous vous sentez tout à fait spéciale, surtout lorsque des étrangers vous proposent leur siège ou de vous aider d’une quelque façon. Certaines femmes apprécient ces gestes, mais ils peuvent ennuyer certaines autres qui n’aiment pas qu’on associe leur grossesse à une impuissance éventuelle.</p><p>Vous devrez éventuellement cesser de travailler à un moment donné de ce trimestre. Si votre emploi contribue largement à l’estime que vous vous portez, il est possible que vous ayez beaucoup de mal à vous ajuster à ce changement. Ajoutez à cela le regain d’énergie propre à ce trimestre, vous donnant l’envie pressante de vous affairer et de faire des choses. Si vous craignez de vous ennuyer jusqu’à la date prévue de l’accouchement, sachez que les préparatifs de dernière minute ne manqueront pas et vous occuperont pleinement. </p><p>L’image corporelle est un aspect très important du troisième trimestre. Il est possible que votre ventre enfle bien plus que prévu et que vous sentiez négligée et peu attirante. Vous aurez probablement besoin que votre conjoint vous rassure abondamment sur ce plan. </p><p>Si vous êtes mère pour la première fois, l’inconnu entourant le travail et l’accouchement peut vous paraître effrayant et inquiétant. Vous craigniez possiblement de « perdre le contrôle » durant le processus de travail. Vous avez peut-être peur de devoir accoucher inopinément à la maison. Si vous avez déjà eu des enfants, il est possible que vous craigniez de revivre les douleurs de l’accouchement ou tout autre complication s’étant produite. </p><p>Les symptômes physiques de la grossesse peuvent provoquer de l’irritabilité, des changements d’humeur et une hâte d’arriver au jour de l’accouchement. Ces sentiments sont parfaitement normaux. Toutefois, si vous vous sentez constamment triste, désespérée et pleine de ressentiment à l’égard de votre grossesse, vous êtes possiblement déprimée et devriez demander de l’aide à de votre médecin. Souvent, les symptômes dépressifs qui se manifestent vers la fin de la grossesse perdurent dans la période post-partum; par conséquent, il est important que ces symptômes soient examinés dès à présent. </p><h4>Comment votre bébé se développe</h4><ul><li> <a href="/Article?contentid=333&language=French">Le troisième trimestre</a></li></ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/pregnancy_the_eighth_month.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.