AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Éducation sexuelle des enfants: pourquoi les parents devraient parler de sexualité à leurs enfantsÉÉducation sexuelle des enfants: pourquoi les parents devraient parler de sexualité à leurs enfantsSex education for children: Why parents should talk to their kids about sexFrenchAdolescentToddler (13-24 months);Preschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANAHealthy living and preventionCaregivers Adult (19+)NA2011-10-13T04:00:00ZMiriam Kaufman, MD000Flat ContentHealth A-Z<p>Si les parents ne parlent pas de sexualité avec leurs enfants, ces derniers se renseigneront ailleurs sur le sujet et on ratera ainsi une occasion de leur inculquer des valeurs familiales.</p><h2>C’est une bonne idée de commencer tôt avec des informa​tions sur la sexualité adaptée à l’âge de l’enfant.</h2><p>La curiosité au sujet de la sexualité est une étape naturelle de l’apprentissage du corps. L’éducation sexuelle aide les enfants à comprendre leur corps et à se sentir bien au sujet de leur propre corps. Les enfants plus jeunes s’intéressent davantage à la grossesse et aux bébés qu’aux rouages de la sexualité.</p><h2>À retenir</h2><ul><li>Une bonne stratégie est de commencer à parler de sexualité avec votre enfant à un jeune âge et de poursuivre cette conversation à mesure qu’il grandit.</li><li>Un enfant est exposé à des renseignements sur la sexualité à l’école, dans son cercle d’amis et dans les médias à un âge beaucoup plus jeune que bien des parents ne le pensent.</li><li>Les parents ne devraient pas se fier au système scolaire pour faire l’éducation sexuelle de leurs enfants. Si votre enfant prend des cours d’éducation sexuelle à l’école, demandez-lui ce qu’il a appris et discutez-en ensemble.</li><li>L’éducation sexuelle ne mène pas à la promiscuité.</li></ul>
Sex education for children: Why parents should talk to their kids about sexSSex education for children: Why parents should talk to their kids about sexSex education for children: Why parents should talk to their kids about sexEnglishAdolescentToddler (13-24 months);Preschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANAHealthy living and preventionCaregivers Adult (19+)NA2011-10-13T04:00:00ZMiriam Kaufman, MD000Flat ContentHealth A-Z<p>If parents do not teach their children about sex, then they will learn about it from somewhere else and an opportunity to instill family values will be lost.</p><h2>Starting early with age-appropriate information about sex is a good idea</h2><p>Curiosity about sex is a natural step from learning about the body. Sex education helps kids understand about the body and helps them feel positive about their own bodies. Younger kids are interested in pregnancy and babies, rather than the mechanics of sex.​</p><h2>Key points</h2><ul><li>A good strategy is to start talking to your child about sex when they are young and continue that conversation as they get older.​</li><li>A child is exposed to information about sex from sources such as school, friends and the media at a much earlier age than many parents expect.</li><li>Parents should not rely on the school system to teach sex education. If your child is taught sex education at school, ask them what they learned and review it with them.</li><li>Sex education does not lead to promiscuity.</li></ul>

 

 

Éducation sexuelle des enfants: pourquoi les parents devraient parler de sexualité à leurs enfants718.000000000000Éducation sexuelle des enfants: pourquoi les parents devraient parler de sexualité à leurs enfantsSex education for children: Why parents should talk to their kids about sexÉFrenchAdolescentToddler (13-24 months);Preschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANAHealthy living and preventionCaregivers Adult (19+)NA2011-10-13T04:00:00ZMiriam Kaufman, MD000Flat ContentHealth A-Z<p>Si les parents ne parlent pas de sexualité avec leurs enfants, ces derniers se renseigneront ailleurs sur le sujet et on ratera ainsi une occasion de leur inculquer des valeurs familiales.</p><h2>C’est une bonne idée de commencer tôt avec des informa​tions sur la sexualité adaptée à l’âge de l’enfant.</h2><p>La curiosité au sujet de la sexualité est une étape naturelle de l’apprentissage du corps. L’éducation sexuelle aide les enfants à comprendre leur corps et à se sentir bien au sujet de leur propre corps. Les enfants plus jeunes s’intéressent davantage à la grossesse et aux bébés qu’aux rouages de la sexualité.</p><h2>À retenir</h2><ul><li>Une bonne stratégie est de commencer à parler de sexualité avec votre enfant à un jeune âge et de poursuivre cette conversation à mesure qu’il grandit.</li><li>Un enfant est exposé à des renseignements sur la sexualité à l’école, dans son cercle d’amis et dans les médias à un âge beaucoup plus jeune que bien des parents ne le pensent.</li><li>Les parents ne devraient pas se fier au système scolaire pour faire l’éducation sexuelle de leurs enfants. Si votre enfant prend des cours d’éducation sexuelle à l’école, demandez-lui ce qu’il a appris et discutez-en ensemble.</li><li>L’éducation sexuelle ne mène pas à la promiscuité.</li></ul><p>Discuter de sexualité est aussi une bonne façon d’entamer une franche communication avec votre enfant. Il est important que les parents entament dès le départ un dialogue franc et honnête avec leurs enfants, surtout lorsqu’ils passent à l’adolescence. Si une franche communication est la norme, les enfants n’hésiteront pas à discuter avec leurs parents de questions liées à la sexualité, ainsi que de toute autre épreuve propre à l’adolescence, comme la dépression, les relations amoureuses, la toxicomanie et l’alcoolisme.</p> <p>En matière d’éducation sexuelle, la meilleure stratégie consiste à entamer tôt un dialogue sur la sexualité et à maintenir ce dialogue au fur et à mesure que votre enfant grandit. Ainsi, les parents n’ont pas à donner leur enfant à un long, et souvent pénible, discours alors qu’il a déjà atteint l’adolescence (et qu’il a déjà obtenu les informations, bonnes et mauvaises, de ses amis). Ces conversations sont plus simples lorsqu’elles sont inspirées d’expériences de vie, comme croiser une femme enceinte ou un bébé.</p> <p>Lorsque les parents parlent de sexe avec leurs enfants, ils peuvent s'assurer que leurs enfants obtiennent la bonne information. Les parents devraient être la première source d’information pour un enfant au sujet de la sexualité. Comprendre les informations justes peut protéger les enfants des comportements à risque à mesure qu’ils grandissent.</p> <h3>Inculquer vos va​leurs famili​ales</h3> <p>L’éducation sexuelle est aussi l’occasion d’inculquer à vos enfants vos valeurs familiales. Par exemple, si vous venez d’une famille qui estime qu’il faut se garder d’avoir des relations sexuelles avant le mariage, cela peut faire partie des échanges au sujet de la sexualité. Si le sujet n’a jamais été abordé, il se peut que votre enfant, maintenant adolescent, ne soit pas réceptif.</p> <p>Lisez nos <a href="/Article?contentid=717&language=French">conseils aux parents au sujet de l’éducation sexuelle</a> et notre <a href="/Article?contentid=716&language=French">guide sur l’éducation sexuelle adaptée à l’âge​</a>.</p> <h2>Si les parents n’ense​ignent pas à leurs enfants ce qu’est la sexualité, ils l’apprendront autrement.</h2> <p>L’exposition des enfants à l’information sur la sexualité commence bien plus tôt que beaucoup de parents ne l’imaginent. En ne parlant pas de sexualité avec leurs enfants, les parents n’auront que peu de contrôle sur ce qu’ils apprennent à ce sujet et comment ils l’apprennent.</p> <h3>L’école, la cour de récréation et les m​édias</h3> <p>Les parents ne devraient pas compter uniquement sur l'école pour enseigner l’éducation sexuelle. Selon votre lieu de résidence, il se peut que l’éducation sexuelle ne soit même pas au programme. Si votre enfant a suivi un cours d’éducation sexuelle à l’école, passez-le en revue avec lui. Demandez-lui ce qu’il a appris.</p> <p>Ce qu’un enfant apprend de ses copains et de la cour de récréation sera fragmentaire et erroné. Ce peut être humiliant et même dangeureux.</p> <p>Bien que les médias traitent à profusion de sexe et de sexualité, la couverture fait souvent preuve de sensationnalisme et de légèreté. Les mises en scène réalistes de relations intimes et de sexualité sont l’exception. Trop souvent, les réalités entourant le sexe et la sexualité apparaissent sans contexte ou sans une composante affective ou relationnelle. Par ailleurs, les risques associés à l’activité sexuelle sont souvent exagérés au point où les ados n’y croient plus.</p> <h3>Il y a moins de risque à donner une éducation sexuelle que ​​non.</h3> <p>Des études démontrent que plus les enfants sont exposés à des représentations à connotation sexuelle dans les médias, plus ils sont enclins à adopter des comportements sexuels plus tôt. Cependant, une éducation sexuelle véritable ne pousse AUCUNEMENT à la promiscuité. En fait, les enfants qui reçoivent une éducation sexuelle à la maison sont moins sujets à se livrer à une activité sexuelle à risque. Alors, éteignez le téléviseur et entamez la conversation.</p> <p>Le fait d’avoir de francs échanges avec les enfants au sujet de la sexualité et d’autres thèmes est sain et comporte moins de risques à long terme. Cela ne signifie pas nécessairement que ce sera toujours facile ou sans heurts. Les ados demeurent des personnes très réservées. Mais le fait de parler tôt de questions de sexualité avec les ados augmente les probabilités qu’ils consultent leurs parents lorsqu’ils sont confrontés à des situations difficiles ou dangereuses.​</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/sex_education_why_parents_should_talk.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.