Complications associées au cordon ombilical et aux membranes fœtalesCComplications associées au cordon ombilical et aux membranes fœtalesComplications of the umbilical cord and fetal membranesFrenchPregnancyAdult (19+)BodyReproductive systemConditions and diseasesPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSC Rory Windrim, MB, MSc, FRCSC12.000000000000029.0000000000000830.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous sur les différentes complications pendant la grossesse qui sont associées au cordon ombilical, aux membranes fœtales et au liquide amniotique.</p><p>Le cordon ombilical et les membranes fœtales sont vitaux à votre bébé en gestation puisqu’ils assurent sa croissance et son développement. En règle générale, la grossesse se passe sans complications. Mais parfois, ces structures posent problème et provoquent des complications pouvant affecter à la fois la mère et le bébé. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Une artère ombilicale unique et une insertion vélamenteuse et vasa previa font partie des complications associées au cordon ombilical.</li> <li>La chorio-amniotite, qui est une infection de la membrane fœtale et du liquide amniotique, et des troubles associés au volume du liquide amniotique font partie des complications associées à la membrane fœtale.</li> <li>Ces deux complications associées au cordon ombilical et aux membranes fœtales peuvent avoir de graves conséquences pour la mère et le bébé. Dans ces circonstances, l’exposition à des substances nuisibles appelées tératogènes pourrait mener à des anomalies de croissance et de développement.</li></ul>
Complications of the umbilical cord and fetal membranesCComplications of the umbilical cord and fetal membranesComplications of the umbilical cord and fetal membranesEnglishPregnancyAdult (19+)BodyReproductive systemConditions and diseasesPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSC Rory Windrim, MB, MSc, FRCSC12.000000000000029.0000000000000830.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about the various disorders of the umbilical cord, fetal membranes and amniotic fluid that can arise during pregnancy.</p><p>The umbilical cord and fetal membranes are vital to the healthy growth and development of your unborn baby. Usually, pregnancy proceeds without complication. Sometimes, however, problems can arise with these structures, which can cause concerns for both mother and baby. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Umbilical cord complications include single umbilical artery and velamentous insertion and vasa previa.</li> <li>Fetal membrane complications include chorioamnionitis, which is an infection of the fetal membrane and amniotic fluid, and disorders of the amniotic fluid volume.</li> <li>Both complications of the umbilical cord and fetal membranes can have serious consequences for both mother and baby.</li></ul>

 

 

Complications associées au cordon ombilical et aux membranes fœtales355.000000000000Complications associées au cordon ombilical et aux membranes fœtalesComplications of the umbilical cord and fetal membranesCFrenchPregnancyAdult (19+)BodyReproductive systemConditions and diseasesPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSC Rory Windrim, MB, MSc, FRCSC12.000000000000029.0000000000000830.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous sur les différentes complications pendant la grossesse qui sont associées au cordon ombilical, aux membranes fœtales et au liquide amniotique.</p><p>Le cordon ombilical et les membranes fœtales sont vitaux à votre bébé en gestation puisqu’ils assurent sa croissance et son développement. En règle générale, la grossesse se passe sans complications. Mais parfois, ces structures posent problème et provoquent des complications pouvant affecter à la fois la mère et le bébé. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Une artère ombilicale unique et une insertion vélamenteuse et vasa previa font partie des complications associées au cordon ombilical.</li> <li>La chorio-amniotite, qui est une infection de la membrane fœtale et du liquide amniotique, et des troubles associés au volume du liquide amniotique font partie des complications associées à la membrane fœtale.</li> <li>Ces deux complications associées au cordon ombilical et aux membranes fœtales peuvent avoir de graves conséquences pour la mère et le bébé. Dans ces circonstances, l’exposition à des substances nuisibles appelées tératogènes pourrait mener à des anomalies de croissance et de développement.</li></ul><h2>Complications associées au cordon ombilical</h2> <h3>Artère ombilicale unique </h3> <p>Le cordon ombilical contient deux artères ombilicales et une veine ombilicale qui transportent le sang du placenta au bébé en gestation. Chez certains bébés en gestation, seule une artère ombilicale est présente. Habituellement, cela n’entrave en rien leur développement, mais il faut savoir que dans 30 % des cas, les bébés sont atteints d’anomalies congénitales telles que le bec-de-lièvre, de déficience cardiaque ou d’anomalies chromosomiques. </p> <h3>Insertion vélamenteuse et vasa previa</h3> <p>D’ordinaire, les vaisseaux sanguins ombilicaux qui vont du placenta jusqu’au bébé sont protégés par le cordon ombilical. Toutefois, dans 1 à 2 % des grossesses, un problème appelé insertion vélamenteuse peut se produire. Le cas échant, les vaisseaux sanguins traversent sans protection les membranes fœtales avant de fusionner dans le cordon ombilical. Cette complication entraîne parfois une insuffisance de poids à la naissance, un accouchement prématuré et différentes anomalies congénitales. L’insertion vélamenteuse peut provoquer une hémorragie chez le bébé au cours de l’accouchement, après la rupture des membranes fœtales. Si on présume qu’il y a insertion vélamenteuse, on vous conseillera éventuellement une césarienne pour prévenir la rupture des membranes. </p> <p>La vasa previa est due à une complication de l’insertion vélamenteuse et se produit lorsque les vaisseaux sanguins ombilicaux traversent les membranes fœtales et passent à travers l’espace séparant le bébé en gestation du col utérin. Cette condition est très grave car dès que les membranes fœtales se rompent, les vaisseaux non protégés peuvent se déchirer et provoquer une hémorragie massive chez le bébé. Ce faisant, le rythme cardiaque du bébé ralentit, lui faisant encourir un grave danger. Si vous êtes touchée par une vasa previa s’accompagnant de saignements vaginaux, vous devrez accoucher par césarienne afin d’augmenter les chances de survie de votre bébé. </p> <h2>Complications associées à la membrane fœtale </h2> <h3>Chorio-amniotite </h3> <p>C’est une infection des membranes fœtales et du liquide amniotique possiblement associée à des infections chez la mère et le bébé. La chorio-amniotite se manifeste par de la fièvre, une hausse du rythme cardiaque de la mère et du bébé en gestation, un utérus sensible ou douloureux et une mauvaise odeur dégagée par le liquide amniotique. La chorio-amniotite résulte parfois d’une rupture prolongée de la membrane et d’accouchements de longue durée. Avant le travail, le problème est diagnostiqué par des analyses de sang et une amniocentèse; pendant le travail, par une surveillance. Si vous développez une chorio-amniotite pendant votre grossesse, on vous prescrira des antibiotiques et le bébé sera mis au monde dès que possible.</p> <h3>Troubles associés au volume du liquide amniotique </h3> <p>D’ordinaire, le volume de liquide amniotique présent dans l’utérus est d’environ 1 litre (1 pinte) dès la 36<sup>è</sup> semaine de grossesse, puis il diminue considérablement après l’accouchement. Deux types de problèmes sont associés au volume du liquide amniotique : </p> <ul> <li>On parle de polyhydramnios lorsque le volume de liquide amniotique dans l’utérus est supérieur à 2 litres (2 pintes). Cette condition est assez commune chez les femmes souffrant de diabète. Les causes du polyhydramnios ne sont pas bien connues. Cette condition est diagnostiquée au moyen d’une échographie. Le polyhydramnios augmente les risques d’anomalies congénitales et chromosomiques, d’abruptio placentae, d’accouchement prématuré, de perte du bébé en gestation et d’hémorragie post-partum. On utilise parfois l’amniocentèse pour retirer une partie du liquide amniotique.</li> <li>On parle d’oligoamnios lorsqu’il y a trop peu de liquide amniotique dans l’utérus. De nouveau, les causes de l’oligoamnios ne sont pas bien connues. Il est rare que l’oligoamnios se déclare au stade précoce de la grossesse, mais le cas échéant, elle augmente les risques de fausse couche, de restriction de la croissance fœtale, d’abruptio placenta, d’accouchement prématuré, d’anomalies musculo-squelettiques telles que le pied bot, d’hypoplasie pulmonaire (une anomalie touchant le poumon) et de mortinaissance. Étant donné que le volume de liquide amniotique diminue quelque peu après la 35<sup>è</sup> semaine, l’oligoamnios se produit plus souvent dans cette période. Au stade avancé de la grossesse, l’oligoamnios augmente les risques de détresse fœtale et d’accouchement par césarienne. Pour traiter l’oligoamnios, on inocule un liquide appelé solution cristalloïde dans l’utérus, afin de remplacer le liquide amniotique manquant.</li></ul>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.