AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Travail prématuré et accouchement prématuréTTravail prématuré et accouchement prématuréPremature labour & premature birthFrenchPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSCAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPC12.000000000000039.00000000000001537.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les signes, les causes, les facteurs de risques et les façons de prévenir le travail prématuré ainsi que sur les étapes du travail prématuré.</p><p>La naissance avant terme ou l'accouchement prématuré est habituellement un événement inattendu. Selon les causes de la naissance et le degré de prématurité du bébé, il pourrait également s'agir d'une urgence. La présente section explore les causes à l'origine d’une naissance prématurée, les signes d'un accouchement prématuré et les stratégies pour retarder l'accouchement prématuré.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Le travail prématuré peut être causé par une abruptio placentae, une béance du col de l’utérus, des changements hormonaux ou une infection.</li> <li>Afin de prévenir le travail prématuré, cessez de fumer avant la grossesse, évitez l’alcool et les drogues à usage récréatif, ayez une alimentation équilibrée et minimisez le stress.</li> <li>Certains symptômes de travail prématuré comprennent des crampes ou de la contraction, des douleurs aiguës et prolongées à l’estomac ou du sang rouge vif provenant du vagin au cours de la 20e à la 37e semaine.</li> <li>Les bébés nés prématurément pourraient devoir être soignés dans un hôpital qui offre des services spécialisés ou ultraspécialisés.</li></ul>
Premature labour & premature birthPPremature labour & premature birthPremature labour & premature birthEnglishPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSCAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPC12.000000000000039.00000000000001537.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about the signs, causes, risk factors, and ways of preventing premature labour, as well as the stages of premature labour.</p><p>Preterm birth, or premature birth, is usually an unplanned event. Depending on the causes of the birth and how premature the baby is, it may also be an emergency. This section explores the causes of premature birth, the signs of premature birth, and strategies to delay premature birth. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Premature labour can be caused by placental abruption, incompetent cervix, hormonal changes or infection.</li> <li>To help prevent premature labour, quit smoking before pregnancy, avoid alcohol and recreational drugs, eat a well-balanced diet and minimize stress.</li> <li>Cramping or contractions, sharp or prolonged stomach pain or bright red blood from vagina between 20 to 37 weeks are some of the signs of premature labour.</li> <li>Babies born prematurely may need to be treated at a hospital that provides specialty or subspecialty services.</li></ul>

 

 

Travail prématuré et accouchement prématuré410.000000000000Travail prématuré et accouchement prématuréPremature labour & premature birthTFrenchPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSCAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPC12.000000000000039.00000000000001537.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les signes, les causes, les facteurs de risques et les façons de prévenir le travail prématuré ainsi que sur les étapes du travail prématuré.</p><p>La naissance avant terme ou l'accouchement prématuré est habituellement un événement inattendu. Selon les causes de la naissance et le degré de prématurité du bébé, il pourrait également s'agir d'une urgence. La présente section explore les causes à l'origine d’une naissance prématurée, les signes d'un accouchement prématuré et les stratégies pour retarder l'accouchement prématuré.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Le travail prématuré peut être causé par une abruptio placentae, une béance du col de l’utérus, des changements hormonaux ou une infection.</li> <li>Afin de prévenir le travail prématuré, cessez de fumer avant la grossesse, évitez l’alcool et les drogues à usage récréatif, ayez une alimentation équilibrée et minimisez le stress.</li> <li>Certains symptômes de travail prématuré comprennent des crampes ou de la contraction, des douleurs aiguës et prolongées à l’estomac ou du sang rouge vif provenant du vagin au cours de la 20e à la 37e semaine.</li> <li>Les bébés nés prématurément pourraient devoir être soignés dans un hôpital qui offre des services spécialisés ou ultraspécialisés.</li></ul><h2>Les causes à l'origine du travail prématuré</h2><p>De nombreuses causes peuvent être à l'origine d'un accouchement prématuré, comme des problèmes qui touchent bébé à naître, la mère ou les deux. La plupart des cas d'accouchement prématuré sont provoqués par un travail prématuré et, plus particulièrement, par la rupture prématurée des membranes fœtales, ou par une affection que l'on nomme « béance cervico-isthmique », où le col de l'utérus s'ouvre avant le temps.</p><p>Certains événements peuvent déclencher le travail prématuré. En voici quelques-uns :</p><ul><li>Un abruptio placentae, où le placenta se détache de l'utérus pendant la grossesse</li><li>Une béance cervico-isthmique, où le col de l'utérus s'ouvre graduellement sans douleur avant le temps approprié</li><li>Des changements hormonaux qui peuvent provoquer un stress chez le bébé à naître ou la mère</li><li>Une infection</li></ul><h2>Facteurs de risque en ce qui concerne le travail prématuré</h2><p>De nombreux facteurs peuvent augmenter les risques de déclenchement du travail et l’accouchement prématuré. Si vous avez déjà eu un travail prématuré, les chances que cela se reproduise sont deux fois et demie plus élevées. Si ce travail prématuré s'est produit avant la 28e semaine de grossesse, vos chances sont 10 fois plus élevées. Il est important que vous et votre fournisseur de soins de santé gardiez cela à l'esprit afin qu'il vous prodigue des soins adéquats tout au long de votre grossesse.</p><p>Un autre facteur de risque important en ce qui concerne le travail et l'accouchement prématuré est la présence de jumeaux ou de bébés multiples. La présence de jumeaux et de bébés multiples a augmenté au cours des dernières années, principalement en raison de l'utilisation de médicaments qui stimulent l'ovulation et d’autres techniques de procréation médicalement assistée. Environ la moitié de tous les jumeaux naissent à la 36e semaine ou avant. La moitié des triplets naissent avant la 32e semaine. Chez de nombreuses femmes enceintes de jumeaux et de bébés multiples, le travail se déclenche prématurément, et ce, de façon spontanée. Dans d'autres cas, il peut s’avérer nécessaire de déclencher le travail prématuré en raison de complications pendant la grossesse.</p><p>L'un des facteurs de risque important est la présence d'une infection. Certains types d’infections, dont les suivants, peuvent provoquer un accouchement prématuré :</p><ul><li>Les infections urinaires non traitées : ces infections doublent le risque d'accouchement prématuré. On effectue des épreuves pour détecter les infections urinaires à chaque visite médicale et l'on peut traiter ces infections à l'aide d'antibiotiques. </li><li>Vaginose bactérienne : ces infections peuvent également doubler le risque d'accouchement prématuré. Le principal symptôme d'une vaginose est des pertes vaginales légères ou importantes qui ont une odeur de « poisson ». Les vaginoses sont soignées à l'aide d'antibiotiques. </li></ul><p>De nombreux autres facteurs de risque se rapportent au travail et à l'accouchement prématurés. Certains de ces risques, comme l'anémie, la faible augmentation du poids de la mère pendant la grossesse, les habitudes de travail stressantes, le tabagisme, la consommation d'alcool et l'utilisation de drogues comme la cocaïne, peuvent être corrigés pendant la grossesse. Certains facteurs de risque, comme les anomalies structurelles de l'utérus, peuvent être corrigés de façon chirurgicale avant de tomber enceinte.</p><p>Voici d'autres facteurs de risque qui influencent les accouchements prématurés : être âgée de moins de 17 ans ou de plus de 40 ans, avoir subi de nombreux avortements dans le passé, et afficher un poids faible avant la grossesse.</p><p>Le fait d’être conscients de ces risques peut vous aider et aider votre fournisseur de soins de santé à déterminer si vous avez besoin de soins spéciaux pour prévenir un travail prématuré. Si vous présentez des risques élevés de travail prématuré, votre fournisseur de soins de santé prendra des précautions spéciales pour assurer les meilleurs résultats pour vous et votre bébé.</p><h2>Prévenir le travail prématuré</h2><p>Bien que vous ne puissiez changer certains facteurs de risque, certaines mesures peuvent réduire vos chances d'accouchement prématuré. Certains comportements, comme les suivants, favorisent une saine grossesse :</p><ul><li>Arrêtez de fumer avant la grossesse ou aussitôt que vous le pouvez durant la grossesse.</li><li>Évitez de boire de l'alcool et d'utiliser des drogues à usage récréatif.</li><li>Informez votre fournisseur de soins de santé de tous les médicaments que vous prenez car certains pourraient être néfastes pour votre grossesse et il pourrait être nécessaire de les éliminer graduellement.</li><li>Assurez-vous de maintenir un poids suffisant tout au long de votre grossesse, selon ce que votre fournisseur de soins de santé vous recommande.</li><li>Assurez-vous que votre alimentation est nourrissante et équilibrée. L'alimentation et les soins prénataux sont particulièrement importants si vous avez moins de 17 ans, plus de 35 ans ou si vous portez des jumeaux ou plusieurs bébés.</li><li>Évitez de soulever des articles lourds ainsi que le travail pénible, et évitez de vous tenir debout pendant de longues périodes.</li><li>Réduisez au minimum le stress dans votre vie lorsque cela est possible et tentez de composer avec le stress en utilisant des techniques de relaxation, en faisant de l’exercice, en ayant une bonne alimentation et en vous reposant.</li><li>Évitez les infections autant que possible.</li><li>Si vous avez des antécédents d'accouchement prématuré en raison d'une anomalie structurelle de l'utérus, il est possible de corriger ces anomalies de façon chirurgicale avant que vous ne tombiez enceinte.</li><li>On peut réduire les risques d'accouchement prématuré dû à une béance cervico-isthmique au moyen d'une intervention chirurgicale qui ferme le col de l'utérus de la 14e semaine de la grossesse jusqu'au neuvième mois.</li><li>Certaines maladies chroniques chez la mère peuvent provoquer un accouchement prématuré si on ne les traite pas adéquatement pendant la grossesse. Il faut les suivre adéquatement tout au long de la grossesse.</li><li>Si votre fournisseur de soins de santé croit que vous présentez des risques élevés de travail prématuré, il pourrait vous suggérer d'éviter les rapports sexuels.</li></ul><h2>Signes de travail prématuré</h2><p>Il y a de nombreux signes qui suggèrent le déclenchement du travail prématuré. Si vous détectez l'un de ces signes entre la 20e et la 37e semaine de grossesse, consultez votre fournisseur de soins de santé immédiatement ou rendez-vous au service de travail et d'accouchement le plus près.</p><ul><li>Toutes crampes ou contractions</li><li>Des douleurs diffuses dans le bas du dos</li><li>Des douleurs aiguës ou prolongées dans l'estomac</li><li>Un jaillissement soudain ou un ruissellement de liquide clair et aqueux provenant du vagin</li><li>Une pression pelvienne intense</li><li>Sang rouge vif qui s'écoule du vagin</li></ul><p>Certaines femmes pourraient présenter des signes de travail à la 25e semaine de la grossesse et pourraient croire qu'il s'agit d'un faux travail car cela semble trop tôt. De plus, le déclenchement du travail prématuré pourrait se produire sans aucun symptôme.</p><h2>Retarder le travail prématuré</h2><p>Parfois, on peut retarder un accouchement prématuré jusqu'à ce que le bébé soit plus développé et, par conséquent, plus apte à survivre à l'extérieur de l'utérus. Habituellement, tous les efforts sont déployés pour prolonger la grossesse jusqu'à la 34e semaine de gestation au moins.</p><p>Le retardement du travail prématuré n'est pas toujours possible. Alors que certaines femmes sont conscientes qu'elles courent un risque d'accouchement prématuré, comme les femmes qui portent des jumeaux ou des triplets, la plupart des accouchements prématurés se produisent de façon inattendue. Une fois que l'on réalise qu’un travail prématuré est en cours, il pourrait être trop tard pour l’éviter.</p><p>Certains médicaments, nommés « agents tocolytiques », peuvent être administrés pour supprimer les contractions afin de prolonger la grossesse et d'améliorer les chances de survie du nouveau-né. Une fois que l’agent tocolytique a stoppé les contractions, il y a toujours des risques élevés que la femme connaisse un autre épisode de travail prématuré; elle est donc surveillée attentivement.</p><p>Si une femme présente des risques élevés d'accouchement prématuré, on pourrait lui donner un médicament, soit un corticostéroïde, durant la grossesse. Les corticostéroïdes réduisent les chances que le bébé prématuré souffre d’un syndrome de détresse respiratoire ou d'une hémorragie intraventriculaire, une affection qui se caractérise par des saignements dans les ventricules du cerveau. En général, on recommande que toutes les femmes qui présentent des risques d'accouchement prématuré reçoivent des corticostéroïdes durant leur grossesse.</p><h2>Accouchement prématuré</h2><p>En général, plus le bébé à naître est immature, plus le travail et l'accouchement comportent des risques élevés. En gros, si l'on peut retarder le travail prématuré jusqu'à la 34e semaine de grossesse ou plus, l'accouchement se déroulera comme un accouchement normal. Il se peut que l'accouchement doive se dérouler dans un hôpital qui offre des services spécialisés, où des spécialistes seront disponibles pour surveiller le travail et l'accouchement ainsi que le bébé après la naissance. Pendant le travail et l'accouchement, on surveillera la fréquence cardiaque du bébé ainsi que les contractions de l'utérus.</p><h2>Bébés prématurés</h2><p>Les bébés nés prématurément pourraient nécessiter les soins d'un hôpital spécialisé ou ultraspécialisé. Certains hôpitaux qui fournissent des services spécialisés disposent d’une unité de soins néonatals intensifs (USNI) où travaillent des médecins nommés « néonatalogistes », spécialisés dans les soins pour les nouveau-nés. Les hôpitaux qui fournissent des services ultraspécialisés ont également des USNI et des néonatalogistes.</p><p>Les bébés prématurés font face à un certain nombre de défis après la naissance puisque leurs organes ne sont pas matures. Les défis physiologiques courants comprennent des problèmes de respiration, de circulation, de digestion, de comportement ainsi que des problèmes sur le plan du cerveau. Ils sont également plus susceptibles de contracter des infections. Cependant, avec des soins médicaux appropriés, la majorité des bébés prématurés deviennent des enfants en santé.</p> <br>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/premature_labour_birth.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.