AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Le futur père : comment aider lors de l’accouchementLLe futur père : comment aider lors de l’accouchementThe expecting father: How to help in childbirthFrenchPregnancyAdult (19+)NANANAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC7.0000000000000066.0000000000000539.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur ce que vous pouvez faire, en tant que futur père, pour aider votre conjointe pendant le travail et l'accouchement. </p><p>De nombreux pères ont peur de la chambre d’accouchement. Ils s’inquiètent de rester figés, de perdre conscience ou d’être malades pendant l'accouchement. Ils se demandent si ce sera effrayant et déplaisant de voir leur conjointe passer par le travail et l’accouchement. Une bonne façon de se préparer pour le travail et l’accouchement est de se renseigner sur ce qui se passera. Lisez ce que lit votre conjointe au sujet de l’accouchement. Pendant les cours prénataux, regardez les vidéos sur le travail et l’accouchement. Visitez l’hôpital avec votre conjointe pour en apprendre davantage sur les installations disponibles. Parlez avec vos amis de leur expérience.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Soutenez votre partenaire au cours du travail et de l’accouchement en la rassurant calmement, en la félicitant, en tentant de lui changer les idées et en l’encourageant.</li> <li>Si vous ne désirez vraiment pas assister à la naissance, une autre personne, comme la mère de votre conjointe, sa sœur ou une bonne amie pourrait être plus qu’heureuse de l’aider au cours du travail ou sinon, vous pourriez embaucher une doula. </li></ul>
The expecting father: How to help in childbirthTThe expecting father: How to help in childbirthThe expecting father: How to help in childbirthEnglishPregnancyAdult (19+)NANANAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC7.0000000000000066.0000000000000539.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about how you, an expecting father, can help your partner when they are going through labour and delivery.</p><p>Many fathers are fearful of the delivery room. They worry that they might freeze, faint, or become sick to their stomachs if they watch the birth. They wonder if it will be a frightening and unpleasant experience to see their partner go through labour and delivery. One good way to prepare for labour and delivery is to educate yourself about what will happen. Read what your partner reads about childbirth. At your childbirth classes, watch the labour and delivery videos. Visit the hospital with your partner to learn what facilities they have available. Talk to friends about their birth experiences.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>Help your partner through labour and delivery by calmly reassuring her, offering praise, distracting her, and encouraging her.</li> <li>If you really do not want to be at the birth find a family member or close friend of your partner who can be there instead, or perhaps hire a doula.</li></ul>

 

 

Le futur père : comment aider lors de l’accouchement405.000000000000Le futur père : comment aider lors de l’accouchementThe expecting father: How to help in childbirthLFrenchPregnancyAdult (19+)NANANAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC7.0000000000000066.0000000000000539.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur ce que vous pouvez faire, en tant que futur père, pour aider votre conjointe pendant le travail et l'accouchement. </p><p>De nombreux pères ont peur de la chambre d’accouchement. Ils s’inquiètent de rester figés, de perdre conscience ou d’être malades pendant l'accouchement. Ils se demandent si ce sera effrayant et déplaisant de voir leur conjointe passer par le travail et l’accouchement. Une bonne façon de se préparer pour le travail et l’accouchement est de se renseigner sur ce qui se passera. Lisez ce que lit votre conjointe au sujet de l’accouchement. Pendant les cours prénataux, regardez les vidéos sur le travail et l’accouchement. Visitez l’hôpital avec votre conjointe pour en apprendre davantage sur les installations disponibles. Parlez avec vos amis de leur expérience.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Soutenez votre partenaire au cours du travail et de l’accouchement en la rassurant calmement, en la félicitant, en tentant de lui changer les idées et en l’encourageant.</li> <li>Si vous ne désirez vraiment pas assister à la naissance, une autre personne, comme la mère de votre conjointe, sa sœur ou une bonne amie pourrait être plus qu’heureuse de l’aider au cours du travail ou sinon, vous pourriez embaucher une doula. </li></ul><h2>Comment vous pouvez aider pendant un accouchement vaginal</h2><p>L’accouchement comprend trois étapes. La première étape débute lorsque les contractions de votre conjointe commencent. Les contractions permettent d'ouvrir ou de dilater le col de l'utérus jusqu'à 10 cm (4 pouces). Pendant cette étape, les contractions deviendront plus fortes, plus douloureuses et plus fréquentes au fur et à mesure que la tête du bébé descend dans le pelvis. Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour aider :</p><ul><li>Rassurez votre conjointe avec des mots réconfortants et des mouvements lents et réguliers.</li><li>Félicitez-la, ne la critiquez pas.</li><li>Tentez de lui changer les idées.</li><li>Aidez-la à se concentrer sur une contraction à la fois.</li><li>Permettez-lui de se tenir debout et de s'appuyer sur vous afin que la gravité fasse descendre le bébé.</li><li>Essuyez son front avec un linge mouillé et apportez-lui des morceaux de glace à mastiquer.</li><li>Donnez-lui un massage si elle le désire.</li><li>Encouragez-la à se reposer entre les contractions si elle le peut.</li><li>Encouragez-la à résister l'envie de pousser jusqu'à ce que le soignant lui dise de pousser.</li></ul><p>La deuxième étape est la descente du bébé dans le canal génital. Les contractions au cours de cette étape peuvent être très douloureuses et fréquentes. Durant ce temps, continuer de rassurer, de soutenir et de réconforter votre conjointe. Aidez-la à pousser lorsque c'est le temps. Si vous avez un miroir, encouragez votre conjointe à regarder le bébé sortir si elle le désire. Écoutez les infirmières et les fournisseurs de soins de santé et donnez-leur de l'espace pour faire leur travail.</p><p>La troisième étape, après la naissance du bébé, se rapporte à la séparation du placenta dans l’utérus, lequel sortira par le vagin. Vous et votre conjointe serez soulagés que le bébé soit finalement arrivé. Il se peut qu'on vous permette de couper le cordon ombilical. Une fois que les soignants vous donnent leur aval, mettez le bébé sur la poitrine de votre conjointe et encouragez-la à allaiter si elle est prête. Félicitez-la et encouragez-la à se détendre.</p><h2>Si vous ne voulez vraiment pas assister à la naissance</h2><p>On met beaucoup de pression sur les pères pour qu’ils soient présents à la naissance. Cependant, si vous avez participé aux cours prénataux, lu les livres et soigneusement évalué les options avec votre conjointe, et que vous ne désirez vraiment pas assister à la naissance, une autre personne, comme la mère de votre conjointe, sa sœur ou une bonne amie pourrait être plus qu'heureuse de l’aider au cours du travail. Sinon, vous pourriez envisager d'embaucher une doula, une professionnelle embauchée pour « materner la mère » et s'occuper de ses besoins émotifs durant l'accouchement. Même si vous manquez la naissance, cela n'aura pas d'incidence sur votre capacité d'établir des liens avec votre bébé.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/father_how_to_help_in_childbirth.jpgFalse

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.