AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Rééducation de la vessieRRééducation de la vessieBladder retrainingFrenchUrologySchool age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)BladderBladderNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2009-07-29T04:00:00ZCathy Daniels, RN, MS7.0000000000000069.00000000000001069.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>La rééducation de la vessie peut aider votre enfant à suivre une routine pour vider sa vessie.<br></p><h2>En quoi consiste la rééducation de la vessie?</h2> <p>En apprenant à suivre une routine pour vider sa vessie, les habitudes de votre enfant peuvent devenir plus régulières. Cela peut aider votre enfant de plusieurs façons :</p> <ul><li>éviter qu'il urine de façon involontaire et faire ainsi en sorte qu'il reste plus longtemps au sec,</li> <li>diminuer la sensation d'avoir besoin d'uriner fréquemment et de toute urgence,</li> <li>éviter les infections urinaires en s'habituant à uriner régulièrement.</li></ul> <p>Les instructions qui suivent visent à vous guider pour aider votre enfant à rééduquer sa vessie. D'autres membres de la famille voudront peut-être aussi suivre ces conseils.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Un bon contrôle de la vessie signifie que le cerveau et la vessie travaillent ensemble.</li> <li>En suivant une routine, votre enfant peut adopter des habitudes plus régulières pour vider sa vessie et éviter ainsi les accidents.</li> <li>Il faut du temps, de la compréhension et de la patience pour rééduquer la vessie de votre enfant.</li></ul> <h2>Conseils pour la rééducation de la vessie</h2> <h3>Votre enfant doit boire beaucoup pendant la journée</h3> <p>Votre enfant doit boire beaucoup de liquides pendant la journée. L'eau est le meilleur liquide clair que votre enfant puisse boire; elle permet de rincer les reins et la vessie naturellement.</p> <ul><li>En plus du lait et du jus que votre enfant boit normalement pendant les repas, augmentez graduellement la quantité d'eau consommée. Idéalement, votre enfant devrait arriver à consommer 2 litres (huit verres de 8 onces ou 250 mL) d'eau par jour.</li> <li>De grandes quantités de jus de fruits risquent d'irriter la vessie de votre enfant. La plupart des jus sont acides et ils peuvent entraîner des sensations de brûlure et de picotement. Essayez de limiter la consommation de jus de fruits ou diluez-les avec de l'eau.</li> <li>Vous devrez peut-être demander à l'enseignant ou à l'enseignante de votre enfant de lui permettre de boire souvent pendant la journée. Par exemple, vous pouvez lui demander si votre enfant pourrait garder une bouteille d'eau sur son bureau.</li> <li>À l'école, votre enfant aura peut-être besoin de privilèges spéciaux pour l'autoriser à aller souvent à la toilette jusqu'à ce qu'il puisse contrôler suffisamment sa vessie pour y aller au moment prévu à l'école. Demandez à l'infirmier ou à l'urologue de vous fournir à l'intention de l'école une lettre expliquant ce qui se passe.</li></ul> <h3>Votre enfant ne devrait pas boire beaucoup après 18h00</h3> <p>Votre enfant devrait boire la plus grande partie de ses liquides entre son réveil et la fin de l'après-midi (entre 16h00 et 18h00).</p> <ul><li>Boire une grande quantité de liquide le matin permet de s'assurer qu'il y a suffisamment d'urine dans la vessie.</li> <li>Si votre enfant boit après 18h00, cela pourrait augmenter les risques qu'il urine pendant son sommeil.</li></ul> <h3>Votre enfant devrait essayer d'uriner toutes les 2 ou 3 heures</h3> <p>Votre enfant doit adopter un horaire régulier où il va à la toilette. Encouragez-le à essayer d'uriner toutes les 2 ou 3 heures, qu'il en ait envie ou pas.</p> <ul><li>Votre enfant ne devrait pas garder d'urine dans sa vessie pendant de longues périodes. Cela risque de détendre les muscles de sa vessie.</li> <li>Vous voudrez peut-être faire en sorte que son horaire pour aller uriner corresponde le plus possible aux pauses de sa journée de classe (le matin, en milieu de matinée ou à la récréation, le midi, en milieu d'après-midi) et une fois rentré (tôt dans la soirée, en fin de soirée).</li></ul> <h3>Votre enfant devrait éviter la caféine</h3> <p>Votre enfant ne devrait ni boire ni manger quoique ce soit qui contient de la caféine.</p> <ul><li>La caféine risque d'irriter la vessie et entraîner un besoin d'uriner fréquent et urgent.</li> <li>Les boissons et aliments courants qui contiennent de la caféine sont les colas, la boisson Mountain Dew, le thé, le café et le chocolat.</li></ul> <h3>La consommation de fibres est importante</h3> <p>Un régime à haute teneur en fibres aidera votre enfant à aller régulièrement à la selle et à éviter la constipation.</p> <ul><li>Si votre enfant est constipé, la vessie a plus de mal à se remplir d'urine, et il est difficile de vider complètement la vessie. La constipation est un facteur important chez les enfants qui ont des infections urinaires ou qui ont des problèmes d'incontinence.</li> <li>Les aliments qui suivent ont une teneur élevée en fibres : les fruits, les légumes, le son, les céréales, le pain de blé entier, le riz, les haricots et les lentilles.</li></ul> <h3>Votre enfant devrait faire des exercices de Kegel</h3> <p>Des exercices pour la vessie peuvent contribuer à renforcer les muscles autour de l'orifice d'évacuation de la vessie (le sphincter de l'urètre). Ces exercices s'appellent les exercices de Kegel.</p> <ul><li>Pour aider votre enfant à comprendre ces exercices et à bien sentir ces muscles, demandez-lui de serrer une balle de la taille de votre poing entre ses jambes, juste au-dessus de ses genoux.</li> <li>Lorsque votre enfant parvient à sentir ces muscles, il devrait pratiquer les exercices de Kegel lorsqu'il n'a pas besoin d'uriner.</li> <li>Votre enfant devrait pratiquer les exercices de Kegel 2 fois par jour. Pour aider votre enfant à s'en souvenir, essayer de les lui faire faire après une activité qu'il fait tous les jours. Par exemple, votre enfant pourrait faire ces exercices après le déjeuner ou le dîner, ou après ses devoirs.</li></ul> <h3>Tenez un journal ou utilisez un calendrier pour noter les progrès de votre enfant</h3> <p>L'utilisation d'un journal ou d'un calendrier permet de souligner les efforts faits par votre enfant afin de rééduquer sa vessie et d'éviter les pertes urinaires. Vous pouvez utiliser des autocollants ou faire des croix pour indiquer les moments où votre enfant vide sa vessie.</p> <ul><li>Aidez votre enfant à faire son propre calendrier. Cela l'aidera à adopter une routine quotidienne.</li> <li>Les autocollants et les encouragements l'aideront à éviter les accidents et à uriner involontairement.</li> <li>Le journal peut également servir à suivre le progrès de votre enfant pendant une période de temps définie, par exemple, 6 mois.</li></ul> <p>Si vous avez des questions, veuillez les poser à votre médecin ou à l'infirmier de la clinique d'urologie.</p> <h2>Avant de commencer la rééducation de la vessie</h2> <p>Pour rééduquer la vessie de votre enfant, il faudra du temps, de la compréhension et de la patience. Commencez par créer un environnement sûr et encourageant. Vous développerez ensemble des stratégies pour résoudre le problème. Une attitude détendue et une approche concrète seront utiles.</p><h2>À l'hôpital SickKids</h2><p>Si votre enfant a été référé au programme d'urologie de l'hôpital SickKids pour un problème de miction (action d'uriner), y compris des infections récurrentes des voies urinaires, de l'incontinence, des problèmes de fréquence urinaire ou d'urgence urinaire, et qu'on recommande une rééducation de la vessie, veuillez :</p><ul><li>suivre les renseignements ci-inclus sur la rééducation de la vessie,</li><li>conserver un journal des mictions tel que décrit.</li></ul> <p>Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez communiquer avec les infirmiers exerçant à un niveau avancé en appelant la clinique d'urologie au 416-813-6661.</p>
Bladder retrainingBBladder retrainingBladder retrainingEnglishUrologySchool age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)BladderBladderNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2009-07-29T04:00:00ZCathy Daniels, RN, MS7.0000000000000069.00000000000001069.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Bladder retraining can help your child follow a voiding routine, stay dry and avoid accidents.</p><h2>What is bladder retraining?</h2><p>Learning to follow a bladder routine can help make your child's voiding habit more regular. This can help your child in several ways: </p><ul><li>Your child may avoid wetting and stay dry for a longer time. </li><li>Your child's feelings of having to void frequently and urgently may be less. </li><li>A regular voiding habit can help prevent bladder infections. </li></ul><p>The following instructions are designed to guide you in helping your child retrain their bladder. Other family members may want to use some of these tips as well. </p><div class="asset-video"> <iframe src="https://www.youtube.com/embed/E8Khck8lWak?rel=0" frameborder="0"></iframe> </div><h2>Key points</h2> <ul> <li>Good bladder control means the brain and the bladder are working together. </li> <li>Learning to follow a bladder routine can help make your child's voiding habits more regular and avoid wetting. </li> <li>Retraining your child's bladder takes time, understanding, and patience. </li> </ul><h2>Tips for bladder retraining</h2> <h3>Your child should drink more during the day</h3> <p>Your child should drink more fluids (liquids) during the day. Water is the best clear fluid that your child can drink. It helps to flush the kidneys and bladder naturally. </p> <ul> <li>As well as the milk and juice that your child normally drinks with meals, slowly increase the amount of water. Eventually, your child should drink two litres (eight 8-ounce glasses) of water during the day. </li> <li>Large amounts of fruit juices may irritate your child's bladder. Most fruit juices are acidic. They may cause burning and itching when voiding. Try limiting fruit juice or diluting it with water. </li> <li>You may need to ask your child's teacher to allow your child to drink more during the day. For example, ask the teacher if your child may keep a water bottle on their desk. </li> <li>Your child may need special bathroom privileges at school until they have enough bladder control to go to the bathroom during regular school times. Ask the urology nurse or doctor for a school letter that explains this. </li> </ul> <h3>Your child should not drink much after 6:00 in the evening</h3> <p>Your child should drink most of their fluids between waking up and late afternoon (4:00 to 6:00).</p> <ul> <li>A large amount of fluid in the morning helps to make sure there is enough urine in the bladder. </li> <li>Drinking after 6:00 in the evening may make bedwetting worse. </li> </ul> <h3>Your child should try to void every two to three hours</h3> <p>Your child needs to develop a regular voiding schedule. Encourage your child to try to void every two to three hours, whether they feel the need to or not. </p> <ul> <li>Your child should not hold urine for long periods of time. This may stretch the bladder muscles. </li> <li>You may want to have the voiding schedule match the breaks in your child's school day (morning, mid-morning/recess, noon, mid-afternoon) and afterwards (early evening, late evening). </li> </ul> <h3>Your child should avoid caffeine</h3> <p>Your child should not eat or drink foods and drinks that contain caffeine.</p> <ul> <li>Caffeine may irritate the bladder and cause frequency and urgency in voiding. </li> <li>Common foods and drinks that contain caffeine are colas, Mountain Dew, tea, coffee and chocolate. </li> </ul> <h3>Fibre is important</h3> <p>A <a href="/Article?contentid=964&language=English">high-fibre diet</a> will help your child have a regular bowel routine and avoid <a href="/Article?contentid=6&language=English">constipation</a>.</p> <ul> <li>If your child is constipated, it is more difficult for the bladder to fill up with urine. It is also hard to empty the bladder completely. Constipation is a major contributing factor in children who have urinary tract infections and/or incontinence. </li> <li>Foods that are high in fibre are fruits, vegetables, bran, cereals, whole wheat bread, rice, beans and lentils. </li> </ul> <h3>Your child should do Kegel exercises</h3> <p>Bladder exercises can help to strengthen the muscles around the outlet of the bladder (the urethral sphincter). These exercises are known as Kegel exercises. </p> <ul> <li>To help your child understand this exercise and feel these muscles, ask them to squeeze a ball the size of your fist between their legs, right above their knees. </li> <li>When your child can feel these muscles, he should practice the Kegel exercises when he is not voiding. </li> <li>Your child should practice the Kegel exercises twice a day. To help your child remember, try doing them after something they do every day. For example, your child could do the exercises after breakfast and dinner, or after homework. </li> </ul> <h3>Use a diary or calendar to track your child's progress</h3> <p>A diary or calendar helps to reinforce your child's efforts to retrain the bladder and stay dry. You can use stickers or checkmarks to keep track of when your child voids. </p> <ul> <li>Help your child to make their own calendar. This will help your child develop a daily routine. </li> <li>The stickers and praise help reinforce your child's efforts to stay dry. </li> <li>The diary can also be used to keep track of your child's progress over a period of time, such as six months. </li> </ul> <p>If you have further questions, please speak to your doctor or the urology clinic nurse.</p><h2>Before you start bladder retraining</h2> <p>Retraining your child's bladder takes time, understanding and patience. Create a safe and supportive environment for your child. Together, you are developing strategies to overcome the problem. A relaxed, matter-of-fact approach will help. </p><h2>At SickKids</h2> <p>If your child has been referred to the urology program at SickKids for dysfunctional voiding (including recurrent urinary tract infections, incontinence, urinary frequency, or urinary urgency) and bladder retraining has been suggested, please:</p> <ul> <li>follow this bladder retraining information</li> <li>keep a voiding diary as described</li> </ul> <p>If you have questions or concerns, please contact the Advanced Practice Nurses by calling the urology clinic at 416-813-6661.</p>

 

 

Rééducation de la vessie49.0000000000000Rééducation de la vessieBladder retrainingRFrenchUrologySchool age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)BladderBladderNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2009-07-29T04:00:00ZCathy Daniels, RN, MS7.0000000000000069.00000000000001069.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>La rééducation de la vessie peut aider votre enfant à suivre une routine pour vider sa vessie.<br></p><h2>En quoi consiste la rééducation de la vessie?</h2> <p>En apprenant à suivre une routine pour vider sa vessie, les habitudes de votre enfant peuvent devenir plus régulières. Cela peut aider votre enfant de plusieurs façons :</p> <ul><li>éviter qu'il urine de façon involontaire et faire ainsi en sorte qu'il reste plus longtemps au sec,</li> <li>diminuer la sensation d'avoir besoin d'uriner fréquemment et de toute urgence,</li> <li>éviter les infections urinaires en s'habituant à uriner régulièrement.</li></ul> <p>Les instructions qui suivent visent à vous guider pour aider votre enfant à rééduquer sa vessie. D'autres membres de la famille voudront peut-être aussi suivre ces conseils.</p><h2>Fonctionnement de la vessie</h2><p>Un bébé ne peut pas décider quand vider sa vessie; lorsqu'elle est pleine, elle se vide. Au fur et à mesure que les enfants grandissent, ils apprennent à contrôler leur vessie. </p><p>Un bon <a href="https://pie.med.utoronto.ca/htbw/module.html?module=bladder-child">contrôle de la vessie</a> signifie que le cerveau et la vessie travaillent ensemble. La vessie dit au cerveau qu'elle est en train de se remplir et le cerveau décide de trouver une salle de bain afin de pouvoir vider la vessie. La plupart des enfants sont capables de contrôler entièrement leur vessie à partir de 7 ans, mais d'autres ont besoin d'un peu d'aide.</p><p>Un mauvais contrôle de la vessie peut entraîner les problèmes suivants :</p><ul><li>fréquence de la miction (le fait de faire pipi) : lorsqu'un enfant a besoin de vider souvent sa vessie dans la journée;</li><li>urgence urinaire : un besoin soudain et difficile à contrôler d'uriner;</li><li>incontinence urinaire : lorsqu'un enfant urine sans le vouloir.</li></ul><p>Si votre enfant n'arrive pas à contrôler sa vessie, il peut lui arriver des accidents pendant la journée ou la nuit (pipi dans la culotte ou au lit). Cela peut être gênant et frustrant pour l'enfant, comme pour vous.</p> <figure class="asset-c-80"> <span class="asset-image-title">Contrôle de la vessie chez les bébés et les enfants </span> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/bladder_control_baby_vs_child_MED_ILL_FR.png" alt="" /> <figcaption class="asset-image-caption">Chez les bébés, l'envie d'uriner est contrôlée par un simple arc réflexe qui répond à des messages de la moelle épinière et non du cerveau. Chez les enfants, l'envie d'uriner est contrôlée par le cerveau.</figcaption></figure><h2>À retenir</h2> <ul><li>Un bon contrôle de la vessie signifie que le cerveau et la vessie travaillent ensemble.</li> <li>En suivant une routine, votre enfant peut adopter des habitudes plus régulières pour vider sa vessie et éviter ainsi les accidents.</li> <li>Il faut du temps, de la compréhension et de la patience pour rééduquer la vessie de votre enfant.</li></ul> <h2>Conseils pour la rééducation de la vessie</h2> <h3>Votre enfant doit boire beaucoup pendant la journée</h3> <p>Votre enfant doit boire beaucoup de liquides pendant la journée. L'eau est le meilleur liquide clair que votre enfant puisse boire; elle permet de rincer les reins et la vessie naturellement.</p> <ul><li>En plus du lait et du jus que votre enfant boit normalement pendant les repas, augmentez graduellement la quantité d'eau consommée. Idéalement, votre enfant devrait arriver à consommer 2 litres (huit verres de 8 onces ou 250 mL) d'eau par jour.</li> <li>De grandes quantités de jus de fruits risquent d'irriter la vessie de votre enfant. La plupart des jus sont acides et ils peuvent entraîner des sensations de brûlure et de picotement. Essayez de limiter la consommation de jus de fruits ou diluez-les avec de l'eau.</li> <li>Vous devrez peut-être demander à l'enseignant ou à l'enseignante de votre enfant de lui permettre de boire souvent pendant la journée. Par exemple, vous pouvez lui demander si votre enfant pourrait garder une bouteille d'eau sur son bureau.</li> <li>À l'école, votre enfant aura peut-être besoin de privilèges spéciaux pour l'autoriser à aller souvent à la toilette jusqu'à ce qu'il puisse contrôler suffisamment sa vessie pour y aller au moment prévu à l'école. Demandez à l'infirmier ou à l'urologue de vous fournir à l'intention de l'école une lettre expliquant ce qui se passe.</li></ul> <h3>Votre enfant ne devrait pas boire beaucoup après 18h00</h3> <p>Votre enfant devrait boire la plus grande partie de ses liquides entre son réveil et la fin de l'après-midi (entre 16h00 et 18h00).</p> <ul><li>Boire une grande quantité de liquide le matin permet de s'assurer qu'il y a suffisamment d'urine dans la vessie.</li> <li>Si votre enfant boit après 18h00, cela pourrait augmenter les risques qu'il urine pendant son sommeil.</li></ul> <h3>Votre enfant devrait essayer d'uriner toutes les 2 ou 3 heures</h3> <p>Votre enfant doit adopter un horaire régulier où il va à la toilette. Encouragez-le à essayer d'uriner toutes les 2 ou 3 heures, qu'il en ait envie ou pas.</p> <ul><li>Votre enfant ne devrait pas garder d'urine dans sa vessie pendant de longues périodes. Cela risque de détendre les muscles de sa vessie.</li> <li>Vous voudrez peut-être faire en sorte que son horaire pour aller uriner corresponde le plus possible aux pauses de sa journée de classe (le matin, en milieu de matinée ou à la récréation, le midi, en milieu d'après-midi) et une fois rentré (tôt dans la soirée, en fin de soirée).</li></ul> <h3>Votre enfant devrait éviter la caféine</h3> <p>Votre enfant ne devrait ni boire ni manger quoique ce soit qui contient de la caféine.</p> <ul><li>La caféine risque d'irriter la vessie et entraîner un besoin d'uriner fréquent et urgent.</li> <li>Les boissons et aliments courants qui contiennent de la caféine sont les colas, la boisson Mountain Dew, le thé, le café et le chocolat.</li></ul> <h3>La consommation de fibres est importante</h3> <p>Un régime à haute teneur en fibres aidera votre enfant à aller régulièrement à la selle et à éviter la constipation.</p> <ul><li>Si votre enfant est constipé, la vessie a plus de mal à se remplir d'urine, et il est difficile de vider complètement la vessie. La constipation est un facteur important chez les enfants qui ont des infections urinaires ou qui ont des problèmes d'incontinence.</li> <li>Les aliments qui suivent ont une teneur élevée en fibres : les fruits, les légumes, le son, les céréales, le pain de blé entier, le riz, les haricots et les lentilles.</li></ul> <h3>Votre enfant devrait faire des exercices de Kegel</h3> <p>Des exercices pour la vessie peuvent contribuer à renforcer les muscles autour de l'orifice d'évacuation de la vessie (le sphincter de l'urètre). Ces exercices s'appellent les exercices de Kegel.</p> <ul><li>Pour aider votre enfant à comprendre ces exercices et à bien sentir ces muscles, demandez-lui de serrer une balle de la taille de votre poing entre ses jambes, juste au-dessus de ses genoux.</li> <li>Lorsque votre enfant parvient à sentir ces muscles, il devrait pratiquer les exercices de Kegel lorsqu'il n'a pas besoin d'uriner.</li> <li>Votre enfant devrait pratiquer les exercices de Kegel 2 fois par jour. Pour aider votre enfant à s'en souvenir, essayer de les lui faire faire après une activité qu'il fait tous les jours. Par exemple, votre enfant pourrait faire ces exercices après le déjeuner ou le dîner, ou après ses devoirs.</li></ul> <h3>Tenez un journal ou utilisez un calendrier pour noter les progrès de votre enfant</h3> <p>L'utilisation d'un journal ou d'un calendrier permet de souligner les efforts faits par votre enfant afin de rééduquer sa vessie et d'éviter les pertes urinaires. Vous pouvez utiliser des autocollants ou faire des croix pour indiquer les moments où votre enfant vide sa vessie.</p> <ul><li>Aidez votre enfant à faire son propre calendrier. Cela l'aidera à adopter une routine quotidienne.</li> <li>Les autocollants et les encouragements l'aideront à éviter les accidents et à uriner involontairement.</li> <li>Le journal peut également servir à suivre le progrès de votre enfant pendant une période de temps définie, par exemple, 6 mois.</li></ul> <p>Si vous avez des questions, veuillez les poser à votre médecin ou à l'infirmier de la clinique d'urologie.</p> <h2>Avant de commencer la rééducation de la vessie</h2> <p>Pour rééduquer la vessie de votre enfant, il faudra du temps, de la compréhension et de la patience. Commencez par créer un environnement sûr et encourageant. Vous développerez ensemble des stratégies pour résoudre le problème. Une attitude détendue et une approche concrète seront utiles.</p><h2>À l'hôpital SickKids</h2><p>Si votre enfant a été référé au programme d'urologie de l'hôpital SickKids pour un problème de miction (action d'uriner), y compris des infections récurrentes des voies urinaires, de l'incontinence, des problèmes de fréquence urinaire ou d'urgence urinaire, et qu'on recommande une rééducation de la vessie, veuillez :</p><ul><li>suivre les renseignements ci-inclus sur la rééducation de la vessie,</li><li>conserver un journal des mictions tel que décrit.</li></ul> <p>Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez communiquer avec les infirmiers exerçant à un niveau avancé en appelant la clinique d'urologie au 416-813-6661.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/bladder_control_baby_vs_child_MED_ILL_EN.pngFalse

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.