AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Accouchement vaginal après césarienneAAccouchement vaginal après césarienneVaginal birth after caesarean sectionFrenchPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSC Rory Windrim, MB, MSc, FRCSC11.000000000000049.0000000000000557.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur l’accouchement vaginal après césarienne (AVAC) et sur les femmes admissibles à un AVAC. On y discute également des éléments particuliers dont il faut tenir compte, en plus de fournir des conseils.</p><p>Il est possible pour certaines femmes ayant déjà subi une césarienne d’accoucher de leur prochain enfant par voie vaginale. Dans 50 % à 85 % des cas, l’accouchement vaginal après césarienne (AVAC) est couronné de succès, tant pour la mère que pour le bébé. Cependant, si une disproportion céphalo-pelvienne est à l’origine d’une césarienne antérieure, ce qui signifie que la tête du bébé était trop grande pour passer par le pelvis de la mère, les chances de réussite d’un AVAC sont de 30 % à 50 %. On pourrait proposer à certaines femmes ayant déjà subi une césarienne de tenter le travail et l'AVAC lors de leur prochaine grossesse. Cependant, si vous prévoyez avoir un AVAC, il est important de comprendre que l’on pourrait recourir à une césarienne, même après avoir enduré l’épreuve du travail.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Il est possible pour certaines femmes ayant déjà subi une césarienne d’accoucher de leur prochain enfant par voie vaginale, cependant l’on pourrait devoir recourir à une césarienne, même après avoir enduré l’épreuve du travail.</li> <li>Les femmes ne devraient pas tenter un accouchement vaginal après une césarienne si elles ont eu toute autre forme d’incision qu’une incision horizontale (« bikini ») lors de leur césarienne précédente, si elles ont des antécédents de rupture utérine ou si elles ont subi une intervention chirurgicale afin de retirer un fibrome de l’utérus.</li> <li>La principale préoccupation lorsqu’une femme tente un accouchement vaginal après une césarienne est la rupture éventuelle de l’utérus, une rare, mais grave complication. </li></ul>
Vaginal birth after caesarean sectionVVaginal birth after caesarean sectionVaginal birth after caesarean sectionEnglishPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSC Rory Windrim, MB, MSc, FRCSC11.000000000000049.0000000000000557.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about the conditions under which you may be offered vaginal birth after a Caesarean section, and the considerations/precautions you should take.</p><p>Some women who have a caesarean section may be able to have a vaginal birth in their next pregnancy. In 50% to 85% of cases, a vaginal birth after caesarean section, or VBAC, is successful for both mother and baby. If the reason for the previous caesarean section was cephalopelvic disproportion, where the baby’s head was too big for the woman’s pelvis, the chances of a successful VBAC is 30% to 50%. Certain women who have had a previous caesarean section may be offered a trial of labour and VBAC for their next pregnancy. If you are considering VBAC, it is important to accept the possibility that you may still require a caesarean section after going through the trial of labour. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Some women who have a caesarean section may be able to have a vaginal birth in their next pregnancy, however they may still need a caesarean after going through labour.</li> <li>Women should not have a VBAC if they had anything other than a bikini cut incision in their previous C-section, had a previous uterine rupture, or had a previous surgery to remove fibroids from the uterus.</li> <li>The main concern when a woman attempts VBAC is that her uterus may rupture, a rare but serious complication.</li></ul>

 

 

Accouchement vaginal après césarienne408.000000000000Accouchement vaginal après césarienneVaginal birth after caesarean sectionAFrenchPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSC Rory Windrim, MB, MSc, FRCSC11.000000000000049.0000000000000557.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur l’accouchement vaginal après césarienne (AVAC) et sur les femmes admissibles à un AVAC. On y discute également des éléments particuliers dont il faut tenir compte, en plus de fournir des conseils.</p><p>Il est possible pour certaines femmes ayant déjà subi une césarienne d’accoucher de leur prochain enfant par voie vaginale. Dans 50 % à 85 % des cas, l’accouchement vaginal après césarienne (AVAC) est couronné de succès, tant pour la mère que pour le bébé. Cependant, si une disproportion céphalo-pelvienne est à l’origine d’une césarienne antérieure, ce qui signifie que la tête du bébé était trop grande pour passer par le pelvis de la mère, les chances de réussite d’un AVAC sont de 30 % à 50 %. On pourrait proposer à certaines femmes ayant déjà subi une césarienne de tenter le travail et l'AVAC lors de leur prochaine grossesse. Cependant, si vous prévoyez avoir un AVAC, il est important de comprendre que l’on pourrait recourir à une césarienne, même après avoir enduré l’épreuve du travail.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Il est possible pour certaines femmes ayant déjà subi une césarienne d’accoucher de leur prochain enfant par voie vaginale, cependant l’on pourrait devoir recourir à une césarienne, même après avoir enduré l’épreuve du travail.</li> <li>Les femmes ne devraient pas tenter un accouchement vaginal après une césarienne si elles ont eu toute autre forme d’incision qu’une incision horizontale (« bikini ») lors de leur césarienne précédente, si elles ont des antécédents de rupture utérine ou si elles ont subi une intervention chirurgicale afin de retirer un fibrome de l’utérus.</li> <li>La principale préoccupation lorsqu’une femme tente un accouchement vaginal après une césarienne est la rupture éventuelle de l’utérus, une rare, mais grave complication. </li></ul><h2>Quelles femmes sont admissibles à un AVAC?</h2> <p>Si vous voulez avoir un AVAC, vous devez répondre aux conditions suivantes:</p> <ul> <li>N’avoir subi qu’une seule césarienne.</li> <li>Lors de la césarienne précédente, l’incision doit avoir été pratiquée horizontalement sur l’utérus. Cette incision n’est pas toujours identique à celle qui est visible sur votre peau. C’est pour cette raison que votre médecin doit d’abord consulter le rapport de votre césarienne précédente avant de vous conseiller d’essayer un AVAC.</li> <li>Vous ne devez avoir aucune anomalie au niveau de l’utérus ni aucun antécédent de rupture utérine.</li> <li>Un médecin doit vous assister tout au long du travail et de l’accouchement afin de surveiller le déroulement du travail et de procéder à une césarienne d’urgence au besoin.</li> <li>Le personnel médical et le médecin anesthésiste doivent être sur place pour procéder à une césarienne d’urgence au besoin. </li></ul> <p>Les femmes suivantes ne doivent pas tenter d’avoir un AVAC:</p> <ul> <li>Les femmes qui ont subi une incision traditionnelle verticale, en forme de T ou de toute autre forme sur l’utérus lors de leur césarienne précédente, mise à part l’incision horizontale.</li> <li>Les femmes qui ont des antécédents de rupture utérine.</li> <li>Les femmes qui ont subi une intervention chirurgicale à cause d’un fibromyome dans l’utérus.</li> <li>Les femmes qui présentent une condition qui rend le travail dangereux, comme le placenta prævia.</li> <li>Les femmes qui ne veulent pas tenter un AVAC et qui préfèrent plutôt avoir une autre césarienne.</li></ul> <h2>Ce dont il faut tenir compte avant de décider de procéder à un AVAC</h2> <p>La principale préoccupation lorsqu’une femme tente un AVAC est la rupture éventuelle de l’utérus. Cette situation se produit rarement, mais constitue une grave complication. Un signe important de rupture utérine pendant l’accouchement est l’irrégularité de la fréquence cardiaque du bébé. D’autres signes qui laissent présager une rupture utérine sont l’arrêt des contractions, de la douleur abdominale, des saignements vaginaux ou la présence de sang dans l’urine. Une rupture utérine est plus probable lorsque l’incision pratiquée lors de la dernière césarienne était verticale ou en forme de T. Toutefois, le risque de rupture utérine est moindre si l’incision pratiquée sur l’utérus était horizontale.</p> <p>Si vous décidez d’avoir un AVAC, il est important de tenir compte des considérations suivantes:</p> <ul> <li>Il ne faut pas utiliser des médicaments pour déclencher artificiellement le travail; laissez plutôt les contractions commencer et progresser naturellement. Le déclenchement artificiel du travail lors d’un AVAC est associé à un taux élevé d’échec et de rupture utérine.</li> <li>La fréquence cardiaque du bébé sera constamment évaluée grâce à un moniteur fœtal tout au long du travail. Le signe le plus indicateur d’une rupture utérine est l’irrégularité de la fréquence cardiaque du bébé.</li> <li>Vous pouvez demander des médicaments antidouleur, dont l'anesthésie épidurale, durant un AVAC. L’utilisation de l’épidurale ne compromet pas le succès de l’AVAC et n’augmente pas les risques de rupture utérine.</li> </ul>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.