AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Problèmes cardiaques chez les nouveau-nésPProblèmes cardiaques chez les nouveau-nésHeart conditions in newborn babiesFrenchNeonatologyNewborn (0-28 days)HeartCardiovascular systemConditions and diseasesAdult (19+)NA2009-10-28T04:00:00ZPatrick McNamara, MB, BCh, BAO, FRCPCAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPC10.000000000000049.00000000000001945.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les divers types de problèmes cardiaques dont peuvent souffrir les nouveau-nés. On y discute de l'insuffisance cardiaque, de la persistance du canal artériel et des anomalies cardiaques congénitales.</p><p>Certains bébés naissent avec des troubles cardiaques congénitaux. La gravité de ces troubles est variable; les enfant atteints de troubles simples peuvent mener une vie complètement normale alors que ceux atteints de troubles plus complexes feront éventuellement face à davantage de problèmes. La plupart des enfants atteints de troubles cardiaques atteignent l’âge adulte.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>L’insuffisance cardiaque se produit lorsque la quantité d’oxygène distribuée dans le corps est insuffisante en raison du syndrome du faible débit cardiaque.</li> <li>L’insuffisance cardiaque est traitée à l’aide de médicaments nommés « inotropes » qui encouragent le cœur à battre plus fort.</li> <li>Il existe environ 35 types d’anomalies cardiaques congénitales connues, allant de simples à complexes. </li> <li>Les traitements des anomalies cardiaques dépendent de la partie du cœur qui est touchée et de leur gravité.<br></li></ul>
Heart conditions in newborn babiesHHeart conditions in newborn babiesHeart conditions in newborn babiesEnglishNeonatologyNewborn (0-28 days)HeartCardiovascular systemConditions and diseasesAdult (19+)NA2009-10-28T04:00:00ZPatrick McNamara, MB, BCh, BAO, FRCPCAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPC10.000000000000049.00000000000001945.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about types of heart conditions that can occur in a newborn baby. Heart failure, patent ductus arteriosus, and congenital heart defects are discussed.</p><p>Some babies are born with congenital heart conditions. The severity of these conditions ranges; children with simple conditions may lead completely normal lives while those with more complex conditions will usually face more challenges. Most children with heart conditions reach adulthood.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>Heart failure occurs when not enough oxygen is delivered to the body as a result of low cardiac output syndrome.</li> <li>Heart failure is treated with medications called intropes, which encourage the heart to beat more strongly.</li> <li>There are 35 known types of congenital heart defects ranging from simple to complex. </li><li>Treatment of heart defects will depend on the area of the heart affected and how severe the defect is.</li></ul>

 

 

Problèmes cardiaques chez les nouveau-nés469.000000000000Problèmes cardiaques chez les nouveau-nésHeart conditions in newborn babiesPFrenchNeonatologyNewborn (0-28 days)HeartCardiovascular systemConditions and diseasesAdult (19+)NA2009-10-28T04:00:00ZPatrick McNamara, MB, BCh, BAO, FRCPCAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPC10.000000000000049.00000000000001945.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les divers types de problèmes cardiaques dont peuvent souffrir les nouveau-nés. On y discute de l'insuffisance cardiaque, de la persistance du canal artériel et des anomalies cardiaques congénitales.</p><p>Certains bébés naissent avec des troubles cardiaques congénitaux. La gravité de ces troubles est variable; les enfant atteints de troubles simples peuvent mener une vie complètement normale alors que ceux atteints de troubles plus complexes feront éventuellement face à davantage de problèmes. La plupart des enfants atteints de troubles cardiaques atteignent l’âge adulte.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>L’insuffisance cardiaque se produit lorsque la quantité d’oxygène distribuée dans le corps est insuffisante en raison du syndrome du faible débit cardiaque.</li> <li>L’insuffisance cardiaque est traitée à l’aide de médicaments nommés « inotropes » qui encouragent le cœur à battre plus fort.</li> <li>Il existe environ 35 types d’anomalies cardiaques congénitales connues, allant de simples à complexes. </li> <li>Les traitements des anomalies cardiaques dépendent de la partie du cœur qui est touchée et de leur gravité.<br></li></ul><h2>Syndrome du faible débit cardiaque et insuffisance cardiaque</h2><p>Chez certains nouveau-nés qui ont souffert d’asphyxie, le myocarde, le muscle du cœur, pourrait avoir subi des blessures et ne pas pomper assez fort. En jargon médical, c'est ce que l'on nomme « syndrome du faible débit cardiaque ». En raison de cette faiblesse cardiaque, une quantité insuffisante d'oxygène est distribuée dans le corps. En général, c'est ce que l'on nomme « insuffisance cardiaque ». Cette appellation semble alarmante mais, dans la plupart des cas, on peut traiter ce problème même s’il est grave.</p><p>Lorsque le débit cardiaque est faible, le cœur du nouveau-né tentera de compenser de diverses façons, dont les suivantes : </p><ul><li>En augmentant la fréquence cardiaque</li><li>En modifiant la circulation sanguine pour favorises les organes vitaux</li><li>En accélérant la respiration</li><li>En élargissant les cavités cardiaques afin d'augmenter le volume de sang pompé à chaque battement </li></ul><h3>Comment soigner une insuffisance cardiaque</h3><p>Le traitement le plus courant pour l’insuffisance cardiaque est l'utilisation de médicaments nommés « inotropes », qui encouragent le cœur à battre plus fort. Les inotropes, qui comprennent la dopamine, la dobutamine, le milrinone, l’adrénaline et la noradrénaline sont administrées par intraveineuse. </p><p>La dopamine et la dobutamine aident le corps à produire davantage de noradrénaline, une substance naturelle qui stimule le cœur et le fait battre plus fort. Le corps peut développer une tolérance à ces deux médicaments, ce qui réduit leur efficacité au fil du temps. De plus, ces médicaments peuvent provoquer une augmentation de la pression artérielle. À faible dose, la dopamine agit sur le cœur afin qu'il batte plus fort et augmente la fréquence cardiaque. Des doses plus élevées provoquent le resserrement des vaisseaux cardiaques, ce qui fait augmenter la pression artérielle. </p><p>Le milrinone encourage également le cœur à battre plus fort. Cependant, contrairement à la dopamine, au lieu de faire augmenter la pression artérielle et d'augmenter la demande en oxygène auprès du cœur, ce médicament provoque un relâchement des vaisseaux sanguins. </p> <h3>Complications liées à la pharmacothérapie</h3><p>Un agent inotrope peut faire battre le cœur trop rapidement, ce qui provoque de la fatigue dans les tissus musculaires. Les inotropes peuvent également entraîner un rythme cardiaque irrégulier mais cette complication est rare. Pour éviter ces complications, des doses adéquates seront administrées au nouveau-né et l'on surveillera sa fréquence cardiaque.</p><h2>Anomalies cardiaques congénitales</h2><p>Les anomalies cardiaques congénitales, ou lésions, sont des parties du cœur qui ne se sont pas formées adéquatement. Cela se produit très tôt dans la grossesse, souvent, avant même que la femme sache qu'elle est enceinte. Ces anomalies peuvent comprendre des « trous » dans certaines parties du cœur, des parties manquantes ou des parties qui ne se sont pas formées adéquatement. </p><p>Les causes des anomalies cardiaques ne sont pas tout à fait claires. L'un des facteurs qui semblent augmenter les risques d'anomalies est les antécédents familiaux. Si une personne de votre famille a une anomalie cardiaque, il est un peu plus probable que votre enfant en ait une lui aussi.</p><p>Les anomalies cardiaques congénitales sont les anomalies congénitales les plus courantes. Les symptômes peuvent être très subtils ou très graves, et peuvent donc entraîner des maladies graves. Certaines anomalies ne se révèlent que plus tard dans la vie. Les anomalies cardiaques congénitales sont plus courantes chez les personnes qui souffrent de certains syndromes, comme le syndrome de Down, le syndrome de Turner, le syndrome de Williams et le syndrome vélo-cardio-facial.</p><p>En général, les anomalies touchent le cœur de deux façons : elles bloquent ou ralentissent la circulation sanguine dans le cœur ou les vaisseaux sanguins près du cœur ou elles provoquent une circulation sanguine anormale dans le cœur, ce qui le force à travailler plus fort. </p><h3>Types d'anomalies cardiaques</h3><p>Il existe environ 35 types d'anomalies cardiaques congénitales connues, allant de simples à complexes. Certaines sont plus courantes que d'autres. Il y a de nombreuses variétés de chaque type d'anomalie et un grand potentiel d'anomalies combinées. Les anomalies les plus courantes sont les communications interventriculaires, la tétralogie de Fallot, la transposition des gros vaisseaux, la communication auriculo-ventriculaire et la coarctation aortique. Un certain nombre d'anomalies se manifestent en combinaison. </p><p>Les types d'anomalies cardiaques congénitales les plus courantes sont les anomalies liées à la circulation, lesquelles ont une incidence sur la façon dont le sang circule dans le cœur. Cela comprend les communications interauriculaires et interventriculaires. Ces anomalies se caractérisent par une circulation sanguine allant du côté gauche du cœur au côté droit, ce qui signifie qu'une trop grande quantité de sang circule dans les poumons. On nomme également ces anomalies « dérivations de gauche à droite ». </p><p>On divise souvent les problèmes cardiaques en deux groupes : cyanotique et acyanotique. Un problème cyanotique a la cyanose comme symptôme. La cyanose est une coloration bleutée de la peau, en raison d'un manque d'oxygène dans la circulation sanguine. À l'inverse, une personne atteinte d'un problème acyanotique n'affiche pas de symptômes de cyanose. </p><p>Les affections cyanotiques comprennent la transposition des gros vaisseaux, la tétralogie de Fallot, le tronc artériel, et l’atrésie tricuspide. Les cardiopathies acyanotiques comprennent la persistance du canal artériel, la communication interauriculaire, la communication interventriculaire et la coarctation aortique. </p><h3>Symptômes des anomalies cardiaques</h3><p>Les bébés et les enfants qui souffrent d'une anomalie cardiaque pourraient avoir de la difficulté à manger ou à prendre du poids, respirer plus rapidement que la normale, ou transpirer lorsqu'ils mangent ou dorment. C’est ce que l’on nomme « insuffisance cardiaque congestive ». Chez certains enfants, la peau prend une teinte bleutée, ce que l’on nomme « cyanose », ou leur pression artérielle est anormale. Ce ne sont pas tous les enfants qui exhibent ces symptômes mais certains affichent un agencement de ces symptômes. Parfois, la présence d’un souffle cardiaque peut dénoter un problème. </p><h3>Diagnostiquer les anomalies cardiaques</h3><p>Parfois, les médecins peuvent diagnostiquer une anomalie cardiaque avant même la naissance du bébé, au moyen d'un échocardiogramme fœtal, ce qui permet d'obtenir une image du cœur du bébé. Cependant, on détecte habituellement les anomalies dans les jours ou les mois qui suivent la naissance, lorsque les symptômes sont plus manifestes. </p><p>Afin de diagnostiquer une anomalie cardiaque après la naissance, le cardiologue procédera habituellement à un examen des antécédents et à un examen physique. Des rayons X fourniront des renseignements sur les poumons de votre bébé, ainsi que sur la taille, la forme et la position du cœur. Un électrocardiogramme permet d'évaluer la fréquence cardiaque alors qu'un échocardiogramme révèle la structure du cœur et indique s'il fonctionne bien. Un échocardiogramme ressemble beaucoup à l'ultrason que subissent les femmes enceintes afin de mesurer les progrès du bébé pendant la grossesse.</p><h3>Traiter les anomalies cardiaques</h3><p>Les soins dépendent de la partie du cœur qui est touchée. Certains enfants n'auront pas besoin de soins si les effets sur la circulation sanguine sont mineurs alors que d'autres nécessiteront des médicaments ou devront subir des interventions, comme un cathétérisme cardiaque ou une chirurgie. De nombreuses anomalies cardiaques peuvent être contrôlées avec succès, souvent dans la jeune enfance et parfois dans l'utérus, avant la naissance du bébé. Certaines anomalies ne sont pas traitées immédiatement mais lorsque l'enfant est plus âgé. Et certaines anomalies sont traitées en étapes. Bien que, en général, on ne puisse complètement corriger une anomalie cardiaque, on peut la gérer suffisamment bien pour que l'enfant fonctionne bien.</p><p>Grâce aux avancées sur notre compréhension des anomalies cardiaques et aux progrès technologiques, les résultats pour la plupart des enfants sont positifs. Les risques d'effets secondaires graves et de complications importantes à la suite des traitements sont beaucoup plus faibles qu'auparavant. La plupart des enfants atteindront l'âge adulte. Les enfants qui souffrent de problèmes simples pourraient mener des vies complètement normales. Les enfants qui souffrent de problèmes plus complexes devront faire face à des plus grands défis.</p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.