AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Maladies inflammatoires du cerveauMMaladies inflammatoires du cerveauInflammatory brain diseaseFrenchNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainImmune systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2013-01-11T05:00:00ZSusanne Benseler, MD;Manisha Sickand, MSc;Marinka Twilt, MD12.000000000000030.0000000000000610.000000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Les maladies inflammatoires du cerveau sont des maladies à l’origine d’une inflammation du cerveau ou de la moelle épinière.</p><h2>​Les maladies inflam​​matoires du cerveau, qu’est-ce que c’est? </h2><p>Les maladies inflammatoires du cerveau, également appelées maladies inflammatoires du système nerveux central (SNC), sont des maladies caractérisées par une inflammation du cerveau ou de la moelle épinière. L’<a href="/Article?contentid=926&language=French">inflammation</a> dans le cerveau entraîne une irritation et un gonflement du tissu cérébral ou des vaisseaux sanguins. </p><p>L’inflammation du cerveau peut avoir des causes diverses. Par définition, toutes les maladies inflammatoires du cerveau sont dues à des processus primaires d’inflammation en l’absence des facteurs normaux de déclenchement. Par exemple, un dysfonctionnement du système immunitaire provoque une inflammation indésirable qui ne disparaît pas si elle n’est pas soignée. À long terme, une telle inflammation peut provoquer des lésions cérébrales. </p> <figure class="asset-c-100"> <span class="asset-image-title">Zones du cerveau touchées par les maladies inflammatoires cérébrales</span><img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_inflammatory_brain_disease_nervous_system_FR.jpg" alt="" /> </figure> <h3>Quelques exemples d’infla​mmations primaires dans le cerveau : </h3><ul><li>La <a href="/Article?contentid=914&language=French">vasculite du SNC</a>, caractérisée par une inflammation des vaisseaux sanguins du cerveau. C’est la maladie inflammatoire du cerveau la plus fréquente chez l’enfant.</li><li>Les <a href="/Article?contentid=927&language=French">maladies inflammatoires du cerveau liées à la présence d’anticorps</a>, dans lesquelles les anticorps attaquent des structures dans le cerveau et provoquent l’inflammation du tissu cérébral environnant.</li><li>Les maladies démyélinisantes, comme la sclérose en plaques et l’encéphalomyélite aiguë disséminée, sont souvent le résultat d’une inflammation dans le cerveau. La démyélinisation est la destruction de la myéline, la gaine qui protège les nerfs. Elle compromet la conduction électrique.</li><li>Certaines maladies inflammatoires très rares du SNC, comme l’encéphalite de Rasmussen et la neurosarcoïdose, sont dues au fonctionnement anormal de cellules immunitaires spécifiques. L’inflammation secondaire survient à la suite d’une autre maladie dans l’organisme. Par exemple, dans la <a href="/Article?contentid=761&language=French">méningite</a>, elle se produit dans le cadre de la réponse immunitaire à une infection des méninges (les membranes qui entourent le SNC). </li></ul><h2>À retenir</h2> <ul><li>La maladie inflammatoire du cerveau se produit lorsque le corps ou la moelle épinière deviennent enflammés. L’inflammation dans le cerveau cause de l’irritation et de l’enflure du tissu ou des vaisseaux sanguins du cerveau.</li><li>Les maladies inflammatoires du cerveau sont dues à des processus primaires qui provoquent une inflammation sans qu’il n’y ait de facteur de déclenchement normal. Une inflammation secondaire se produit parallèlement à une autre maladie présente dans l’organisme.</li><li>Le traitement comprend des médicaments pour contrôler l’inflammation, les symptômes et les effets secondaires. </li></ul><h2>Signes et symptômes des maladies inflamm​atoires du cerveau </h2> <p>​Les signes et symptômes des maladies inflammatoires du cerveau peuvent être très variables selon la partie touchée du cerveau. Quand l’inflammation survient dans une région particulière du cerveau, elle provoque des troubles focaux comme :</p> <ul> <li>un accident vasculaire cérébral (AVC) : apparition soudaine d’une faiblesse musculaire, mal de tête, vertiges ou manque de coordination; </li> <li>une paresthésie : perte des sensations tactiles normales; </li> <li>une perte de la vision; </li> <li>des troubles de la parole. </li> <li>une perte de mémoire; </li> <li>une baisse de la vivacité d’esprit; </li> <li>des changements dans la concentration et le comportement. </li> </ul> <p>L’inflammation dans le cerveau peut également s’accompagner de symptômes psychiatriques comme : </p> <ul> <li>des hallucinations; </li> <li>des distorsions de la pensée; </li> <li>de la confusion; </li> <li>des sautes d’humeur. </li> </ul> <p>Selon l’étendue et la localisation de l’inflammation dans le cerveau, les crises d’épilepsie et les maux de tête sont assez fréquents également. </p><h2>Quelle aide peut a​pporter un médecin? </h2><p>Le médecin effectue différents examens pour déterminer l’origine des nouveaux symptômes de l’enfant. Il pourrait par exemple demander des analyses de sang, une ponction lombaire, un <a href="/Article?contentid=1277&language=French">électroencéphalogramme (EEG)</a> ou différentes procédures d’imagerie médicale. </p><h2>Traitement des maladies inflammatoires du cerveau </h2><p>La prise en charge dépend des symptômes de votre enfant et de l’origine de l’inflammation du cerveau. Différentes thérapies pourraient être prescrites à votre enfant: </p><ul><li>anti-inflammatoires : les traitements contre l’inflammation sont en général les premiers administrés, pour empêcher la destruction de l’organe par l’inflammation. Il s’agit par exemple de l’administration d’immunosuppresseurs, comme la prednisone et les IgIV, et de la plasmaphérèse. </li><li>symptomatiques : certains médicaments sont prescrits pour éliminer les symptômes de votre enfant. Il s’agit entre autres d’anticonvulsivants comme le Keppra et d’anticoagulants comme l’aspirine. </li><li>contre les effets secondaires : de nombreux traitements pour le contrôle du système immunitaire ont des effets secondaires indésirables. C’est pourquoi d’autres médicaments sont parfois prescrits pour renforcer les os (par exemple<a href="/Article?contentid=1970&language=French">la vitamine D et le calcium​</a>,) ou prévenir les infections (au moyen d’antibiotiques). </li></ul>
Inflammatory brain diseaseIInflammatory brain diseaseInflammatory brain diseaseEnglishNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainImmune systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2013-01-11T05:00:00ZSusanne Benseler, MD;Manisha Sickand, MSc;Marinka Twilt, MD12.000000000000030.0000000000000610.000000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Inflammatory brain disease is a condition that causes the brain and/or spinal cord to become inflamed.</p><h2>What is inflammatory brain disease?</h2><p>Inflammatory brain disease, also referred to as inflammatory disease of the central nervous system (CNS), is a condition where the <a href="https://pie.med.utoronto.ca/htbw/module.html?module=brain-child">brain</a> and/or spinal cord become inflamed. <a href="/Article?contentid=926&language=English">Inflammation</a> in the brain causes irritation and swelling of brain tissue or blood vessels.</p><p>Brain inflammation can occur for a variety of reasons. By definition, all inflammatory brain diseases are due to primary processes in which inflammation occurs without a normal trigger. For example, immune system malfunction leads to unnecessary inflammation and continues with no resolution if not treated. This can lead to brain damage over the long term.</p> <figure class="asset-c-100"> <span class="asset-image-title">Areas of the brain affected by inflammatory brain disease</span> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_inflammatory_brain_disease_nervous_system_EN.jpg" alt="" /> </figure> <h3>Examples of primary inflammation in the brain include:</h3><ul><li> <a href="/Article?contentid=914&language=English">CNS vasculitis</a>, a condition marked by inflammation of the brain's blood vessels. CNS vasculitis is the most common inflammatory brain disease in children.</li><li> <a href="/Article?contentid=927&language=English">Antibody-mediated inflammatory brain diseases</a>, conditions in which antibodies attack structures in the brain and lead to inflammation of surrounding brain tissue.</li><li>Demyelinating conditions, such as multiple sclerosis (MS) and acute disseminated encephalomyelitis (ADEM), are often the result of inflammation in the brain. Demyelination is the destruction of myelin, the protective nerve sheath, resulting in impaired electrical conduction.</li><li>Very rare inflammatory diseases of the CNS, such as Rasmussen's encephalitis and neurosarcoidosis, are caused by particular immune cells functioning abnormally.</li></ul><p>Secondary inflammation occurs second to another disease in the body. For example, inflammation occurs as part of the immune response to infection of the meninges (the membranes that surround the CNS) in <a href="/Article?contentid=761&language=English">meningitis</a>.</p><h2>Key points</h2> <ul> <li> Inflammatory brain disease occurs when the brain and/or spinal cord become inflamed. Inflammation in the brain causes irritation and swelling of brain tissue or blood vessels.</li> <li>Inflammatory brain diseases are due to primary processes in which inflammation occurs without a normal trigger. Secondary inflammation occurs second to another disease in the body.</li> <li>Treatment includes medications to control inflammation, to control symptoms and to control side effects from treatment.</li> </ul><h2>Signs and symptoms of inflammatory brain disease </h2><p>The signs and symptoms of inflammatory brain disease can be quite varied depending on what part of the brain is affected. When inflammation occurs at a distinct location in the brain, it results in focal deficits such as:</p><ul><li>stroke: sudden onset of muscle weakness, <a href="/Article?contentid=29&language=English">headache</a>, dizziness or lack of coordination</li><li>parathesia: the loss of normal sensation</li><li>vision loss</li><li>speech impairment</li></ul><p>When inflammation occurs over a widespread area in the brain, it results in diffuse deficits such as: </p><ul><li>memory loss </li><li>decreased alertness</li><li>changes in concentration and behavior</li></ul><p>Inflammation in the brain can also present with psychiatric symptoms such as:</p><ul><li>hallucinations</li><li>distortions in thought</li><li>confusion<br></li><li>mood swings</li></ul><p> <a href="/article?contentid=2104&language=English">Seizures</a> and headaches are also quite common depending on the extent and location of brain inflammation. </p><h2>How a doctor can help?</h2><p>A physician will conduct various tests to help figure out what is causing your child's new symptoms. This might involve blood tests, a <a href="/article?contentid=1336&language=English">spinal tap</a>, an <a href="/Article?contentid=1277&language=English">electroencephalogram (EEG)</a> and different imaging procedures.<br></p><h2>Treatment for inflammatory brain disease?</h2> <p>Treatment will vary depending your child's symptoms and the underlying cause of brain inflammation. The following are different types of therapies your child may be prescribed: </p> <ul> <li>Inflammatory control: Therapies that control inflammation are usually first in line to prevent inflammation-induced organ destruction. Examples include immunosuppressants such as <a href="/Article?contentid=1201&language=English">Prednisone</a>, IVIG, and plasmapheresis. </li> <li>Symptom control: Some medications are prescribed to control your child's symptoms. These medications include anti-seizure agents like Keppra or anti-clotting agents like <a href="/Article?contentid=77&language=English">acetylsalicylic acid (ASA)</a>. </li> <li>Side-effect control: Many treatments that attempt to control the immune system also come with some unfortunate side effects. As a result, medications may also be prescribed to promote bone health such as <a href="/Article?contentid=1970&language=English">Vitamin D and calcium</a>, or to prevent infection by using antibiotics.</li> </ul>

 

 

Maladies inflammatoires du cerveau925.000000000000Maladies inflammatoires du cerveauInflammatory brain diseaseMFrenchNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainImmune systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2013-01-11T05:00:00ZSusanne Benseler, MD;Manisha Sickand, MSc;Marinka Twilt, MD12.000000000000030.0000000000000610.000000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Les maladies inflammatoires du cerveau sont des maladies à l’origine d’une inflammation du cerveau ou de la moelle épinière.</p><h2>​Les maladies inflam​​matoires du cerveau, qu’est-ce que c’est? </h2><p>Les maladies inflammatoires du cerveau, également appelées maladies inflammatoires du système nerveux central (SNC), sont des maladies caractérisées par une inflammation du cerveau ou de la moelle épinière. L’<a href="/Article?contentid=926&language=French">inflammation</a> dans le cerveau entraîne une irritation et un gonflement du tissu cérébral ou des vaisseaux sanguins. </p><p>L’inflammation du cerveau peut avoir des causes diverses. Par définition, toutes les maladies inflammatoires du cerveau sont dues à des processus primaires d’inflammation en l’absence des facteurs normaux de déclenchement. Par exemple, un dysfonctionnement du système immunitaire provoque une inflammation indésirable qui ne disparaît pas si elle n’est pas soignée. À long terme, une telle inflammation peut provoquer des lésions cérébrales. </p> <figure class="asset-c-100"> <span class="asset-image-title">Zones du cerveau touchées par les maladies inflammatoires cérébrales</span><img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_inflammatory_brain_disease_nervous_system_FR.jpg" alt="" /> </figure> <h3>Quelques exemples d’infla​mmations primaires dans le cerveau : </h3><ul><li>La <a href="/Article?contentid=914&language=French">vasculite du SNC</a>, caractérisée par une inflammation des vaisseaux sanguins du cerveau. C’est la maladie inflammatoire du cerveau la plus fréquente chez l’enfant.</li><li>Les <a href="/Article?contentid=927&language=French">maladies inflammatoires du cerveau liées à la présence d’anticorps</a>, dans lesquelles les anticorps attaquent des structures dans le cerveau et provoquent l’inflammation du tissu cérébral environnant.</li><li>Les maladies démyélinisantes, comme la sclérose en plaques et l’encéphalomyélite aiguë disséminée, sont souvent le résultat d’une inflammation dans le cerveau. La démyélinisation est la destruction de la myéline, la gaine qui protège les nerfs. Elle compromet la conduction électrique.</li><li>Certaines maladies inflammatoires très rares du SNC, comme l’encéphalite de Rasmussen et la neurosarcoïdose, sont dues au fonctionnement anormal de cellules immunitaires spécifiques. L’inflammation secondaire survient à la suite d’une autre maladie dans l’organisme. Par exemple, dans la <a href="/Article?contentid=761&language=French">méningite</a>, elle se produit dans le cadre de la réponse immunitaire à une infection des méninges (les membranes qui entourent le SNC). </li></ul><h2>À retenir</h2> <ul><li>La maladie inflammatoire du cerveau se produit lorsque le corps ou la moelle épinière deviennent enflammés. L’inflammation dans le cerveau cause de l’irritation et de l’enflure du tissu ou des vaisseaux sanguins du cerveau.</li><li>Les maladies inflammatoires du cerveau sont dues à des processus primaires qui provoquent une inflammation sans qu’il n’y ait de facteur de déclenchement normal. Une inflammation secondaire se produit parallèlement à une autre maladie présente dans l’organisme.</li><li>Le traitement comprend des médicaments pour contrôler l’inflammation, les symptômes et les effets secondaires. </li></ul><h2>Signes et symptômes des maladies inflamm​atoires du cerveau </h2> <p>​Les signes et symptômes des maladies inflammatoires du cerveau peuvent être très variables selon la partie touchée du cerveau. Quand l’inflammation survient dans une région particulière du cerveau, elle provoque des troubles focaux comme :</p> <ul> <li>un accident vasculaire cérébral (AVC) : apparition soudaine d’une faiblesse musculaire, mal de tête, vertiges ou manque de coordination; </li> <li>une paresthésie : perte des sensations tactiles normales; </li> <li>une perte de la vision; </li> <li>des troubles de la parole. </li> <li>une perte de mémoire; </li> <li>une baisse de la vivacité d’esprit; </li> <li>des changements dans la concentration et le comportement. </li> </ul> <p>L’inflammation dans le cerveau peut également s’accompagner de symptômes psychiatriques comme : </p> <ul> <li>des hallucinations; </li> <li>des distorsions de la pensée; </li> <li>de la confusion; </li> <li>des sautes d’humeur. </li> </ul> <p>Selon l’étendue et la localisation de l’inflammation dans le cerveau, les crises d’épilepsie et les maux de tête sont assez fréquents également. </p><h2>Quelle aide peut a​pporter un médecin? </h2><p>Le médecin effectue différents examens pour déterminer l’origine des nouveaux symptômes de l’enfant. Il pourrait par exemple demander des analyses de sang, une ponction lombaire, un <a href="/Article?contentid=1277&language=French">électroencéphalogramme (EEG)</a> ou différentes procédures d’imagerie médicale. </p><h2>Traitement des maladies inflammatoires du cerveau </h2><p>La prise en charge dépend des symptômes de votre enfant et de l’origine de l’inflammation du cerveau. Différentes thérapies pourraient être prescrites à votre enfant: </p><ul><li>anti-inflammatoires : les traitements contre l’inflammation sont en général les premiers administrés, pour empêcher la destruction de l’organe par l’inflammation. Il s’agit par exemple de l’administration d’immunosuppresseurs, comme la prednisone et les IgIV, et de la plasmaphérèse. </li><li>symptomatiques : certains médicaments sont prescrits pour éliminer les symptômes de votre enfant. Il s’agit entre autres d’anticonvulsivants comme le Keppra et d’anticoagulants comme l’aspirine. </li><li>contre les effets secondaires : de nombreux traitements pour le contrôle du système immunitaire ont des effets secondaires indésirables. C’est pourquoi d’autres médicaments sont parfois prescrits pour renforcer les os (par exemple<a href="/Article?contentid=1970&language=French">la vitamine D et le calcium​</a>,) ou prévenir les infections (au moyen d’antibiotiques). </li></ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_inflammatory_brain_disease_nervous_system_EN.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.