AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

CésarienneCCésarienneCaesarean sectionFrenchPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC11.000000000000047.00000000000001237.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignements importants sur les césariennes : à quel moment il faut pratiquer une césarienne, comment cela se passe, quels sont les complications et les effets possibles.</p><p>Une césarienne est une intervention chirurgicale où le bébé vient au monde au moyen d'une incision pratiquée dans l'abdomen et l’utérus. Parfois, on procède à une césarienne lorsque le travail s’est éternisé et n'a pas progressé adéquatement. On peut également procéder à une césarienne d'urgence lorsque la vie de la mère ou du bébé est en jeu. Parfois, une césarienne est déjà prévue, comme lorsque la mère a déjà eu une césarienne ou lorsqu'elle présente une condition qui rend le travail dangereux.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Une césarienne est une intervention chirurgicale abdominale majeure où l’on pratique une incision dans la peau, à travers le gras sous-cutané, l’abdomen et utérus. </li> <li>Les complications associées à la césarienne comprennent une hémorragie, de la douleur, une infection, des caillots sanguins ou des dommages à l’utérus.</li> <li>La césarienne est généralement une intervention sécuritaire pour le bébé, cependant celui-ci présente un risque légèrement plus élevé de développer des problèmes respiratoires et un traumatisme causé par les coupures chirurgicales. </li></ul>
Caesarean sectionCCaesarean sectionCaesarean sectionEnglishPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC11.000000000000047.00000000000001237.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Important information regarding Caesarean sections: why it may be required, how it is done, what the complications are, and potential effects.</p><p>Caesarean section, sometimes referred to as C-section, is the surgical delivery of a baby through incisions in the abdomen and uterus. Sometimes caesarean section is done after a long labour that has not progressed properly. Caesarean section may also be performed in emergency situations where the mother or baby’s life is in jeopardy. Other times, a caesarean section may be planned because the mother had a previous caesarean section or has a condition that makes labour dangerous.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>Caesarean section is major abdominal surgery where the incision is made through the skin, the underlying fat, and into the abdomen and uterus.</li> <li>Complications of caesarean section include hemorrhaging, pain, infection, blood clots or damage to the uterus.</li> <li>Caesarean section is generally a safe procedure for the baby however they are at a slightly higher risk for breathing problems, and trauma due to surgical cuts.</li></ul>

 

 

Césarienne406.000000000000CésarienneCaesarean sectionCFrenchPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC11.000000000000047.00000000000001237.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignements importants sur les césariennes : à quel moment il faut pratiquer une césarienne, comment cela se passe, quels sont les complications et les effets possibles.</p><p>Une césarienne est une intervention chirurgicale où le bébé vient au monde au moyen d'une incision pratiquée dans l'abdomen et l’utérus. Parfois, on procède à une césarienne lorsque le travail s’est éternisé et n'a pas progressé adéquatement. On peut également procéder à une césarienne d'urgence lorsque la vie de la mère ou du bébé est en jeu. Parfois, une césarienne est déjà prévue, comme lorsque la mère a déjà eu une césarienne ou lorsqu'elle présente une condition qui rend le travail dangereux.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Une césarienne est une intervention chirurgicale abdominale majeure où l’on pratique une incision dans la peau, à travers le gras sous-cutané, l’abdomen et utérus. </li> <li>Les complications associées à la césarienne comprennent une hémorragie, de la douleur, une infection, des caillots sanguins ou des dommages à l’utérus.</li> <li>La césarienne est généralement une intervention sécuritaire pour le bébé, cependant celui-ci présente un risque légèrement plus élevé de développer des problèmes respiratoires et un traumatisme causé par les coupures chirurgicales. </li></ul><p>On utilise des césariennes dans les cas suivants :</p><ul><li>lorsque la mère présente une complication qui rend le travail dangereux pour le bébé, comme un placenta prævia ou un problème avec le cordon ombilical que l'on nomme « vasa prævia »</li><li>lorsque la mère a déjà subi une incision utérine « classique » ou une reconstruction utérine, ce qui peut rendre les contractions utérines dangereuses pour la mère</li><li>lorsqu'il faut mettre le bébé au monde en raison d'un problème de santé chez la mère ou le bébé mais que le déclenchement artificiel du travail n’est pas possible ou n'a pas fonctionné</li><li>lorsque les contractions de l'utérus ne sont pas efficaces et que le travail ne progresse pas adéquatement</li><li>lorsque la tête du bébé est trop grosse pour passer par le pelvis de la mère</li><li>lorsque la position du bébé dans l'utérus rend l'accouchement naturel difficile, comme lorsque le bébé se présente par le siège</li><li>lorsque la fréquence cardiaque du bébé, tel que mesuré par un moniteur fœtal, démontre que le bébé ne tolère pas bien le travail</li><li>lorsqu'il y a une urgence, comme un abruptio placentae grave, où un accouchement par voie vaginale comporte des risques de mort</li><li>lorsque la mère souffre d'herpès génital actif, une maladie qu'elle pourrait transmettre au bébé durant un accouchement vaginal</li></ul><h2>Anesthésie durant une césarienne</h2><p>Une césarienne est pratiquée sous anesthésie régionale ou générale. Les anesthésiques régionaux, comme l’anesthésie épidurale et les blocages rachidiens, engourdissent le corps de la taille vers le bas, et permettent à la femme de demeurer éveillée durant la chirurgie. Dans le cas d'une anesthésie épidurale, on insère un tube mince dans le dos de la femme, dans un espace entre la moelle épinière et la membrane extérieure de cette dernière. Le médicament anesthésique passe par le tube et entre dans le dos de la femme et l'on peut contrôler la quantité administrée. Dans le cas d'un blocage rachidien, le médicament anesthésique est injecté dans une portion de la colonne vertébrale de la femme, et ce, dans une seule dose. Les blocages rachidiens permettent de soulager la douleur presque immédiatement, un effet qui peut durer pendant une à deux heures après l'injection. L’anesthésie générale permet d’endormir la femme; elle est fréquemment utilisée pour des césariennes d'urgence.</p><h2>Que se passe-t-il durant la chirurgie?</h2><p>Une césarienne est une chirurgie abdominale majeure où l'on pratique une incision dans la peau, à travers le gras sous-cutané, l'abdomen et utérus. Il se peut que l'on doive pousser la vessie avant que le chirurgien puisse pratiquer l’incision dans l'utérus. L'incision est légèrement plus longue que la taille de la tête du bébé. Une fois que l'on a fait l'incision, un assistant pousse sur le dessus de l'utérus de la femme et l'on met le bébé délicatement au monde par l’ouverture pratiquée. Une fois que l’on a mis le bébé au monde et que l'on a retiré le placenta, le chirurgien suture l'utérus et les autres couches de tissu.</p><p>Il y a deux types de césarienne qui diffèrent par la direction de l'incision dans l'abdomen. On peut pratiquer une incision classique ou une incision bikini. L'incision bikini est plus populaire car elle guérit mieux, a meilleure apparence et entraîne moins de douleur après la chirurgie. Dans une césarienne avec incision bikini, le médecin pratique une incision horizontale dans l'abdomen, juste au-dessus de la ligne des poils pubiens. La cicatrice se situe au niveau de la ligne bikini de la femme et n'est donc pas visible lorsqu'elle porte un costume de bain deux pièces. Dans le cas d'une césarienne classique, l'incision est pratiquée à la verticale, juste en deçà du nombril, jusqu'à la ligne de bikini.</p> <figure class="asset-c-80"> <span class="asset-image-title">Incisions pour une césarienne</span><img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Cesarian_section_MED_ILL_FR.png" alt="La coupe bikini montrée par une ligne horizontale pointillée et la coupe classique montrée par une ligne verticale pointillée" /><figcaption class="asset-image-caption">Dans le cadre d'une césarienne avec incision au niveau de la ligne de bikini, le docteur pratique une incision qui va d'un côté à l'autre de l'abdomen, juste en haut de la ligne des poils pubiens. Dans le cadre d'une césarienne classique, l'incision est pratiquée à la verticale, juste en dessous du nombril jusqu'au dessus de la ligne de bikini.</figcaption> </figure> <p>Il y a également deux types d’incision que l'on peut pratiquer sur l'utérus. Si l'on a utilisé une incision bikini sur l'abdomen, le chirurgien pourrait pratiquer une incision horizontale sur l'utérus, ce que l'on nomme « césarienne du segment inférieur » (CSI). Si l’on a utilisé une incision classique sur l'abdomen, le médecin pourrait tout de même pratiquer une incision de type bikini sur l'utérus. Dans de plus rares cas, il pratiquera une incision verticale sur l'utérus, ce que l'on nomme « incision utérine classique ». En général, les incisions horizontales sur l'utérus sont plus sécuritaires et moins susceptibles de se déchirer au cours d'une grossesse subséquente. Les femmes qui ont subi une CSI ont de plus de chances de tenter un accouchement a vaginal après césarienne (AVAC). Les femmes qui ont subi une césarienne avec incision classique ne devraient pas tenter un AVAC car les risques de rupture utérine durant l'accouchement sont plus élevés.</p><h2>Césarienne planifiée</h2><p>On recourt plus souvent à une césarienne planifiée lorsque la femme a déjà subi une césarienne au cours d'une grossesse antérieure. La césarienne planifiée comporte certains avantages manifestes, car l’on peut garantir que la grossesse ne dépassera pas le terme prévu et l’on élimine les problèmes associés à une grossesse post-terme. Aussi, une césarienne planifiée pourrait s'avérer nécessaire lorsque la mère ou le bébé présente une complication qui rend le travail dangereux. </p><p>Cependant, certaines femmes désirent recourir à une césarienne planifiée car cela est plus pratique ou permet d'éviter les souffrances du travail. Si c'est ce que vous désirez, il est important de remarquer que, bien que les césariennes soient jugées sécuritaires, elles comportent tout de même des risques de complications plus importants pour la mère et le bébé comparativement à un accouchement vaginal. Une césarienne n'est absolument pas une porte de sortie aisée.</p><h2>Complications associées aux césariennes</h2><p>L'une des complications possibles durant une césarienne est l’hémorragie. L'utérus est un gros organe musculaire qui comporte de nombreux vaisseaux sanguins. Par conséquent lorsqu'on pratique une incision dans l'utérus, cela peut entraîner une hémorragie. Parfois, il faut recourir à une transfusion sanguine afin de remplacer le sang perdu durant la césarienne. Dans de très rares cas, on ne peut stopper le saignement et il faut procéder à une intervention chirurgicale pour retirer l'utérus, ce que l'on nomme « hystérectomie ».</p><p>La douleur est l'une des complications courantes qui suit une césarienne. Les femmes ne réalisent pas toujours qu'elles éprouveront une douleur considérable pendant plusieurs semaines après la chirurgie. La douleur éprouvée après une césarienne est plus aiguë que la douleur qui accompagne un accouchement vaginal. En fait, une étude réalisée récemment a démontré que 100 % des femmes qui ont subi une césarienne planifiée ou non planifiée ont eu recours à des narcotiques après la césarienne, comparativement à 11 % des femmes qui ont accouché par voie vaginale.</p><p>Un certain nombre de complications peuvent se manifester pendant ou après une césarienne. Cela comprend les complications suivantes :</p><ul><li>fièvre</li><li>infection dans l'incision</li><li>infection urinaire</li><li>infection de l'utérus ou des poumons</li><li>caillot de sang dans l'utérus, dans les veines des jambes ou dans les poumons</li><li>dommages à l’utérus, ce qui peut rendre les accouchements subséquents dangereux</li></ul><h2>Effets sur le bébé</h2><p>Les césariennes sont généralement sécuritaires pour le bébé. Un autre avantage est que les bébés mis au monde par césarienne affichent souvent de belles têtes rondes s'il n'y a pas eu de travail car les os crâniens n'ont pas été comprimés par le pelvis, comme cela aurait été le cas durant un accouchement vaginal. Cependant, 24 heures après la naissance, il n’y a aucune différence entre la tête d’un bébé né par voie vaginale et la tête d’un bébé né par césarienne. </p><p>Les bébés nés par césarienne sont toutefois légèrement plus susceptibles d'éprouver des problèmes respiratoires car il se peut que leurs poumons contiennent encore une quantité du liquide produit dans les poumons avant la naissance. D'autres risques sont l'asthme et certaines allergies.</p><p>Les bébés nés par césarienne présentent également des risques plus élevés de trauma en raison des incisions chirurgicales, particulièrement durant une chirurgie d'urgence. Ces coupures sont habituellement mineures.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/caesarean_section.jpgFalse

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.