Développement social et émotionnel des bébésDDéveloppement social et émotionnel des bébésSocial and emotional development in babiesFrenchNABaby (1-12 months)BodyNANAAdult (19+)NA2009-09-21T04:00:00ZJoanne Cummings, PhD, Cpsych12.000000000000044.0000000000000169.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur le développement social et émotionnel des bébés. Vous pouvez vous attendre à une augmentation rapide du niveau de vivacité de votre bébé et de son interaction avec son environnement.</p><p>Du point de vue du développement social et émotionnel, votre bébé passera par beaucoup de changements durant la première année de sa vie. Même si votre bébé était somnolent à la naissance, il sera bientôt éveillé, réceptif et intéressé à interagir avec les personnes qui l’entourent. Chaque mois, vous verrez votre bébé atteindre des jalons sociaux : il deviendra intéressé par les conversations, il se mettra à sourire, il développera des façons pour communiquer avec vous, il mimera les autres, il manifestera une jalousie si vous prêtez attention à un autre bébé et, un jour, il exprimera de l’anxiété autour de personnes étrangères.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Au cours de leur première année, les bébés atteignent plusieurs jalons; par exemple, ils porteront intérêt à une conversation, développeront des moyens de communiquer avec vous, imiteront les autres et démontreront de la jalousie.</li></ul>
Social and emotional development in babiesSSocial and emotional development in babiesSocial and emotional development in babiesEnglishNABaby (1-12 months)BodyNANAAdult (19+)NA2009-09-21T04:00:00ZJoanne Cummings, PhD, Cpsych12.000000000000044.0000000000000169.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about social and emotional development in babies. A sharp incline in alertness and response to environment is to be expected.</p><p>Your baby will go through many changes in terms of social and emotional development during their first year of life. Although they started out as a sleepy newborn baby, they will soon be alert, responsive, and interested in interacting with the people around them. Each month, you will notice your baby reaching social milestones such as becoming interested in conversation, breaking into their first social smile, developing ways to communicate with you, imitating others, showing jealousy if you give attention to another baby and eventually anxiety around strangers. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>In their first year, babies will reach several milestones including becoming interested in conversation, developing ways to communicate with you, imitating others and showing jealousy.</li></ul>

 

 

Développement social et émotionnel des bébés487.000000000000Développement social et émotionnel des bébésSocial and emotional development in babiesDFrenchNABaby (1-12 months)BodyNANAAdult (19+)NA2009-09-21T04:00:00ZJoanne Cummings, PhD, Cpsych12.000000000000044.0000000000000169.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur le développement social et émotionnel des bébés. Vous pouvez vous attendre à une augmentation rapide du niveau de vivacité de votre bébé et de son interaction avec son environnement.</p><p>Du point de vue du développement social et émotionnel, votre bébé passera par beaucoup de changements durant la première année de sa vie. Même si votre bébé était somnolent à la naissance, il sera bientôt éveillé, réceptif et intéressé à interagir avec les personnes qui l’entourent. Chaque mois, vous verrez votre bébé atteindre des jalons sociaux : il deviendra intéressé par les conversations, il se mettra à sourire, il développera des façons pour communiquer avec vous, il mimera les autres, il manifestera une jalousie si vous prêtez attention à un autre bébé et, un jour, il exprimera de l’anxiété autour de personnes étrangères.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Au cours de leur première année, les bébés atteignent plusieurs jalons; par exemple, ils porteront intérêt à une conversation, développeront des moyens de communiquer avec vous, imiteront les autres et démontreront de la jalousie.</li></ul><p>Cette page décrit le développement d’un bébé en santé qui est né à terme. Un bébé prématuré atteindra ces jalons un peu plus tard qu’un bébé né à terme.</p><h2>Premier mois</h2><p>Après la naissance, votre bébé passait beaucoup de temps à dormir. Cependant, il devient maintenant plus réceptif sur le plan social. Il aime que vous le preniez dans vos bras et pourrait exprimer beaucoup d’excitation lorsque vous le câlinez.</p><p>Les bébés passent par différents niveaux d’activité. Votre bébé est dans un état d’éveil calme lorsqu’il a envie de se faire câliner et qu’il est calme; il peut alors fixer vos yeux, écouter votre voix, prendre conscience de ce qui se passe autour de lui et s’habituer à son milieu. Votre bébé est dans un état d’éveil agité lorsqu’il bouge fréquemment, regarde autour de lui et produit des sons. Les autres niveaux d’activité sont les pleurs, la somnolence et le sommeil. Votre bébé passera par ces niveaux d’activité plusieurs fois par jour. </p><p>Au fur et à mesure que votre bébé grandit, vous pourrez l’aider à contrôler ses niveaux d’activité. Par exemple, si votre bébé commence à confondre le jour et la nuit, vous pouvez éviter de le stimuler durant la nuit en le nourrissant dans une chambre sombre et en le remettant dans son lit après. Vous pouvez également le stimuler davantage durant le jour en jouant avec lui.</p><p>Au début, les pleurs sont le seul moyen de communication dont dispose votre bébé; il est important de comprendre qu’il va pleurer beaucoup durant le premier mois. Ses pleurs augmenteront progressivement durant les premières semaines de sa vie et atteindront leur sommet au bout d’environ six semaines.</p><h2>Deuxième mois</h2><p>Durant ce mois, les bébés commencent à manifester de la joie, de l’intérêt et de la détresse avec leurs expressions faciales. Ils bougent alors leur bouche, leurs sourcils et les muscles de leur front de différentes façons. Ces expressions faciales expriment les émotions qu’ils éprouvent à ce moment; elles ne sont pas intentionnelles. Les expressions émotionnelles sont un langage universel.</p><p>Dans les premiers mois, votre bébé manifestera beaucoup d’intérêt envers votre visage et les visages de ses autres soignants. Il sera de plus en plus capable de maintenir votre regard. Il aura une nette préférence pour les visages que pour les objets inanimés.</p><p>Votre bébé pourrait essayer de reproduire les expressions faciales de ses soignants, comme tirer sa langue ou ouvrir grand sa bouche. Cependant, il n’imitera pas les expressions des objets inanimés, tels que les poupées, dont l’expression est figée. Cela signifie que votre bébé se rend compte qu’il y a des similitudes entre lui et les personnes qui l’entourent. Au fur et à mesure qu’il grandit, ces imitations seront un outil essentiel pour apprendre de nouveaux comportements. Il observera vos comportements et ceux de ses soignants et apprendra à partir de ce qu’il voit.</p><p>Votre bébé commence à s’intéresser aux conversations et à la façon dont les personnes parlent et écoutent à tour de rôle. Il produira des sons si vous lui adressez la parole et attendra que vous lui répondiez. En effet, si votre bébé pleure, vous pouvez parfois le distraire simplement en lui parlant.</p><p>Le deuxième mois est un mois excitant sur le plan social pour votre bébé, car c’est l’âge où il exprimera probablement son premier sourire « réel ». Avant cet âge, votre bébé souriait au hasard et, le plus souvent, lorsqu’il rêvait ou n’était pas complètement éveillé. Désormais, le sourire de votre bébé est plus social; il sourit donc en réponse à votre sourire. Ceci marque l’arrivée d’une nouvelle phase de communication face à face. Vous pouvez vous renforcer mutuellement grâce aux sourires. À cet âge, votre bébé deviendra beaucoup plus facile à apaiser, ce qui vous rendra tous plus heureux.</p><p>Lorsque vous jouez avec votre bébé, gardez à l’esprit qu’un vrai compagnon est beaucoup plus qu’un jouet ou une vidéo. Interagissez avec votre bébé et essayez de ne pas le laisser regarder ces soi-disant vidéos « éducatives ».</p><h2>Troisième mois</h2><p>Les pleurs de votre bébé devraient commencer à diminuer vers l’âge de trois mois.</p><p>Les séances des sourires avec votre bébé deviennent de plus en plus animées et joyeuses. Lorsque votre bébé se sent hyperémotif, il arrêtera de vous fixer du regard et détournera ses yeux pour quelques instants, ce qu’on appelle le regard répulsif. Ceci signifie que le niveau d’excitation de votre bébé est trop élevé. Essayez donc de respecter son besoin de prendre une pause ou de ralentir l’allure des interactions.</p><p>Votre bébé continuera à être captivé par sa propre voix. Il s’exercera à produire des sons chaque fois qu’il est heureux et satisfait. Il s’amusera à vous imiter et à vous voir l’imiter à votre tour.</p><h2>Quatrième mois</h2><p>Votre bébé exprime de mieux en mieux ses besoins. Par exemple, il balancera ses bras en haut pour vous faire savoir qu’il veut que vous le preniez. De votre côté, vous comprenez mieux ses pleurs, ce que vous appréciez tous les deux.</p><p>À cet âge, votre bébé remarquera les émotions que vous exprimez, lesquelles passent par le ton de votre voix, vos expressions faciales et votre langage corporel. Il pourrait reproduire les émotions qu’il observe. Si vous exprimez des émotions négatives, il pourrait réagir de différentes façons. Par exemple, si vous exprimez de la colère, il pourrait être contrarié; si vous exprimez de la tristesse, il pourrait détourner son regard de vous et interagir moins avec vous; et si vous exprimez de la peur, il pourrait devenir effrayé. De plus, si les personnes autour de lui se disputent ou se querellent, il détectera probablement les émotions stressantes qui l’entourent.</p><h2>Cinquième mois</h2><p>Un autre jalon social positif peut se produire durant le cinquième mois : le premier rire de votre bébé. Vous ferez tout pour l’entendre, car c’est un son magique.</p><p>Même si votre bébé n’éprouve pas encore de l’anxiété envers les étrangers, il pourrait commencer à réagir différemment face à des étrangers. Il pourrait tolérer la présence d’une personne étrangère, mais rester calme et discret. Il préfère réellement être entouré de personnes qu’il connaît, particulièrement ses parents.</p><p>À cet âge, votre bébé peut manifester de la colère et de la frustration avec des expressions faciales. Gardez à l’esprit qu’il est en colère contre « une circonstance donnée », mais pas contre vous. Ne vous sentez donc pas visé et ne évitez de croire que vous n’êtes pas à la hauteur.</p><p>De plus, il essaie maintenant de vous faire savoir ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas. Si vous le nourrissez avec des aliments solides et que vous lui donnez quelque chose qu’il n’aime pas, il détournera sa tête et son visage exprimera un regard de dégoût. De plus, s’il veut faire une chose qu’il n’a pas encore appris à faire, il vous fera savoir à quel point il se sent frustré.</p><p>Gardez à l’esprit que votre bébé communique avec vous quand il veut vous faire part de ses sentiments. Essayez de respecter ses sentiments et ne les minimisez pas. S’il exprime de la tristesse ou de la frustration, essayez de trouver une solution à son problème. Si vous vous sentez frustré vis-à-vis de sa détresse, essayez de garder votre calme en premier lieu pour que vous puissiez le réconforter avec efficacité. Si vous vous sentez à bout, trouvez un ami fiable ou un membre de la famille pour surveiller votre bébé le temps de vous calmer. Si vous prêtez attention aux sentiments de votre bébé, il pourra, à long terme, mieux faire face aux émotions négatives, se montrer coopératif et avoir un esprit sain. N’oubliez pas que le cinquième mois est le meilleur temps pour apprécier votre bébé!</p><h2>Sixième mois</h2><p>Votre tout petit pourrait commencer à imiter vos actions et vos émotions. Si vous toussez ou si vous faites du tapage, il pourrait essayer de faire la même chose. Si vous souriez, il pourrait sourire. Si vous froncez les sourcils, il pourrait sembler triste ou pourrait même se mettre à pleurer. Et il pourrait particulièrement prendre plaisir à vous imiter lorsque vous tirez votre langue.</p><p>À cet âge, votre bébé pourrait commencer à tourner sa tête lorsque vous l’appelez. Il pourrait aussi suivre votre regard et prêter attention à ce que vous regardez. Ceci est le début de l’attention conjointe, ce qui signifie que votre bébé peut coordonner son attention avec la vôtre, avec celle d’un autre soignant ou avec celle d’un ami.</p><p>Si votre bébé se sent hyperémotif, il pourrait réagir de différentes façons, en plus de détourner son regard. Il pourrait tourner sa tête, courber son dos, fermer ses yeux, sursauter, regarder autre chose, se tourner vers vous, commencer à téter, bâiller, faire des signes ou se mettre à pleurer. Ce sont des signes qui indiquent que votre bébé est hyperstimulé. Si vous lui accordez une pause ou ralentissez le rythme de vos interactions, votre bébé exprimera moins de détresse dans l’ensemble.</p><h2>Septième mois</h2><p>Durant le septième mois, votre bébé pourrait commencer à exprimer une autre émotion importante : la peur. Il pourrait éprouver de l’anxiété s’il voit un étranger l’approcher, si on lui donne un jouet effrayant ou s’il entend soudainement un bruit fort. De votre côté, vous pouvez vous montrer très protectrice et douce envers lui si vous vous apercevez qu’il est effrayé. Continuez de réagir de façon rassurante, à respecter ses sentiments et à introduire progressivement et délicatement de nouvelles choses.</p><p>Votre tout petit fera tout pour attirer votre attention! Une bonne façon d’attirer votre attention est de faire semblant de tousser ou de produire certains sons. Le jeu « coucou » et les jeux de mains sont des jeux sociaux intéressants auxquels vous pouvez jouer avec votre bébé. Ils l’amuseront beaucoup à cet âge.</p><h2>Du huitième au dixième mois</h2><p>À cet âge, les bébés produisent des expressions faciales qui correspondent à toutes les émotions principales : l’intérêt, la joie, la surprise, la colère, la tristesse, le dégoût et la peur. Ces émotions peuvent s’exprimer une à la fois mais, plus souvent, elles se manifestent dans diverses combinaisons. Par exemple, si vous jouez avec un diable en boîte (jack-in-the-box), votre bébé pourrait manifester des expressions de surprise, d’intérêt ou de joie en riant. D’autre part, s’il entend soudainement un bruit fort, il pourrait exprimer de la surprise et de la peur en sursautant et en paraissant effrayé.</p><p>Jusqu’à l’âge d’environ huit mois, votre bébé peut ressentir de la colère, mais ne peut généralement pas être « en colère contre quelqu’un », car il ne comprend pas encore qu’une personne pourrait contrecarrer délibérément son objectif. À l’âge d’environ neuf mois, il commence à peine à interpréter les actions des autres personnes et à déterminer si ces dernières essaient intentionnellement de l’empêcher de faire ce qu’il veut.</p><p>Votre bébé prête beaucoup d’attention aux émotions des autres personnes. Il est doué pour lire dans leur visage et pour deviner leurs sentiments. Il continue à s’amuser à reproduire les gestes et les émotions des autres personnes. Son attention conjointe s’améliore de plus en plus. À ce stade, il peut aussi pointer vers un objet et s’assurer que vous ou un autre soignant regardiez l’objet en question. L’attention conjointe est importante du point de vue du développement social de votre bébé et de son apprentissage du langage.</p><p>Il commence à réagir de façon de plus en plus différente envers les personnes étrangères et les personnes familières. Certains bébés semblent seulement plus sérieux et moins détendus en présence de personnes étrangères. Mais d’autres bébés éprouvent une gêne perceptible. Votre bébé peut maintenant ressentir de l’anxiété face aux étrangers, car il peut non seulement faire la distinction entre les personnes familières et étrangères, mais a également développé le sens de la peur. Il préfère de loin être entouré de personnes qui lui sont familières et réserve presque toute son affection pour vous. Si vous devez laisser votre bébé avec une personne qu’il ne connaît pas, vous pouvez atténuer son malaise en lui donnant le temps de s’habituer à cette personne. Montrez-lui que vous vous sentez à l’aise avec la nouvelle personne, cela réduira son anxiété.</p><p>La peur peut activer le système d’attachement de votre bébé; il tentera de rester près de vous ou de ses autres soignants habituels. Il exprimera un grand attachement envers vous et envers ses autres soignants lorsqu’il a peur et lorsqu’il éprouve de la détresse, de la tristesse, de la frustration ou de la douleur. Il ne sera pas facile pour autre personne de le consoler. Même si cette situation peut vous contrarier, l’expression d’un attachement préférentiel indique que le développement social et émotionnel de votre bébé est sain.</p><p>À cet âge, votre bébé comptera de plus en plus sur vos réactions émotionnelles pour savoir si une chose est sécuritaire ou non. S’il doute de ce qu’il fait, il vous regardera pour que vous le rassuriez. Par exemple, si vous détestez vraiment un certain aliment et que vous exprimez votre dégoût pendant que vous essayez de nourrir votre bébé, il est probable qu’il se mette aussi à détester cet aliment. Un autre exemple, si vous paraissez très émotive lorsque vous déposez votre bébé à la garderie, vos craintes l’affecteront et il éprouvera de l’anxiété, ce que les psychologues appellent le référencement social.</p><h2>Les 11<sup>e</sup> et 12<sup>e</sup> mois</h2><p>Vers la fin de la première année, votre bébé sera plus autonome. Il voudra se nourrir tout seul et accomplir plein d’autres tâches tout seul, comme brosser ses dents. Même si vous devrez vous armer de patience, essayez de l’encourager à faire des choses lui-même. Cela facilitera l’heure des repas et les soins personnels à long terme.</p><p>À l’âge de douze mois, votre bébé éprouvera encore des émotions avec une grande intensité. Toutefois, au fur et à mesure qu’il grandit, il apprendra à maîtriser ses émotions et les ressentira donc de façon plus modulée. Il apprendra à composer avec ses sentiments de façon constructive. Par exemple, s’il est effrayé, au lieu de pleurer et de se sentir bouleversé comme lorsqu’il était plus jeune, il se tournera vers vous ou vers un autre soignant pour se faire rassurer.</p><p>Vous pouvez aider votre bébé à maîtriser ses émotions en prêtant attention à ses signaux de communication et en réagissant calmement lorsqu’il est en détresse. Essayez de ralentir le rythme lorsqu’il devient hyperexcité.</p><p>Au cours de ces deux derniers mois, il est probable que votre bébé prononce ses premiers mots. Sans aucun doute, vous et votre bébé en serez très excités. Au fil du temps, pendant la deuxième année et les années subséquentes, vous parviendrez à entretenir un dialogue. Ainsi, un nouveau niveau de communication, avec des mots, s’établira. Mais n’oubliez pas que vous avez communiqué avec votre bébé tout au long de la première année de sa vie!</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/social_emotional_development_in_babies.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.