Accouchement à l’hôpitalAAccouchement à l’hôpitalHospital birthFrenchPregnancyAdult (19+)BodyNANAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC12.000000000000040.00000000000001032.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about hospital birth and the three levels of care available: low-risk care, specialty or high-risk care, and subspecialty care.</p><p>La grossesse et l’accouchement sont des événements naturels de la vie. Environ 85 % des grossesses et des accouchements se déroulent sans complications. Pour cette raison, les femmes dont la grossesse ne comporte pas de risques élevés ont le choix d’accoucher à la maison. Cependant, certaines femmes se sentent plus en sécurité d’accoucher à l’hôpital où des installations à la fine pointe sont disponibles en cas de besoin. Toutefois, dans le cas d’une grossesse qui comporte des risques élevés, il est nécessaire d’accoucher dans un hôpital et d’être assistée par un obstétricien durant le travail et l’accouchement.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Différents niveaux de soins hospitaliers sont disponibles en fonction du niveau de risque de la grossesse.</li> <li>Les hôpitaux qui offrent des soins spécialisés offrent des soins pour les grossesses à faible risque tout comme des soins aux bébés prématurés et aux nouveau-nés présentant des problèmes de santé, mais dont on s’attend à ce qu’ils guérissent rapidement.</li> <li>Les hôpitaux qui offrent des soins ultraspécialisés prodiguent des soins de santé complets aux mères comme aux bébés, quelle que soit la nature des risques qu’ils courent, y compris lorsque les soins du bébé sont complexes. </li></ul>
Hospital birthHHospital birthHospital birthEnglishPregnancyAdult (19+)BodyNANAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC12.000000000000040.00000000000001032.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about hospital birth and the three levels of care available: low-risk care, specialty or high-risk care, and subspecialty care.</p><p>Pregnancy and childbirth are normal life events. About 85% of all pregnancies and deliveries have normal outcomes. Because of this, low-risk pregnant women have the option of giving birth at home. Some women, on the other hand, are uncomfortable with this choice, and feel safer in a hospital where high-tech facilities are available if needed. Other women are considered high-risk, and they need to deliver at a hospital where an obstetrician can oversee their labour and delivery.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>Different levels of hospital care are available depending on the level of risk of the pregnancy.</li> <li>Specialty care hospitals provide low-risk care as well as care for premature babies and newborns with health problems who are expected to recover quickly.</li> <li>Subspecialty care hospitals provide comprehensive care to mothers and babies at all risk levels, including babies who require complex care.</li></ul>

 

 

Accouchement à l’hôpital396.000000000000Accouchement à l’hôpitalHospital birthAFrenchPregnancyAdult (19+)BodyNANAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC12.000000000000040.00000000000001032.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about hospital birth and the three levels of care available: low-risk care, specialty or high-risk care, and subspecialty care.</p><p>La grossesse et l’accouchement sont des événements naturels de la vie. Environ 85 % des grossesses et des accouchements se déroulent sans complications. Pour cette raison, les femmes dont la grossesse ne comporte pas de risques élevés ont le choix d’accoucher à la maison. Cependant, certaines femmes se sentent plus en sécurité d’accoucher à l’hôpital où des installations à la fine pointe sont disponibles en cas de besoin. Toutefois, dans le cas d’une grossesse qui comporte des risques élevés, il est nécessaire d’accoucher dans un hôpital et d’être assistée par un obstétricien durant le travail et l’accouchement.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Différents niveaux de soins hospitaliers sont disponibles en fonction du niveau de risque de la grossesse.</li> <li>Les hôpitaux qui offrent des soins spécialisés offrent des soins pour les grossesses à faible risque tout comme des soins aux bébés prématurés et aux nouveau-nés présentant des problèmes de santé, mais dont on s’attend à ce qu’ils guérissent rapidement.</li> <li>Les hôpitaux qui offrent des soins ultraspécialisés prodiguent des soins de santé complets aux mères comme aux bébés, quelle que soit la nature des risques qu’ils courent, y compris lorsque les soins du bébé sont complexes. </li></ul><p>Il existe trois niveaux de soins dispensés durant le travail et l’accouchement dans différents hôpitaux, notamment les soins généraux, les soins spécialisés et les soins ultraspécialisés. Le niveau de soin nécessaire dépend des besoins particuliers de la mère et du bébé. Après la naissance, la mère et le bébé pourraient nécessiter un niveau de soins différent, mais les intervenants feront de leur mieux pour qu’ils demeurent dans le même hôpital.</p><h2>Soins généraux </h2><p>Les hôpitaux généraux dispensent des soins aux femmes qui ne présentent pas de risques élevés durant le travail et l’accouchement. Ces soins sont souvent offerts par des hôpitaux communautaires. La plupart de ces hôpitaux disposent de salles d’accouchement qui accueillent les femmes enceintes pendant le travail, l’accouchement et la période post-partum. Les salles d’accouchement ont l’équipement nécessaire pour les accouchements qui ne comportent pas de risques élevés. On y trouve des moniteurs fœtaux, des solutions intraveineuses et des médicaments antidouleur comme l’anesthésie épidurale. Elles sont également éclairées par une lumière tamisée et équipées d’un lit doux, confortable et ajustable. Dans quelques hôpitaux généraux, on déplace la mère et le bébé dans une autre salle après l’accouchement. Souvent, le père peut également rester avec eux dans la chambre.</p><p>Peu d’hôpitaux offrent la possibilité d’utiliser une chaise ou un tabouret d’accouchement au lieu d’un lit. La chaise d’accouchement permet à la femme de s’accroupir pendant le travail, une position plus confortable que d’être allongée. Elle permet à la mère de tirer profit de la gravité, ce qui facilite la descente du bébé dans le canal génital durant le travail. </p><p>En général, le fournisseur de soins de santé qui vous a suivi pendant votre grossesse est celui qui vous assistera pendant le travail et l’accouchement à l’hôpital. </p><p>Si vous avez été suivie par une sage-femme durant la grossesse, il est fort possible que celle-ci vous assiste lors du travail et de l’accouchement. Cependant, si vous présentez des signes de complications pendant le travail, elle vous confiera à un médecin, très probablement à l’obstétricien de garde à l’hôpital, pour qu’il prenne soin de vous.</p><p>Si vous avez été suivie par votre médecin de famille ou un obstétricien durant la grossesse, il est probable qu’une infirmière ou une sage-femme vous assistera presque tout au long du travail. Le médecin viendra jeter un coup d’œil de temps en temps et vous assistera lorsqu’il sera temps de mettre le bébé au monde. Parfois, un autre intervenant de la santé pourrait devoir vous assister si le vôtre n’est pas disponible.</p><p>Les hôpitaux généraux (qui dispensent des soins aux femmes dont la grossesse ne présente pas de risques élevés) sont en mesure de déceler les complications imprévues qui peuvent survenir durant l’accouchement et d’y faire face. Ils offrent des services d’anesthésie, de radiologie, d’ultrason et de laboratoire à n’importe quel moment du jour ou de la nuit. L’hôpital doit être en mesure de procéder à une césarienne d’urgence dans les 30 minutes qui suivent une telle décision. Cette intervention chirurgicale est réalisée par un obstétricien. Les hôpitaux généraux disposent de sang et de produits sanguins afin de procéder à une transfusion sanguine au besoin. Ils peuvent également déterminer si la mère court des risques important et la transférer dans un hôpital spécialisé ou ultraspécialisé au besoin.</p><p>Après la naissance, les hôpitaux généraux dispensent des soins post-partum à la mère et au bébé. Ils sont en mesure de réanimer les nouveau-nés, de stabiliser et d’évaluer leur état en cas de besoin et de prendre soin d’eux tant qu’ils sont sous leur responsabilité. Si la mère ou le nouveau-né requiert des soins spécialisés ou ultraspécialisés, il ou elle sera transféré à un hôpital approprié. Les hôpitaux généraux prodiguent également des soins infirmiers aux bébés que leur transfèrent les hôpitaux spécialisés ou ultraspécialisés lorsqu’ils ne sont plus à risque.</p><h2>Soins spécialisés</h2><p>Les hôpitaux qui dispensent des soins spécialisés ont les mêmes responsabilités que les hôpitaux généraux mais offrent également des services supplémentaires. Ils prennent en charge les mères et les bébés qui présentent des risques élevés, dont ceux qui leur ont été transférés par les hôpitaux généraux. Ils prodiguent aussi des soins aux bébés prématurés qui pèsent 1 500 g (3 livres et 5 onces) ou plus, et aux bébés qui naissent avec des problèmes de santé mineurs susceptibles de se résoudre rapidement. Quelques hôpitaux disposent d’une unité néonatale de soins intensifs où travaillent des médecins appelés « néonatalogistes », spécialisés dans les soins pour les nouveau-nés.</p><p>Il y a plusieurs raisons de transférer une mère ou son bébé vers un hôpital spécialisé, comme le déclenchement prématuré du travail après 32 semaines de grossesse; un ralentissement de la croissance du fœtus qui s’accompagne d’une quantité insuffisante de liquide amniotique dans l’utérus; une sorte d’hypertension artérielle grave nommée « prééclampsie »; un problème qui touche le placenta, que l’on nomme « placenta prævia »; ou une inflammation des membranes du fœtus nommée « chorioamnionite ». </p><p>Les hôpitaux spécialisés peuvent également stabiliser l’état d’un bébé très malade et le transférer au besoin vers un hôpital qui offre des services ultraspécialisés.</p><h2>Soins ultraspécialisés</h2><p>Les hôpitaux qui offrent des services ultraspécialisés prodiguent des soins de santé complets avant, pendant et après l’accouchement, et ce, aux mères et aux bébés, y compris ceux transférés des autres hôpitaux, quelle que soit la nature des risques qu’ils courent. Les mères et les bébés admis dans ce genre d’hôpitaux sont :</p><ul><li>les mères qui ont des problèmes chirurgicaux ou médicaux complexes</li><li>les bébés qui nécessitent des soins complexes après la naissance</li><li>les bébés qui ont de graves anomalies congénitales</li><li>les bébés prématurés nés avant la 32e semaine de la grossesse</li><li>les bébés dont le poids à la naissance n’excède pas les 1 500 g (3 livres et 5 onces)</li></ul><p>Parfois, même si la mère nécessite toujours des soins ultraspécialisés après l’accouchement, on pourrait transférer son bébé dans un autre hôpital s’il est en assez bonne santé. Il est également possible que l’on transfère le nouveau-né dans un hôpital ultraspécialisé et que la mère reste à l’hôpital où elle a accouché.</p><p>Cette séparation forcée constitue un défi pour la mère, le père et le nouveau-né. Les parents pourraient trouver difficile d’établir des liens avec leur bébé. Ils doivent cependant se rappeler que ces liens se développeront au cours des semaines, voire des mois, qui suivront la venue du bébé à la maison. Les parents pourraient faire face à des défis en raison des va-et-vient entre les hôpitaux, les chambres d’hôtel à défrayer pour être près de l’hôpital où se trouve le bébé et la garde des autres frères et sœurs. </p><p>Il est parfois utile de consulter une travailleuse sociale ou de vous adresser à l’aumônerie de l’hôpital pour évacuer le stress causé par la séparation.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/hospital_birth.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.