AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Cathéter veineux centralCCathéter veineux centralCentral venous line (CVL)FrenchOtherChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NAVeinsProceduresCaregivers Adult (19+)NA2009-11-06T05:00:00ZBairbre Connolly, MB, BCH, BAO; DCH; FRCSI, MCh; FFRRCSI; lmCC, FRCP(C), MD;Barbara Bruinse, RN, BSc, BScN;Lisa Honeyford, RN, MN, CPON;Mari Acebes-Carcao, RN6.0000000000000073.00000000000002305.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-ZUn CVC désigne un long tube mince, souple et flexible qui est inséré dans une des grosses veines qui vont jusqu’au cœur. Lisez à propos de la procédure.<h2>Qu’est-ce qu’un CVC?</h2> <figure> <span class="asset-image-title">Cathéter veineux central <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Central_venous_line_MED_ILL_FR.jpg" alt="Un cathéter inséré dans la veine cave supérieure, les veines jugulaires externe et interne et la veine sous-clavière droite" /> <figcaption class="asset-image-caption">Un cathéter veineux central est un tube que l'on insère dans les principaux vaisseaux sanguins qui mènent au cœur de votre enfant.</figcaption></span></figure> <p>CVC veut dire cathéter veineux central. On peut aussi parler de voie veineuse centrale ou voie centrale. Un CVC désigne un long tube mince, souple et flexible qui est inséré dans une des grosses veines qui vont jusqu’au cœur. </p><p>Un CVC est un tube intraveineux particulier utilisé chez les enfants qui ont besoin d’une thérapie par intraveineuse (IV) pendant une longue période de temps. Une thérapie par IV signifie que des médicaments sont injectés dans la veine. Les veines des enfants peuvent être endommages par l’insertion fréquente et douloureuse d’aiguilles. Grâce à un CVC, on peut administrer des médicaments comme de la chimiothérapie ou des solutions IV, ou de prélever des échantillons sanguins devient plus facile et plus confortable pour votre enfant. Certains traitements comme la dialyse requirent également l’utilisation d’un CVC. </p><p>Le texte ci-après explique comment un CVC est inséré, comment se préparer à l’intervention et comment prendre soin de votre enfant. Utilisez ces renseignements pour expliquer à votre enfant ce à quoi il doit s’attendre en utilisant des mots qu’il peut comprendre. </p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Un cathéter veineux central (CVC) est un long tube mince et flexible utilisé pour les enfants qui ont besoin d’une thérapie par IV pendant une longue période de temps. </li> <li>Le CVC est inséré dans une veine au niveau du cou et dirige dans la grosse veine qui mène au cœur.</li> <li>Votre enfant recevra une anesthésie générale pour dormir; ainsi il n’entendra rien et ne ressentira aucune douleur pendant l’intervention. </li> <li>L’insertion d’un CVC constitue habituellement une intervention qui présente peu de risques. </li></ul><h2>À quoi faut-il faire attention une fois le CVC inséré</h2> <p>Communiquez avec l’infirmière des soins communautaires, le service d’accès vasculaire de l’hôpital ou votre médecin ou infirmière à la clinique dans les cas suivants :</p> <ul> <li>Votre enfant a de la fièvre ou des frissons. </li> <li>Votre enfant saigne, a de la rougeur ou de l’enflure autour du CVC ou du cou. </li> <li>Votre enfant a une fuite ou un écoulement au site du CVC.</li> <li>Il est difficile ou impossible de rincer le CVC de votre enfant. </li> <li>Votre enfant ressent de la douleur lorsqu’on utilise le CVC.</li> <li>Le CVC de votre enfant s’est déplacé ou ressort légèrement ou beaucoup. </li></ul> <p>Puisque la situation de chaque enfant est différente, vous devriez également vous informer auprès de votre médecin pour savoir si des instructions particulières s’appliquent à votre enfant. </p> <h2>Ce qu’il faut savoir sur le CVC de votre enfant</h2> <p>Il est important pour vous de savoir certains renseignements sur le CVC de votre enfant. En cas de problème et, si vous devez appeler l’infirmière des soins communautaires ou les services d’accès vasculaires, ces renseignements sur le CVC de votre enfant seront utiles, tout comme des renseignements sur la situation. Inscrivez les renseignements qui suivent. </p> <h3>Date de l’insertion :</h3> <h3>Type de cathéter et taille (encerclez ce qui s’applique) :</h3> <ul> <li>Cathéter mono lumière</li> <li>Cathéter à double lumière</li> <li>Cathéter à triple lumière</li></ul> <h3>Utilisation du cathéter (encerclez ce qui s’applique) :</h3> <ul> <li>antibiotiques </li> <li>produits sanguins</li> <li>chimiothérapie </li> <li>médicaments </li> <li>échantillons de sang</li> <li>alimentation parentérale totale (APT) </li> <li>autre : </li></ul> <h3>Notes sur le CVC :</h3> <p> </p> <h2>Qui appeler?</h2> <p>Si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet du CVC de votre enfant, composez un des numéros suivants :</p> <p>Infirmière des soins communautaires :</p> <p>Services d’accès vasculaire :</p> <p>Médecin ou infirmière de votre enfant :</p> <p>Autre :</p> <h2>Déroulement de l’intervention</h2> <p>Votre enfant recevra un médicament pour dormir appelé anesthésique général avant l’intervention. Cela permettra de s’assurer qu’il dort pendant l’intervention et qu’il ne ressent aucune douleur.</p> <p>Un radiologiste d’intervention ou un chirurgien insérera le cathéter veineux central de votre enfant dans l’unit é de thérapie assistée par imagerie médicale ou dans la salle d’opération. La thérapie assistée par imagerie médicale utilise un appareillage particulier pour exécuter des interventions qui, auparavant, auraient nécessite une opération. </p> <p>Pendant l’intervention, le médecin fait glisser le CVC dans une veine du cou et l’achemine dans la grosse veine qui mène au cœur, où le flux sanguin est rapide. Le placement du cathéter à cet endroit permet de mieux mélanger les médicaments et les solutions intraveineuses avec le sang. </p> <p>Un équipement comme une échographie et fluoroscopie, un appareil spécial pour radiographie peuvent être utilises pendant l’intervention. Une radiographie pulmonaire peut être prise après l’intervention pour s’assurer que le CVC est correctement place. </p> <p>L’insertion du CVC prend environ une heure. </p> <p>Pendant l’intervention, on vous demandera d’attendre dans la salle d’attente. Une fois la procédure terminée, lorsque votre enfant commencera à se réveiller, vous pourrez aller le voir. Une fois le CVC en place, le médecin ou l’infirmière sortira et discutera avec vous de l’intervention. </p><h2>À quoi s’attendre après l’intervention</h2> <p>Après l’intervention, votre enfant aura deux gros pansements, un sur le cou et un sur la poitrine. Ces pansements sont stériles, ce qui signifie qu’ils sont apposes de façon à limiter au maximum les germes sur le site de l’intervention. </p> <p>Le pansement sur le cou ressemble à du tissu et sera retiré après quelques heures. Il y aura aussi un pansement sur le site de sortie du CVC sur la paroi de la cage thoracique. Il est normal que du sang apparaisse sous le pansement. Vous observerez également de petits points de suture dans la région du cou et de la poitrine. Ces points se dissoudront et tomberont par eux-mêmes, habituellement en quelques semaines. </p> <p>Le CVC peut être utilise immédiatement.</p> <h2>Votre enfant peut ressentir de la douleur ou de l’inconfort après l’intervention</h2> <p>Pendant les deux premiers jours après l’intervention, certains enfants peuvent ressentir une légère douleur ou un inconfort dans la région du cou ou de la poitrine. Si c’est le cas, demandez à l’infirmière ou au médecin si vous pouvez administrer quelque chose à votre enfant pour soulager la douleur. </p> <p>Souvent, les enfants ont l’impression d’avoir le cou raide en raison du pansement qui s’y trouve. Il convient pourtant que votre enfant bouge son cou comme à l’habitude. </p> <p>Votre enfant ne ressentira aucune douleur lors de l’utilisation du CVC.</p><h2>Avant l’intervention</h2> <p>Si votre enfant se trouve déjà à l’hôpital, vous rencontrerez une infirmière des services d’accès vasculaire qui vous expliquera le déroulement de l’intervention et qui répondra à vos questions. Si votre enfant n’est pas hospitalisé, l’équipe médicale qui s’occupe de lui vous expliquera le déroulement de l’intervention. </p> <p>Le médecin qui insérera le CVC vous rencontrera pour vous expliquer le déroulement de l’intervention, pour répondre à vos questions et pour obtenir votre consentement. </p> <p>Avant l’intervention, vous rencontrerez aussi l’anesthésiste. C’est le médecin qui administrera des médicaments à votre enfant pour le faire dormir (anesthésique). </p> <h3>Discutez de l’intervention avec votre enfant</h3> <p>Il est important de parler aux enfants de ce qui va se passer avant toute intervention. Les enfants sont moins inquiets lorsqu’ils savent à quoi s’attendre. Utilisez des mots que votre enfant pourra comprendre et parlez-lui honnêtement. Dites-lui qu’il ne se réveillera pas pendant l’intervention, mais après. Si vous ne savez pas comment répondre aux questions de votre enfant, demandez de l’aide à l’éducateur en milieu pédiatrique de votre unité. </p> <h3>Analyses sanguines</h3> <p>Pour assurer la sécurité de votre enfant, il devra peut-être subir des analyses de sang avant l’intervention. Le médecin de votre enfant s’en occupera. </p> <h3>Aliments et liquides</h3> <p>Le jour de l’intervention, on administrera à votre enfant une anesthésie générale. Il ne pourra donc pas consommer d’aliments solides le jour de l’intervention avant la chirurgie. Il pourra consommer des liquides comme suit.</p> <h3>Ce que votre enfant peut manger ou boire avant l’anesthésie générale</h3> <table class="akh-table"> <thead> <tr><th>Temps avant l’intervention</th><th>Ce qu’il faut savoir</th></tr> </thead> <tbody> <tr> <td>Minuit avant l’intervention</td> <td><p>Plus aucune nourriture solide. Cela signifie également aucune gomme à mâcher ou aucun bonbon.</p> <p>Votre enfant peut encore boire des liquides comme du lait, du jus d’orange et des liquides clairs. Les liquides clairs sont ceux qui sont translucides (on peut voir à travers) comme le jus de pomme, le soda au gingembre (comme du Canada Dry) ou l’eau. </p> <p>Votre enfant peut aussi manger du Jell-O ou des jus glaces (popsicles).</p></td> </tr> <tr> <td>6 heures</td> <td>Plus de lait, de formules ou de liquides qui ne sont pas translucides comme le lait, le jus d’orange et les boissons gazeuses.</td> </tr> <tr> <td>4 heures</td> <td>Arrêtez d’allaiter votre bébé.</td> </tr> <tr> <td>2 heures</td> <td>Aucun liquide clair. Cela signifie plus de jus de pomme, d’eau, de soda au gingembre, de Jell-O ou de jus glaces (popsicles).</td> </tr> <tr> <td colspan="2"><p>Si on vous a transmis d’autres instructions sur ce que votre enfant peut boire ou manger, inscrivez-les ici.</p> <p> </p></td> </tr> </tbody> </table> <p>Il est très important que l’estomac de votre enfant soit vide avant et après l’anesthésie pour réduire les risques de vomissements et d’étouffement. </p>
الخط الوريدي المركزياالخط الوريدي المركزيCentral venous line (CVL)ArabicOtherChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NAVeinsProceduresCaregivers Adult (19+)NA2009-11-06T05:00:00ZBairbre Connolly, MB, BCH, BAO; DCH; FRCSI, MCh; FFRRCSI; lmCC, FRCP(C), MD;Barbara Bruinse, RN, BSc, BScN;Lisa Honeyford, RN, MN, CPON;Mari Acebes-Carcao, RN6.0000000000000073.00000000000002305.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>الخط الوريدي المركزي يدعى ايضٍٍٍٍِا الخط المركزي أو قثطار وريدي مركزي وهو يسمح بدخول الدواء إلى جسم الطفل من خلال العلاج الوريدي. احصل على المزيد من المعلومات هنا.</p>
Vía venosa central (VVC)VVía venosa central (VVC)Central Venous Line (CVL)SpanishNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANANAAdult (19+)NA2009-11-06T05:00:00ZBairbre Connolly, MB, BCH, BAO; DCH; FRCSI, MCh; FFRRCSI; lmCC, FRCP(C), MDBarbara Bruinse, RN, BSc, BScNLisa Honeyford, RN, MN, CPONMari Acebes-Carcao, RN000Flat ContentHealth A-Z<p>Obtenga información sobre la vía venosa central (VVC). Permite administrar medicamentos al niño cuando lo necesita por una terapia intravenosa larga.</p>
மைய நரம்புக்குழாய் (CVL)மைய நரம்புக்குழாய் (CVL)Central Venous Line (CVL)TamilNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANANAAdult (19+)NA2009-11-06T05:00:00Z000Flat ContentHealth A-Z<p>மைய நரம்புக் குழாய் (CVL) என்பது உங்களது பிள்ளையின் இதயத்துக்கு போகும் நரம்புக்குழாய் பாதிப்படையும் போது அவளது உடலில் மருந்து செலுத்துவதற்கான ஒரு நீண்ட</p>
دل کی طرف جانے والی خون کی بڑی رگ سینٹرل وینس لائنددل کی طرف جانے والی خون کی بڑی رگ سینٹرل وینس لائنCentral Venous Line (CVL)UrduNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANANAAdult (19+)NA2009-11-06T05:00:00ZBairbre Connolly, MB, BCH, BAO; DCH; FRCSI, MCh; FFRRCSI; lmCC, FRCP(C), MDBarbara Bruinse, RN, BSc, BScNLisa Honeyford, RN, MN, CPONMari Acebes-Carcao, RN73.00000000000006.000000000000002305.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>مرکزی ورید کی نلی (CVL) ایک لمبی نرم اور پتلی نلی ہوتی ہے جو بچے کے وریدوں کے نقصان زدہ ہونے کی صورت میں بچے کی جسم میں دو ا پہنچانے کی سہولت فراہم کرتی ہے۔</p>
Central venous line (CVL)CCentral venous line (CVL)Central venous line (CVL)EnglishOtherChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NAVeinsProceduresCaregivers Adult (19+)NA2009-11-06T05:00:00ZBairbre Connolly, MB, BCH, BAO; DCH; FRCSI, MCh; FFRRCSI; lmCC, FRCP(C), MD;Barbara Bruinse, RN, BSc, BScN;Lisa Honeyford, RN, MN, CPON;Mari Acebes-Carcao, RN6.0000000000000073.00000000000002305.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>A central venous line (CVL) is a long, soft, thin tube that allows medicine into a child's body when her veins are damaged. Read about the procedure.</p><h2>What is a CVL?</h2> <figure><span class="asset-image-title">Central venous </span><span class="asset-image-title">line</span><img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Central_venous_line_MED_ILL_EN.jpg" alt="A catheter in the external and internal jugular veins, right subclavian vein, and superior vena cava" /><figcaption class="asset-image-caption">A</figcaption><figcaption class="asset-image-caption"> central venous line is a tube that is inserted into the major blood vessels leading to your child’s heart.</figcaption> </figure> <p>CVL is short for Central Venous Line. You might also hear a CVL called a central line or a central venous catheter. A CVL is a long, soft, thin, flexible tube that is inserted into one of the large veins leading to the heart.<br></p><p>A CVL is a special intravenous (IV) line that is used in children who need IV therapy for a long time. IV therapy means medicine that is put into the vein. Children's veins may become damaged by frequent, painful needle insertions. A CVL makes it easier and more comfortable for your child to receive medicines such as chemotherapy and IV fluids, or to have blood samples taken. Some treatments like dialysis also need a CVL.</p><p>This page explains how a CVL is put in, how to get ready for the procedure, and how to take care of your child. Use this information to explain to your child what to expect, using language she can understand.</p><h2>Key points</h2> <ul> <li>A central venous line (CVL) is a long, thin, flexible tube used in children who need IV therapy for a long time. </li> <li>The CVL is inserted into a vein in the neck and placed in the large vein leading to the heart. </li> <li>Your child will receive a general anesthetic to sleep and will not hear anything of feel any pain during the procedure. </li> <li>A CVL insertion is usually considered a low-risk procedure. </li> </ul><h2>What to look out for after the CVL insertion</h2> <p>Contact your Community Care Nurse, the Vascular Access Service at the hospital, or your doctor or clinic nurse if you see any of the following: </p> <ul> <li>Your child has fever or chills. </li> <li>Your child has bleeding, redness, or swelling around the CVL or neck. </li> <li>Your child has leaking or drainage at the CVL site. </li> <li>Your child's CVL is hard to flush or will not flush at all. </li> <li>Your child has pain when the CVL is being used. </li> <li>Your child's CVL is dislodged or comes out a little or all the way. </li> </ul> <p>Because each child's situation is different, you should also ask your doctor if there are any specific instructions for your child. </p> <h2>Things you should know about your child's CVL</h2> <p>It is important that you know a few facts about your child's CVL. If you have a problem and need to call the Community Care Nurse or Vascular Access Service, it will be helpful to give them the following information about your child's CVL as well as information about the problem. Complete the following information. </p> <h3>Date of insertion:</h3> <h3>Catheter type and size (circle one that applies):</h3> <ul> <li>single lumen </li> <li>double lumen </li> <li>triple lumen </li> </ul> <h3>Catheter utilization (circle all that apply):</h3> <ul> <li>antibiotics </li> <li>blood products </li> <li>chemotherapy </li> <li>medicines </li> <li>blood sampling </li> <li>TPN </li> <li>other: </li> </ul> <h3>Notes about the CVL:</h3> <p></p> <p></p> <p></p> <h2>Contact information</h2> <p>If you have any questions or concerns about your child's CVL, call one of these numbers:</p> <p>Community Care Nurse:</p> <p>Vascular Access Service:</p> <p>Your child's doctor or nurse:</p> <p>Other:</p><h2>What happens during the procedure</h2> <p>Your child will have a special "sleep medicine" called a general anesthetic before the procedure. This will make sure that your child sleeps through the procedure and will not feel any pain. </p> <p>An interventional radiologist or surgeon will insert your child's CVL in the Image Guided Therapy (IGT) department or in the Operating Room (OR). IGT uses special equipment to perform procedures that may have needed traditional surgery in the past. </p> <p>During the procedure, the doctor threads the CVL tube through a vein in the neck and places it in the large vein leading to the heart, where the blood flow is fast. This placement allows for better mixing of medicines and IV fluids. </p> <p>Equipment such as ultrasound and fluoroscopy, a special X-ray machine, may be used during the procedure. A chest X-ray may be taken after the procedure to ensure the CVL is in the correct position. </p> <p>It will take about one hour to insert the CVL.</p> <p>During the procedure, you will be asked to wait in the waiting area. When the procedure is over and your child starts to wake up, you may see your child. Once the CVL is inserted, the doctor or nurse will come out and talk with you about the procedure. </p><h2>What to expect after the procedure</h2> <p>After the procedure, your child will have two large bandages, one on their neck and one over their chest area. These bandages are sterile. This means that they are put on in a special way to keep the site as germ-free as possible. </p> <p>The neck dressing is cloth-like and will be removed within a few hours. There will also be a bandage over the CVL exit site on the chest wall. It is normal to see some blood under this bandage. You will see a small stitch in both the neck and chest area. These stitches will dissolve and fall off on their own, usually within a few weeks. </p> <p>The CVL can be used right away.</p> <h2>Your child may feel some pain or discomfort after the procedure</h2> <p>For the first day or two after the procedure, some children may feel mild pain or discomfort in the neck or chest. If this happens, ask your nurse or doctor if you can give your child something for pain. </p> <p>Often, children feel like they have a stiff neck due to the neck bandage. It is good and safe for your child to move their neck as usual. </p> <p>Your child will not feel any pain when the CVL is being used.</p><h2>Before the procedure</h2> <p>If your child is already in the hospital, you will meet a nurse from the Vascular Access Service who will explain the procedure and answer your questions. If your child is an outpatient, the medical team looking after your child will explain the procedure to you. </p> <p>The doctor inserting the CVL will meet with you to explain the procedure, answer your questions and get your consent.</p> <p>You will also meet with the anesthetist before the procedure. This is the doctor who will give your child the sleep medicine (anesthetic). </p> <h3>Talk about the procedure with your child</h3> <p>It is important to talk to children about what will happen before any procedure. Children feel less anxious when they know what to expect. Talk to your child in a way that they will understand. It is important to be honest. Tell your child that they will not wake up during the procedure, but will wake up afterward. If you are not sure how to answer your child's questions, ask the Child Life Specialist on your unit for help. </p> <h3>Blood tests</h3> <p>Your child may need blood tests before coming for the procedure. This is for your child's safety. Your child's doctor will arrange this. </p> <h3>Food and fluids</h3> <p>On the day of the procedure, your child will receive a general anesthetic. This means that they may not have any solid food on the day of the procedure before the surgery. Your child can have fluids as follows: </p> <h3>What your child can eat and drink before the sleep medicine (sedation or general anaesthetic)</h3> <table class="akh-table"> <thead> <tr><th>Time before procedure</th><th>What you need to know</th></tr> </thead> <tbody> <tr> <td>Midnight before the procedure</td> <td><p>No more solid food. This also means no gum or candy.</p> <p>Your child can still drink liquids such as milk, orange juice and clear liquids. Clear liquids are anything you can see through, such as apple juice, ginger ale or water. </p> <p>Your child can also eat Jell-O or popsicles.</p></td> </tr> <tr> <td>6 hours</td> <td>No more milk, formula or liquids you cannot see through, such as milk, orange juice and cola.</td> </tr> <tr> <td>4 hours</td> <td>Stop breastfeeding your baby.</td> </tr> <tr> <td>2 hours</td> <td>No more clear liquids. This means no more apple juice, water, ginger ale, Jell-O, or popsicles.</td> </tr> <tr> <td colspan="2"><p>If you were given more instructions about eating and drinking, write them down here:</p> <p> </p></td> </tr> </tbody> </table> <p>It is very important that your child's stomach is empty during and after the anesthetic. An empty stomach reduces the chance of throwing up and choking. </p>

 

 

Cathéter veineux central52.0000000000000Cathéter veineux centralCentral venous line (CVL)CFrenchOtherChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NAVeinsProceduresCaregivers Adult (19+)NA2009-11-06T05:00:00ZBairbre Connolly, MB, BCH, BAO; DCH; FRCSI, MCh; FFRRCSI; lmCC, FRCP(C), MD;Barbara Bruinse, RN, BSc, BScN;Lisa Honeyford, RN, MN, CPON;Mari Acebes-Carcao, RN6.0000000000000073.00000000000002305.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-ZUn CVC désigne un long tube mince, souple et flexible qui est inséré dans une des grosses veines qui vont jusqu’au cœur. Lisez à propos de la procédure.<h2>Qu’est-ce qu’un CVC?</h2> <figure> <span class="asset-image-title">Cathéter veineux central <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Central_venous_line_MED_ILL_FR.jpg" alt="Un cathéter inséré dans la veine cave supérieure, les veines jugulaires externe et interne et la veine sous-clavière droite" /> <figcaption class="asset-image-caption">Un cathéter veineux central est un tube que l'on insère dans les principaux vaisseaux sanguins qui mènent au cœur de votre enfant.</figcaption></span></figure> <p>CVC veut dire cathéter veineux central. On peut aussi parler de voie veineuse centrale ou voie centrale. Un CVC désigne un long tube mince, souple et flexible qui est inséré dans une des grosses veines qui vont jusqu’au cœur. </p><p>Un CVC est un tube intraveineux particulier utilisé chez les enfants qui ont besoin d’une thérapie par intraveineuse (IV) pendant une longue période de temps. Une thérapie par IV signifie que des médicaments sont injectés dans la veine. Les veines des enfants peuvent être endommages par l’insertion fréquente et douloureuse d’aiguilles. Grâce à un CVC, on peut administrer des médicaments comme de la chimiothérapie ou des solutions IV, ou de prélever des échantillons sanguins devient plus facile et plus confortable pour votre enfant. Certains traitements comme la dialyse requirent également l’utilisation d’un CVC. </p><p>Le texte ci-après explique comment un CVC est inséré, comment se préparer à l’intervention et comment prendre soin de votre enfant. Utilisez ces renseignements pour expliquer à votre enfant ce à quoi il doit s’attendre en utilisant des mots qu’il peut comprendre. </p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Un cathéter veineux central (CVC) est un long tube mince et flexible utilisé pour les enfants qui ont besoin d’une thérapie par IV pendant une longue période de temps. </li> <li>Le CVC est inséré dans une veine au niveau du cou et dirige dans la grosse veine qui mène au cœur.</li> <li>Votre enfant recevra une anesthésie générale pour dormir; ainsi il n’entendra rien et ne ressentira aucune douleur pendant l’intervention. </li> <li>L’insertion d’un CVC constitue habituellement une intervention qui présente peu de risques. </li></ul><h2>Comment prendre soin du CVC</h2> <p>Un pansement doit toujours être place sur le site du CVC sur la poitrine. Ce pansement permet de s’assurer que le CVC demeure propre et bien en place. L’extrémité du tube du cathéter, appelé embout, est fermée par un capuchon.</p> <p>Pendant le séjour à l’hôpital de votre enfant, les infirmières prendront soin de son CVC. Elles changeront les pansements et prendront soin du CVC en utilisant du matériel stérile afin d’éviter que le CVC s’infecte. </p> <p>Lorsque votre enfant retournera à la maison, une infirmière de soins communautaires s’occupera de son CVC. Au fur et à mesure que vous serez plus à l’aise pour prendre soin du CVC, les infirmières de soins communautaires vous montreront comment effectuer certaines de ces taches vous-même. </p> <p>Le CVC sera toujours accompagne d’un heparjet ou une perfusion de liquide physiologique. Une perfusion signifie qu’une solution est acheminée par un tube et une pompe. L’héparine est un médicament qui évite que le CVC se bouche afin qu’il fonctionne correctement chaque fois qu’il faudra administrer une solution IV ou des médicaments à votre enfant. De l’héparine sera injectée de nouveau dans le CVC après chaque utilisation. S’il n’est pas utilisé tous les jours, un rinçage à l’héparine sera effectué toutes les 24 heures. </p> <p>Il est toujours important que le CVC demeure sec. S’il se mouille, il peut s’infecter. Votre infirmière vous montrera comment couvrir le CVC pour le garder au sec lorsque votre enfant prend son bain. Si le pansement se mouille, il devra être immédiatement remplace. </p> <h3>Protection du CVC</h3> <p>Bien que le CVC soit bien fixe, il peut sortir si on tire dessus. Il est très important de s’assurer que le CVC est toujours fixe par un pansement adhésif en une position formant une boucle et qu’il est couvert d’un pansement. Il est également important que l’extrémité du cathéter, appelé embout, soit fixée sur la poitrine ou le ventre de votre enfant avec pansement adhésif pour éviter qu’il soit tire par mégarde. </p> <p>Souvent de la gaze est enroulée autour de l’extrémité du cathéter pour faciliter le nettoyage et pour éviter qu’il ne frotte sur la peau de votre enfant. En gardant le CVC bien fixe contre le corps avec pansement adhésif, cela évitera qu’il ne se torde ou qu’il ne se plie. C’est très important pour éviter qu’il ne s’endommage ou qu’il ne casse. </p> <h3>Activités</h3> <p>Une fois le CVC inséré, votre enfant devrait pouvoir reprendre la plupart de ses activités d’ici une journée ou deux, à condition qu’il ne ressente pas de douleur. Cela veut dire qu’il peut retourner à l’école ou à la garderie. Expliquez au personnel soignant ou aux enseignants de votre enfant ce qu’est un CVC. </p> <p>Votre enfant pourra jouer aux jeux et pratiquer des sports comme le vélo et le tennis. Il est important que votre enfant continue autant que possible à pratiquer ses activités habituelles. Il existe cependant des precautions à prendre : </p> <ul> <li>évitez les sports nautiques ou la natation. Un pansement mouille augmente les risques d’infection. Si le pansement se mouille, changez-le immédiatement.</li> <li>évitez d’utiliser des ciseaux près du CVC. Personne (ni votre enfant, ni une infirmière ou un médecin, ni vous-même) ne devrait utiliser des ciseaux près du CVC. Cela eévitera de le couper par megarde. </li> <li>Évitez les sports qui peuvent entrainer des coups au CVC ou risquer de le tirer comme le hockey, le soccer, la gymnastique ou le ballon-panier. </li> <li>Ne laissez pas d’autres enfants toucher ou manipuler le CVC. </li></ul> <h2>Que faire si le cathéter veineux central se casse</h2> <p>Avant que votre enfant ne quitte l’hôpital, on vous remettra une trousse d’urgence pour CVC. Cette trousse comprend le matériel nécessaire si le CVC de votre enfant se rompt. Une infirmière vous remettra la trousse et l’examinera avec vous avant votre départ. Vous devriez toujours vous assurer que votre enfant a la trousse avec lui, au cas où le CVC se casserait.</p> <p>Si le CVC se casse :</p> <ol> <li>Demeurez calme. Serrez fermement le CVC entre la rupture et votre enfant</li> <li>Nettoyez la section cassée avec un coton-tige trempe dans de la chlorhexidine.</li> <li>Placez une gaze propre sous la section cassée et collez le CVC sur la gaze avec un pansement. Entourez le cathéter avec la gaze, puis fixez ce rouleau de gaze à la poitrine de votre enfant avec un pansement. </li> <li>Si la perforation est petite, tentez d’hépariner le CVC (si on vous l’a appris) pour éviter qu’il ne se bouche. Hépariner signifie injecter de l’héparine dans l’embout du CVC ou le rincer avec de l’héparine.</li> <li>Appeler les services d’accès vasculaire des que vous avez suivi les étapes ci-dessus pour recevoir d’autres instructions. On vous demandera de vous rendre à l’hôpital pour évaluer la situation.</li></ol> <p>Certains CVC peuvent être réparés sans qu’il faille les remplacer. D’autres devront être retires.</p> <h2>Que faire si le capuchon tombe</h2> <p>If the cap falls off, obtain supplies from the CVL Emergency Kit and follow these steps:</p> <p>Si le capuchon tombe, utilisez la trousse d’urgence pour CVC et suivez les instructions ci-après :</p> <ol> <li>Lavez-vous les mains. </li> <li>Frottez l’extrémité du CVC avec un coton-tige trempe dans de la chlorhexidine.</li> <li>Prenez un nouveau capuchon de la trousse et vissez-le sur l’embout. Entourez le cathéter de gaze et fixez avec un pansement.</li> <li>Fixez le rouleau de gaze sur la poitrine de votre enfant avec un pansement.</li> <li>Le capuchon doit être change aussitôt que possible en utilisant la technique stérile, par vous-même si on vous l’a apprise, ou par votre infirmière de soins communautaires. </li></ol> <h2>Combien de temps le CVC peut-il rester en place</h2> <p>Un CVC peut demeurer en place pendant des mois ou des années, tant qu’il fonctionne correctement.</p> <p>Une fois que votre équipe médicale pensera que le CVC n’est plus nécessaire, des arrangements seront pris pour retirer le CVC. Les CVC sont retirés sous anesthésie générale. Cette intervention prend environ 30 minutes. Le jour de l’intervention, les restrictions sur la nourriture et les boissons ainsi que les prélèvements sanguins seront semblables à ceux valables pour l’insertion du CVC. </p><h2>À quoi faut-il faire attention une fois le CVC inséré</h2> <p>Communiquez avec l’infirmière des soins communautaires, le service d’accès vasculaire de l’hôpital ou votre médecin ou infirmière à la clinique dans les cas suivants :</p> <ul> <li>Votre enfant a de la fièvre ou des frissons. </li> <li>Votre enfant saigne, a de la rougeur ou de l’enflure autour du CVC ou du cou. </li> <li>Votre enfant a une fuite ou un écoulement au site du CVC.</li> <li>Il est difficile ou impossible de rincer le CVC de votre enfant. </li> <li>Votre enfant ressent de la douleur lorsqu’on utilise le CVC.</li> <li>Le CVC de votre enfant s’est déplacé ou ressort légèrement ou beaucoup. </li></ul> <p>Puisque la situation de chaque enfant est différente, vous devriez également vous informer auprès de votre médecin pour savoir si des instructions particulières s’appliquent à votre enfant. </p> <h2>Ce qu’il faut savoir sur le CVC de votre enfant</h2> <p>Il est important pour vous de savoir certains renseignements sur le CVC de votre enfant. En cas de problème et, si vous devez appeler l’infirmière des soins communautaires ou les services d’accès vasculaires, ces renseignements sur le CVC de votre enfant seront utiles, tout comme des renseignements sur la situation. Inscrivez les renseignements qui suivent. </p> <h3>Date de l’insertion :</h3> <h3>Type de cathéter et taille (encerclez ce qui s’applique) :</h3> <ul> <li>Cathéter mono lumière</li> <li>Cathéter à double lumière</li> <li>Cathéter à triple lumière</li></ul> <h3>Utilisation du cathéter (encerclez ce qui s’applique) :</h3> <ul> <li>antibiotiques </li> <li>produits sanguins</li> <li>chimiothérapie </li> <li>médicaments </li> <li>échantillons de sang</li> <li>alimentation parentérale totale (APT) </li> <li>autre : </li></ul> <h3>Notes sur le CVC :</h3> <p> </p> <h2>Qui appeler?</h2> <p>Si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet du CVC de votre enfant, composez un des numéros suivants :</p> <p>Infirmière des soins communautaires :</p> <p>Services d’accès vasculaire :</p> <p>Médecin ou infirmière de votre enfant :</p> <p>Autre :</p> <h2>Déroulement de l’intervention</h2> <p>Votre enfant recevra un médicament pour dormir appelé anesthésique général avant l’intervention. Cela permettra de s’assurer qu’il dort pendant l’intervention et qu’il ne ressent aucune douleur.</p> <p>Un radiologiste d’intervention ou un chirurgien insérera le cathéter veineux central de votre enfant dans l’unit é de thérapie assistée par imagerie médicale ou dans la salle d’opération. La thérapie assistée par imagerie médicale utilise un appareillage particulier pour exécuter des interventions qui, auparavant, auraient nécessite une opération. </p> <p>Pendant l’intervention, le médecin fait glisser le CVC dans une veine du cou et l’achemine dans la grosse veine qui mène au cœur, où le flux sanguin est rapide. Le placement du cathéter à cet endroit permet de mieux mélanger les médicaments et les solutions intraveineuses avec le sang. </p> <p>Un équipement comme une échographie et fluoroscopie, un appareil spécial pour radiographie peuvent être utilises pendant l’intervention. Une radiographie pulmonaire peut être prise après l’intervention pour s’assurer que le CVC est correctement place. </p> <p>L’insertion du CVC prend environ une heure. </p> <p>Pendant l’intervention, on vous demandera d’attendre dans la salle d’attente. Une fois la procédure terminée, lorsque votre enfant commencera à se réveiller, vous pourrez aller le voir. Une fois le CVC en place, le médecin ou l’infirmière sortira et discutera avec vous de l’intervention. </p><h2>À quoi s’attendre après l’intervention</h2> <p>Après l’intervention, votre enfant aura deux gros pansements, un sur le cou et un sur la poitrine. Ces pansements sont stériles, ce qui signifie qu’ils sont apposes de façon à limiter au maximum les germes sur le site de l’intervention. </p> <p>Le pansement sur le cou ressemble à du tissu et sera retiré après quelques heures. Il y aura aussi un pansement sur le site de sortie du CVC sur la paroi de la cage thoracique. Il est normal que du sang apparaisse sous le pansement. Vous observerez également de petits points de suture dans la région du cou et de la poitrine. Ces points se dissoudront et tomberont par eux-mêmes, habituellement en quelques semaines. </p> <p>Le CVC peut être utilise immédiatement.</p> <h2>Votre enfant peut ressentir de la douleur ou de l’inconfort après l’intervention</h2> <p>Pendant les deux premiers jours après l’intervention, certains enfants peuvent ressentir une légère douleur ou un inconfort dans la région du cou ou de la poitrine. Si c’est le cas, demandez à l’infirmière ou au médecin si vous pouvez administrer quelque chose à votre enfant pour soulager la douleur. </p> <p>Souvent, les enfants ont l’impression d’avoir le cou raide en raison du pansement qui s’y trouve. Il convient pourtant que votre enfant bouge son cou comme à l’habitude. </p> <p>Votre enfant ne ressentira aucune douleur lors de l’utilisation du CVC.</p><h2>Avant l’intervention</h2> <p>Si votre enfant se trouve déjà à l’hôpital, vous rencontrerez une infirmière des services d’accès vasculaire qui vous expliquera le déroulement de l’intervention et qui répondra à vos questions. Si votre enfant n’est pas hospitalisé, l’équipe médicale qui s’occupe de lui vous expliquera le déroulement de l’intervention. </p> <p>Le médecin qui insérera le CVC vous rencontrera pour vous expliquer le déroulement de l’intervention, pour répondre à vos questions et pour obtenir votre consentement. </p> <p>Avant l’intervention, vous rencontrerez aussi l’anesthésiste. C’est le médecin qui administrera des médicaments à votre enfant pour le faire dormir (anesthésique). </p> <h3>Discutez de l’intervention avec votre enfant</h3> <p>Il est important de parler aux enfants de ce qui va se passer avant toute intervention. Les enfants sont moins inquiets lorsqu’ils savent à quoi s’attendre. Utilisez des mots que votre enfant pourra comprendre et parlez-lui honnêtement. Dites-lui qu’il ne se réveillera pas pendant l’intervention, mais après. Si vous ne savez pas comment répondre aux questions de votre enfant, demandez de l’aide à l’éducateur en milieu pédiatrique de votre unité. </p> <h3>Analyses sanguines</h3> <p>Pour assurer la sécurité de votre enfant, il devra peut-être subir des analyses de sang avant l’intervention. Le médecin de votre enfant s’en occupera. </p> <h3>Aliments et liquides</h3> <p>Le jour de l’intervention, on administrera à votre enfant une anesthésie générale. Il ne pourra donc pas consommer d’aliments solides le jour de l’intervention avant la chirurgie. Il pourra consommer des liquides comme suit.</p> <h3>Ce que votre enfant peut manger ou boire avant l’anesthésie générale</h3> <table class="akh-table"> <thead> <tr><th>Temps avant l’intervention</th><th>Ce qu’il faut savoir</th></tr> </thead> <tbody> <tr> <td>Minuit avant l’intervention</td> <td><p>Plus aucune nourriture solide. Cela signifie également aucune gomme à mâcher ou aucun bonbon.</p> <p>Votre enfant peut encore boire des liquides comme du lait, du jus d’orange et des liquides clairs. Les liquides clairs sont ceux qui sont translucides (on peut voir à travers) comme le jus de pomme, le soda au gingembre (comme du Canada Dry) ou l’eau. </p> <p>Votre enfant peut aussi manger du Jell-O ou des jus glaces (popsicles).</p></td> </tr> <tr> <td>6 heures</td> <td>Plus de lait, de formules ou de liquides qui ne sont pas translucides comme le lait, le jus d’orange et les boissons gazeuses.</td> </tr> <tr> <td>4 heures</td> <td>Arrêtez d’allaiter votre bébé.</td> </tr> <tr> <td>2 heures</td> <td>Aucun liquide clair. Cela signifie plus de jus de pomme, d’eau, de soda au gingembre, de Jell-O ou de jus glaces (popsicles).</td> </tr> <tr> <td colspan="2"><p>Si on vous a transmis d’autres instructions sur ce que votre enfant peut boire ou manger, inscrivez-les ici.</p> <p> </p></td> </tr> </tbody> </table> <p>Il est très important que l’estomac de votre enfant soit vide avant et après l’anesthésie pour réduire les risques de vomissements et d’étouffement. </p><h2>Risques associes a l’insertion d’un CVC</h2> <p>Toute intervention comprend des risques. Chaque intervention est jugée en évaluant les avantages de l’intervention pour votre enfant par rapport aux risques qu’elle peut présenter. Les risques liés aux interventions s’échelonnent de faibles à élevés. </p> <p>L’insertion d’un CVC est habituellement une intervention qui présente peu de risques. Les risques associés à l’intervention varient selon l’état de sante de votre enfant et les autres problèmes qu’il peut avoir. </p> <p>Les risques associés à l’insertion d’un cathéter central, y compris un CVC, peuvent comprendre:</p> <ul> <li>l’impossibilité de trouver une veine ouverte qui acceptera le CVC, </li> <li>des saignements ou des bleus, </li> <li>une infection, </li> <li>un caillot de sang, </li> <li>de l’air dans les poumons ou des veines, </li> <li>la perforation d’un vaisseau sanguin, </li> <li>un rythme cardiaque anormal, </li> <li>la rupture du cathéter,</li> <li>le décès (très, très rare). </li></ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Central_venous_line_MED_ILL_EN.jpgFalse

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.