AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Transfusions sanguines : ce que vous devez savoirTTransfusions sanguines : ce que vous devez savoirBlood transfusions: What you need to knowFrenchHaematologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NACardiovascular systemNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2010-12-15T05:00:00ZKathleen McShane, ART;Kim Mellor, RN, BScN;Wendy Lau, MD, FRCPC;Transfusion Advisory Group8.0000000000000061.00000000000003279.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Réponses à vos questions au sujet de la transfusion sanguine de votre enfant. Apprenez au sujet des types de produits du sang, des risques de la transfusion et des solutions de rechange à la transfusion.</p><p>La présente brochure vise à vous donner des renseignements sur les transfusions sanguines et les produits du sang et à répondre à certaines des questions que les parents posent souvent. </p> <h2>Qu’est-ce qu’une transfusion sanguine?</h2> <p>Si votre enfant reçoit une transfusion sanguine, on lui donne un produit du sang afin de fournir la ou les parties du sang qu’il lui manque. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les transfusions sanguines sont administrées aux patients pour leur donner un produit du sang qui contient la ou les parties du sang qu'il leur manque. </li><li>Les produits du sang sont composés du sang de personnes qui donnent leur sang.</li><li>Il existe de nombreux types de produits du sang. Les composants que l'on peut produire à partir du sang sont des globules rouges, des plaquettes, du plasma et du cryoprécipité. </li><li>Quand votre enfant a besoin de sang dans le cadre de son traitement, les bienfaits devraient outrepasser les risques. </li></ul><h2>Transfusion sanguine chez SickKids</h2> <p>Les médecins de The Hospital for Sick Children (SickKids) s’efforcent de suggérer une transfusion sanguine seulement s’il s’agit d’une partie essentielle du traitement de votre enfant.</p> <p>Veuillez appeler l’infirmière-ressource des transfusions au 416-813-6264 si vous avez des questions au sujet des programmes de don de sang autologue et dirigé.</p> <h2>Provenance du sang utilisé chez SickKids</h2> <p>SickKids reçoit le sang qu’il utilise en provenance de la Société canadienne du sang.</p> <h2>Immunoglobuline anti-Rh</h2><p>Chez SickKids, on utilise la plupart du temps l’immunoglobuline anti-Rh afin de faire augmenter le nombre de plaquettes chez les enfants qui sont Rh positifs et qui présentent un purpura thrombopénique idiopathique (PTI). Les personnes atteintes de PTI fabriquent des anticorps qui détruisent les plaquettes. SickKids utilise l’immunoglobuline anti-Rh appelée WinRho.</p> <h2>Où obtenir de plus amples renseignements chez SickKids</h2> <p>Vous pouvez obtenir les brochures décrites dans le présent document de la part du médecin qui a traité votre enfant ici chez SickKids ou des infirmières qui travaillent avec le médecin de votre enfant dans l’unité ou à la clinique.</p> <p>Vous pouvez aussi communiquer avec le coordonnateur de la conservation du sang ou l’infirmière de la clinique de don autologue au 416-813-6264.</p> <p>Consultez AboutKidsHealth au rez-de-chaussée chez SickKids pour obtenir des renseignements sur des sujets connexes.</p>
نقل الدم: ما تحتاج الى معرفتهننقل الدم: ما تحتاج الى معرفتهBlood transfusions: What you need to knowArabicHaematologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NACardiovascular systemNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2010-12-15T05:00:00ZKathleen McShane, ART;Kim Mellor, RN, BScN;Wendy Lau, MD, FRCPC;Transfusion Advisory Group8.0000000000000061.00000000000003279.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>إجابات على اسئلتك حول نقل الدم لطفلك. تعلّم عن انواع منتجات الدم، ومخاطر نقل الدم، وبدائل لنقل الدم.</p>
Blood transfusions: What you need to knowBBlood transfusions: What you need to knowBlood transfusions: What you need to knowEnglishHaematologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NACardiovascular systemNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2010-12-15T05:00:00ZKathleen McShane, ART;Kim Mellor, RN, BScN;Wendy Lau, MD, FRCPC;Transfusion Advisory Group8.0000000000000061.00000000000003279.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Answers to your questions about your child’s blood transfusion. Learn about the types of blood products, risks of transfusion, and alternatives to transfusion.</p><p>The purpose of this brochure is to give you information about blood transfusions (say: trans-FYOO-shun) and blood products and answers some of the questions parents often ask.</p> <h2>What is a blood transfusion?</h2> <p>When your child has a blood transfusion, they are given a blood product to supply the part or parts of blood that they do not have. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Blood transfusions are given to patients to provide them with a blood product to supply the part or parts of blood that they do not have.</li> <li>Blood products are made from the blood of people who give (donate) their blood.</li> <li>There are many types of blood products. The components that can be made from blood are red blood cells, platelets, plasma, and cryoprecipitate.</li> <li>When your child needs blood as part of her treatment, the benefits should be greater than the risks.</li></ul><h2>Blood transfusion at SickKids</h2> <p>The doctors at The Hospital for Sick Children (SickKids) are very careful to suggest a blood transfusion only when it is a necessary part of your child's treatment.</p> <p>Please call the transfusion resource nurse at 416-813-6264 if you have questions about the autologous and directed blood donation programs.</p> <h2>Where the blood used at SickKids comes from</h2> <p>SickKids gets the blood it uses from Canadian Blood Services.</p> <h2>Rh immune globulin</h2><p>At SickKids, Rh immune globulin is most commonly used to increase the number of platelets in children who are Rh positive and have idiopathic thrombocytopenic purpura, or ITP. People with ITP make antibodies that destroy platelets. SickKids uses the Rh immune globulin called WinRho.</p> <h2>Where you can get more information at SickKids</h2> <p>You can get the brochures described in this document from the doctor who treated your child here at SickKids or from the nurses who work with your child's doctor in the unit or the clinic.</p> <p>You may also contact the Blood Conservation Coordinator or the Autologous Clinic Nurse at 416-813-6264.</p> <p>Visit AboutKidsHealth on the main floor at SickKids for information on related topics.</p>
Blood Transfusions: What You Need to KnowBBlood Transfusions: What You Need to KnowBlood Transfusions: What You Need To KnowUrduNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANANAAdult (19+)NA2010-12-15T05:00:00ZKathleen McShane, ARTKim Mellor, RN, BScNWendy Lau, MD, FRCPCTransfusion Advisory Group61.00000000000008.000000000000003279.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>آپکے بچے میں انتقالِ خون کے بارے میں آپکے سوالات کے جوابات۔ خون کی مصنوعات کی اقسام، انتقال کے خطرات اور انتقال کے متبادل کے بارے میںجانئے۔</p><br><p>​​​</p>

 

 

Transfusions sanguines : ce que vous devez savoir1107.00000000000Transfusions sanguines : ce que vous devez savoirBlood transfusions: What you need to knowTFrenchHaematologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NACardiovascular systemNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2010-12-15T05:00:00ZKathleen McShane, ART;Kim Mellor, RN, BScN;Wendy Lau, MD, FRCPC;Transfusion Advisory Group8.0000000000000061.00000000000003279.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Réponses à vos questions au sujet de la transfusion sanguine de votre enfant. Apprenez au sujet des types de produits du sang, des risques de la transfusion et des solutions de rechange à la transfusion.</p><p>La présente brochure vise à vous donner des renseignements sur les transfusions sanguines et les produits du sang et à répondre à certaines des questions que les parents posent souvent. </p> <h2>Qu’est-ce qu’une transfusion sanguine?</h2> <p>Si votre enfant reçoit une transfusion sanguine, on lui donne un produit du sang afin de fournir la ou les parties du sang qu’il lui manque. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les transfusions sanguines sont administrées aux patients pour leur donner un produit du sang qui contient la ou les parties du sang qu'il leur manque. </li><li>Les produits du sang sont composés du sang de personnes qui donnent leur sang.</li><li>Il existe de nombreux types de produits du sang. Les composants que l'on peut produire à partir du sang sont des globules rouges, des plaquettes, du plasma et du cryoprécipité. </li><li>Quand votre enfant a besoin de sang dans le cadre de son traitement, les bienfaits devraient outrepasser les risques. </li></ul><h2>Que sont les produits du sang?</h2><p>Les produits du sang sont composés du sang de personnes qui donnent leur sang. Ces personnes sont des donneurs de sang.</p><p>On appelle le sang donné par un donneur du sang total. Le sang total est composé de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes, qui sont mélangés dans un liquide jaune pâle appelé plasma. </p><p>On utilise des précédés spéciaux afin de séparer le sang total en différentes parties. On appelle ces parties les produits du sang.</p><p>On décrit plus tard dans la présente brochure les différents types de produits du sang et leur utilisation. Veuillez lire au sujet du produit du sang que votre enfant reçoit. </p> <figure> <span class="asset-image-title">Les cellules sanguines et leurs composantes</span> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Blood_cells_MED_ILL_FR.jpg" alt="" /> </figure> <h2>Types de produits du sang</h2><p>Il existe de nombreux types de produits du sang. Les composants que l’on peut produire à partir du sang sont les suivants :</p><ul><li>globules rouges;</li><li>plaquettes;</li><li>plasma;</li><li>cryoprécipité (dit : CRIO-pré-si-pi-té).</li></ul><p>Le plasma peut aussi être transformé en produits spéciaux tels que les suivants :</p><ul><li>albumine;</li><li>concentrés de facteurs de coagulation;</li><li>immunoglobulines.</li></ul><p>On appelle ces produits des produits de protéines plasmatiques. Vous pouvez en lire davantage au sujet des produits de protéines plasmatiques ci-dessous.</p><h2>Pourquoi les produits du sang sont utilisés pour une transfusion sanguine et non le sang total</h2><p>Chaque partie du sang a sa propre fonction. La séparation du sang en diverses parties fait en sorte que les patients ne reçoivent que la ou les parties précises du sang dont ils ont besoin. C’est donc dire qu’un don de sang total peut être utilisé pour plusieurs patients. </p><h3>Globules rouges</h3><p>On donne des transfusions de globules rouges afin d’augmenter l’approvisionnement en oxygène vers le corps après une perte de sang. Votre enfant pourrait avoir perdu du sang en raison d’une chirurgie, d’un accident ou d’un saignement. </p><p>On utilise aussi les transfusions de globules rouges pour traiter certains types d’anémie. L’anémie signifie que votre enfant ne reçoit pas assez de globules rouges. Par exemple, votre enfant pourrait avoir été atteint d’anémie depuis la naissance. Sinon, votre enfant pourrait avoir développé une anémie en raison d’une maladie prolongée ou grave, ou d’un traitement contre le cancer. </p><h3>Plaquettes et plasma</h3><p>On utilise les transfusions de plaquettes et de plasma afin d’arrêter ou de prévenir le saignement. Par exemple, votre enfant pourrait avoir un saignement en raison d’une chirurgie ou du traitement contre le cancer. Votre enfant ne recevra que la ou les parties précises du sang nécessaires au traitement parce que chaque produit du sang a une fonction différente. </p><h2>Provenance du sang</h2><p>La Société canadienne du sang (SCS) prélève le sang de donneurs volontaires. Les donneurs volontaires sont des personnes qui donnent leur sang gratuitement. Ces personnes volontaires doivent remplir un long questionnaire et subir une entrevue et un examen physique ou un suivi afin de s’assurer qu’elles sont en santé avant de pouvoir donner du sang. </p><p>Ces dons de sang donnent des globules rouges, du plasma, du cryoprécipité, des plaquettes et la plupart des produits de protéines plasmatiques. Cependant, certains produits de protéines plasmatiques proviennent aussi des États-Unis et d’autres pays, car les Canadiens utilisent plus de produits de protéines plasmatiques qu’il est possible d’en fabriquer à partir du sang prélevé au Canada. </p><h2>Façon dont le sang est analysé et traité</h2><p>Chaque don de sang est analysé afin de déterminer le groupe sanguin du donneur, comme le groupe ABO et le facteur Rh. On procède ainsi afin de s’assurer de donner du sang compatible aux receveurs (sang qui correspond à leur groupe sanguin). </p><p>On analyse aussi le sang des donneurs afin d’y déceler la présence de maladies infectieuses. Les maladies infectieuses sont des maladies transmissibles d'une personne à l'autre. On analyse tout le sang donné afin d'y détecter les diverses maladies infectieuses énumérées ci-dessous : </p><ul><li>syphilis, une infection qu’une personne peut contracter en ayant des relations sexuelles;</li><li>hépatite B et hépatite C, qui sont des infections du foie;</li><li>virus T-lymphotrope 1 humain (HTLV-I), qui cause une rare forme de leucémie ou de cancer du sang;</li><li>VIH 1 et VIH 2, les virus de l'immunodéficience humaine qui causent le SIDA;</li><li>virus du Nil occidental.</li></ul><p>Tout le sang donné qui ne répond pas aux critères des tests pour ces infections n’est pas utilisé pour la transfusion.</p><h3>Les produits de protéines plasmatiques subissent d’autres analyses et traitements</h3><p>Les produits de protéines plasmatiques provenant du sang donné font l'objet d’analyses et sont aussi traités avec de la chaleur ou des produits chimiques afin de tuer les virus tels que ceux du SIDA, de l'hépatite B et de l’hépatite C. Un virus est une sorte de germe qui cause une maladie. On effectue toujours ce traitement au cas où on n’aurait pas détecté certains virus pendant les analyses. </p><p>Pour obtenir de plus amples renseignements sur les produits du sang, veuillez consulter le site de la Société canadienne du sang à l’adresse <a href="http://www.sang.ca/">www.sang.ca</a>. </p><h2>Réactions aux transfusions sanguines</h2><p>Certains patients ont de légères réactions à une transfusion sanguine, comme un prurit ou une fièvre, ou une sensation de froid. Un patient pourrait avoir une maladie hémolytique par incompatibilité sanguine. Cette situation se produit quand les globules rouges dans la transfusion sanguine se désagrègent. Les maladies hémolytiques par incompatibilité sanguine sont très rares et elles peuvent représenter un grave problème. On surveillera votre enfant de près pendant toute transfusion sanguine. </p><p>Les produits de protéines plasmatiques ne causent pas de maladies hémolytiques par incompatibilité sanguine. Cependant, les produits de protéines plasmatiques peuvent causer des réactions allergiques. Voici certains des signes d’une réaction allergique : </p><ul><li>fièvre;</li><li>maux de tête; </li><li>urticaire (régions relevées, rouges et brûlantes sur la peau);</li><li>mal de cœur;</li><li>vomissements.</li></ul><p>La plupart des patients n'ont aucune réaction à la suite d'une transfusion sanguine. Cependant, si votre enfant fait une réaction, dites-le immédiatement à son infirmière. </p><p class="ms-rteCustom-InternalLinksParagraph">Pour en apprendre davantage sur les soins à apporter à votre enfant après une transfusion sanguine, veuillez lire la section « <a href="/Article?contentid=39&language=French">Transfusion de produits du sang : effets indésirables à surveiller après le retour à la maison</a>».</p><h2>Risques d’une transfusion sanguine</h2><p>Les normes en matière de sécurité des réserves de sang sont très élevées. Il existe quand même une mince chance de contracter une maladie ou d’avoir des effets nocifs après une transfusion. </p><p>Le sang donné peut parfois causer des problèmes respiratoires et faire du tort aux poumons. C’est ce que l’on appelle une grave lésion pulmonaire liée à la transfusion. Sur 5 000 unités de sang transfusé, une personne aura ce problème. </p><p>Des bactéries provenant de la peau du donneur peuvent parfois pénétrer dans le sac de sang et infecter le sang donné pendant qu’il est prélevé. Il peut en résulter une infection quand quelqu’un reçoit le sang. Sur 10 000 unités de sang transfusé, une personne aura ce problème. </p><p>Si un receveur de sang a un système immunitaire affaibli et reçoit une transfusion, les globules blancs du donneur peuvent parfois tenter de prendre le contrôle de la moelle osseuse du receveur. La nouvelle moelle peut ensuite attaquer le corps du receveur. On appelle cette condition la maladie du greffon contre l'hôte associée à la transfusion. Elle est très dangereuse, mais aussi très rare. Pour les patients chez qui l’on sait qu’ils ont un système immunitaire affaibli, comme les enfants atteints du cancer et les bébés, le laboratoire de transfusion sanguine traite (par irradiation) le sang du donneur afin de tuer les globules blancs et de prévenir ce problème. </p><p>Au Canada, étant donné que les donneurs de sang sont sélectionnés et que le sang est analysé, les chances de recevoir une unité de sang qui contient un virus sont très faibles. </p><ul><li>La probabilité de contracter le VIH (SIDA) est de moins d'une chance sur dix millions.</li><li>La probabilité de contracter l’hépatite C est de moins d'une chance sur trois millions.</li><li>Il existe aussi une infime probabilité de contracter l’hépatite B, le HTLV, la malaria, le virus du Nil occidental et d’autres infections rares.</li></ul><p>Les produits de protéines plasmatiques ont été traités afin de tuer les virus, pour qu’ils ne transmettent pas ces infections.</p><p>Comme tout traitement médical, une transfusion sanguine comporte certains risques. Cependant, si votre enfant a besoin de sang dans le cadre de son traitement, les bienfaits devraient outrepasser les risques. </p><p>Parlez au médecin de votre enfant avant de décider si votre enfant devrait recevoir une transfusion sanguine. Comparez ensuite les risques du fait que votre enfant reçoive une transfusion sanguine aux risques du fait que votre enfant n’en reçoive pas. </p><h2>Que se passe-t-il si votre enfant a besoin d’une transfusion sanguine?</h2><p>Le médecin de votre enfant vous expliquera pourquoi votre enfant a besoin d’une transfusion sanguine, quels en sont les bienfaits et les risques et les possibilités d’autres traitements pour votre enfant au lieu d’une transfusion sanguine. </p><p>Si vous convenez que votre enfant devrait recevoir une transfusion sanguine, le médecin de votre enfant demandera au laboratoire des transfusions sanguines le produit du sang dont votre enfant a besoin. Le laboratoire des transfusions sanguines préparera ensuite le produit du sang. </p><h2>On vous dira si votre enfant a reçu une transfusion sanguine</h2><p>On vous dira si votre enfant a reçu une transfusion sanguine. On inscrira dans le dossier d’hospitalisation de votre enfant l’information relative à la transfusion sanguine de votre enfant. S’il s’agit de la première transfusion sanguine de votre enfant, vous recevrez une carte de transfusion indiquant le nom de votre enfant, son numéro d’hôpital, son groupe sanguin et la date de la transfusion. Cette information fait partie du dossier médical de votre enfant que vous devriez toujours garder. </p><h2>Solutions de rechange à la transfusion</h2><p>Étant donné que chaque produit du sang a une fonction précise, il pourrait ne pas exister d’autre traitement que votre enfant pourrait recevoir plutôt qu’une transfusion sanguine. Au lieu d’une transfusion de sang provenant de volontaires, dans certains cas, votre enfant pourrait recevoir au moins un des traitements suivants : </p><ul><li>un don de sang autologue : votre enfant donne son propre sang;</li><li>une hémodilution : une partie du sang de votre enfant est prélevée durant la chirurgie et remplacée par des liquides. Le sang est renvoyé à la fin de la chirurgie; </li><li>récupération de sang : le sang perdu par votre enfant durant la chirurgie est recueilli et renvoyé durant ou après la chirurgie;</li><li>médicaments.</li></ul><h3>Don de sang autologue</h3><p>Votre enfant pourrait se donner lui-même du sang s’il subit une chirurgie qui n’est pas urgente et qui risque de causer une perte de sang importante. C’est ce que l’on appelle un don de sang autologue. Le médecin de votre enfant peut prévoir ce type de don de sang. </p><p class="ms-rteCustom-InternalLinksParagraph">Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter la section « <a href="/Article?contentid=38&language=French">Don de sang autologue</a>».</p><h3>Hémodilution</h3><p>L'hémodilution comporte le prélèvement de sang de votre enfant et son entreposage avant une chirurgie. Votre enfant reçoit ensuite des liquides comme de l'eau salée par un tube dans une veine. Ces liquides remplacent le sang prélevé afin de maintenir inchangé le volume, ou la quantité, de sang. Le sang prélevé peut ensuite être redonné à votre enfant après la chirurgie s’il a besoin d’une transfusion de globules rouges. </p><h3>Récupération de sang</h3><p>Quand les médecins estiment que la chirurgie de votre enfant pourrait causer une importante perte de sang, ils peuvent prélever une partie du sang perdu par votre enfant. Ils peuvent redonner ce sang à votre enfant au moyen d’une transfusion sanguine pendant ou après la chirurgie. </p><p>Votre enfant pourrait recevoir ce type de transfusion sanguine s’il subit une chirurgie du cœur ou des os. On n’effectue toutefois pas ce type de transfusion sanguine pour les chirurgies des intestins, car le sang pourrait contenir des bactéries ou des gènes qui causent des infections. </p><h3>Médicaments</h3><p>Il existe bon nombre de médicaments qui permettent de réduire le besoin de transfusions sanguines de votre enfant pendant une chirurgie.</p><ul><li>Certains médicaments font baisser la tension artérielle de votre enfant. La tension artérielle est une mesure de la force à laquelle le cœur pompe le sang dans l'organisme. L’utilisation de ces médicaments dépendra de l’état de votre enfant et du type de chirurgie. </li><li>Certains médicaments réduisent les saignements en formant des amas de sang, que l’on appelle caillots sanguins, ou en ralentissant la dégradation des caillots sanguins qui se sont formés. L’utilisation de ces médicaments dépendra de l’état de votre enfant et du type de chirurgie. </li><li>Un médicament appelé érythropoïétine pourrait être utilisé avant une chirurgie non urgente afin de réduire le besoin de globules rouges durant la chirurgie. La chirurgie non urgente est une chirurgie pour une condition qui ne presse pas. L’érythropoïétine fait en sorte que le corps produit davantage de globules rouges. Il faut aussi du fer pour produire l'hémoglobine, la partie du sang qui transporte l’oxygène. Si votre enfant reçoit de l’érythropoïétine, il la recevra par injection une ou deux fois par semaine pendant environ quatre semaines avant la chirurgie. Votre enfant prendra des comprimés de fer en même temps. </li></ul><h3>Le sang artificiel ne sert pas à l’usage général en ce moment</h3><p>On pourrait d’abord utiliser de l’eau salée (solution saline) et des liquides qui contiennent un agent épaississant semblable à du fécule afin de remplacer le sang perdu par votre enfant. Ce ne sera toutefois pas suffisant si votre enfant a perdu une importante quantité de sang. </p><p>Il n’existe pas de sang artificiel, ou de sang fabriqué en laboratoire, qui puisse remplacer entièrement le sang. On fabrique des substituts des globules rouges qui peuvent transporter l’oxygène en laboratoire. Ils demeurent toutefois expérimentaux et ne servent pas à l’usage général au Canada en ce moment. </p><h2>Don de sang dirigé</h2><p>Vous pourriez donner du sang pour votre enfant si votre groupe sanguin correspond à celui de votre enfant et si votre enfant :</p><ul><li>subit une chirurgie qui n'est pas urgente;</li><li>a de fortes chances d'avoir besoin de sang;</li><li>est trop petit pour un don de sang autologue;</li><li>a besoin de globules rouges pour traiter l’anémie (par exemple, si votre bébé est né prématurément).</li></ul><p>Ce type de don de sang pour un patient précis s’appelle un don de sang dirigé. Bon nombre de personnes se sentent plus à l’aise de savoir qui est le donneur. Cependant, aucune étude médicale n’a montré que les dons de sang dirigé sont plus sécuritaires que le sang recueilli en provenance de donneurs de sang normaux. La Société canadienne du sang (SCS) ne permet les dons de sang dirigés qu’en provenance d’un parent ou d'un tuteur légal pour un enfant mineur. </p><p class="ms-rteCustom-InternalLinksParagraph">Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter la section « <a href="/Article?contentid=32&language=French">Don de sang dirigé</a>».</p><h2>Renseignements supplémentaires</h2><p>Vous pouvez obtenir les brochures décrites dans le présent document de la part du médecin qui a traité votre enfant ou des infirmières qui travaillent avec le médecin de votre enfant dans l’unité ou à la clinique. </p><p>Parlez au médecin de votre enfant au sujet de toute question précise que vous avez au sujet des soins de votre enfant et du besoin d’une transfusion sanguine.</p><h2>Produits du sang</h2><p>Dans la présente section, on décrit certains des produits du sang que votre enfant pourrait recevoir du laboratoire des transfusions sanguines et à quoi ils servent.</p><p>Il existe deux principaux types de produits du sang :</p><ol><li>composants sanguins;</li><li>produits de protéines plasmatiques.</li></ol><p>Les composants sanguins proviennent d’un sang d’un seul donneur. Les produits de protéines plasmatiques sont composés du sang de bon nombre de donneurs.</p><h2>Composants sanguins</h2><p>Le sang total est le sang donné par un donneur de sang. Le sang total est composé de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes, qui sont des cellules mélangées dans un liquide jaune pâle appelé plasma. </p><p>Les composants sanguins sont des produits du sang produits à partir du sang total d’un seul donneur. Trois de ces composants sanguins peuvent être produits à partir d’une unité de sang total donné : </p><ul><li>globules rouges;</li><li>plaquettes;</li><li>plasma congelé;</li><li>cryoprécipité.</li></ul><h3>Globules rouges</h3><p>On utilise les globules rouges afin d’augmenter la quantité d’oxygène dans le corps. Les globules rouges transportent l’oxygène dans le sang vers toutes les parties du corps. Votre enfant pourrait recevoir une transfusion de globules rouges s’il a perdu du sang ou s’il est anémique. Les personnes anémiques n’ont pas assez de globules rouges. </p><h3>Plaquettes</h3><p>Les plaquettes aident le sang à s’agglutiner (former des caillots), en adhérant aux vaisseaux sanguins sectionnés. Votre enfant pourrait saigner et avoir besoin d’une transfusion de plaquettes s’il a des plaquettes ou si ces dernières fonctionnent mal. </p><h3>Plasma</h3><p>Le plasma est la partie liquide du sang qui contient des protéines comme des facteurs de coagulation. Les facteurs de coagulation font s’agglutiner le sang et l’empêchent de sortir des vaisseaux sanguins sectionnés. </p><h3>Plasma congelé et cryoprécipité</h3><p>Le plasma congelé et le cryoprécipité sont produits à partir du plasma. On les utilise pour traiter les patients qui n'ont pas assez de facteurs de coagulation dans leur sang. </p><ul><li>Le plasma congelé contient tous les facteurs de coagulation.</li><li>Le cryoprécipité est fabriqué à partir du plasma congelé, et il contient surtout du fibrinogène, le facteur VIII et le facteur von Willebrand. Le fibrinogène et le facteur VIII aident à faire coaguler le sang. Le facteur Von Willebrand aide les plaquettes à adhérer aux vaisseaux sectionnés. Il existe maintenant des produits de protéines plasmatiques pour le facteur VIII et le facteur von Willebrand. On utilise surtout le cryoprécipité pour le remplacement du fibrinogène. </li></ul><h2>Produits de protéines plasmatiques</h2><p>Les produits de protéines plasmatiques sont des produits du sang qui proviennent du plasma prélevé du sang de nombreux donneurs. Le plasma est mélangé et il est ensuite séparé en diverses parties. On nomme cette séparation un fractionnement des protéines. </p><p>On traite les produits de protéines plasmatiques avec de la chaleur ou des produits chimiques afin de tuer les virus dans le sang qui causent des maladies comme le SIDA, l’hépatite B et l’hépatite C. L’hépatite B et l’hépatite C causent une maladie du foie. La malaria et le virus du Nil occidental sont aussi tués par le traitement. </p><p>Il existe trois principaux types de produits de protéines plasmatiques que votre enfant pourrait recevoir :</p><ol><li>albumine;</li><li>concentrés de facteurs de coagulation;</li><li>immunoglobuline.</li></ol><h3>Albumine</h3><p>L’albumine élargit le volume du sang. Votre enfant pourrait recevoir une transfusion d’albumine dans les cas suivants :</p><ul><li>il a perdu du sang;</li><li>il a une très faible tension artérielle;</li><li>il s’est brûlé;</li><li>il a subi une chirurgie cardiaque;</li><li>il a besoin de recevoir un échange de plasma, où on retire le plasma qui n’est pas sain pour le remplacer par du plasma ou de l’albumine sains. </li></ul><h3>Concentrés de facteurs</h3><p>On utilise les concentrés pour empêcher ou contrôler le saignement. Si votre enfant ne possède pas assez de facteurs de coagulation dans son sang, il pourrait recevoir une transfusion de concentrés de facteurs. Voici une liste des concentrés de facteurs que votre enfant pourrait recevoir : </p><ul><li>facteur VIII, facteur IX ou facteur VIIa, que l’on fabrique en laboratoire. On les appelle des facteurs recombinants et ils ne sont pas fabriqués à partir du plasma de donneurs; </li><li>facteur XIII;</li><li>facteur von Willebrand;</li><li>antithrombine III.</li></ul><h3>Immunoglobulines</h3><p>Les immunoglobulines contiennent des anticorps que l’on utilise pour lutter contre les infections. Votre enfant pourrait recevoir ces immunoglobulines au moyen d’une seringue insérée dans un muscle : </p><ul><li>immunoglobuline sérique;</li><li>immunoglobuline contre la varicelle et le zona;</li><li>immunoglobuline contre l’hépatite B;</li><li>immunoglobuline anti-tétanique. </li></ul><p>Votre enfant pourrait recevoir ces immunoglobulines au moyen d’une seringue insérée dans une veine :</p><ul><li>gammaglobuline intraveineuse;</li><li>immunoglobuline contre le CMV;</li><li>immunoglobuline anti-Rh.</li></ul><p> <strong>L’immunoglobuline sérique </strong>est administrée pour empêcher une personne de contracter l’hépatite A et la rougeole pendant une brève période. L’hépatite A est une infection du foie. La rougeole est une infection qui cause des points rouges sur la peau. La rougeole n’est pas courante de nos jours, car la plupart des enfants ont reçu un vaccin ou une immunisation afin de les protéger contre cette infection. L'immunoglobuline sérique est aussi administrée aux personnes qui ne fabriquent pas assez d’anticorps par elles mêmes. </p><p> <strong>L'immunoglobuline contre la varicelle et le zona </strong>est utilisée pour prévenir la varicelle ou la rendre moins sévère après un contact avec une personne infectée. La varicelle cause un prurit et des boutons sur la peau des enfants sains. La varicelle peut toutefois être grave chez une personne qui a un système immunitaire affaibli (quelqu’un dont la capacité de lutter contre l’infection est faible). </p><p> <strong>L’immunoglobuline contre l'hépatite B </strong>est utilisée afin de prévenir l’infection au virus de l’hépatite B ou rendre l’infection moins grave après un contact avec une personne atteinte du virus de l’hépatite B. L’hépatite B est une infection du foie. </p><p> <strong>L’immunoglobuline anti-tétanique </strong>est utilisée afin de prévenir le tétanos ou de le rendre moins grave. Le tétanos est une maladie qui fait en sorte que les muscles se contractent et deviennent durs et rigides. Dans certains cas, il peut être assez grave pour causer la mort. </p><p> <strong>La gammaglobuline intraveineuse </strong>est utilisée afin de traiter les personnes qui n’ont pas assez d’anticorps pour lutter contre l’infection. On utilise aussi la gammaglobuline intraveineuse pour traiter certaines maladies causées par des anticorps, comme le purpura thrombopénique idiopathique (PTI) et la maladie de Kawasaki. </p><p>Les personnes atteintes de PTI fabriquent des anticorps qui détruisent leurs propres plaquettes. Le traitement à la gammaglobuline ralentit ce processus.</p><p>La maladie de Kawasaki est une maladie infantile. Les personnes atteintes de la maladie de Kawasaki présentent une fièvre, un prurit et un gonflement des ganglions du cou. Le traitement à la gammaglobuline empêche les dommages au cœur que la maladie de Kawasaki cause parfois. </p><p> <strong>L’immunoglobuline contre le CMV </strong>est utilisée afin de prévenir ou de traiter une infection causée par un virus appelé cytomégalovirus (CMV). Le cytomégalovirus ne cause pas de maladie chez les personnes saines, mais elle rend très malades les personnes qui ont un système immunitaire affaibli (personnes dont la capacité de lutter contre l'infection est faible). </p><p>On utilise <strong>l'immunoglobuline anti-Rh </strong>pour empêcher les personnes Rh négatives de fabriquer des anticorps Rh quand elles entrent en contact avec du sang Rh positif. Par exemple, ce contact peut se produire pendant une grossesse ou une transfusion sanguine. </p><p>Quelques personnes présentent un Rh négatif. Cela signifie qu’elles ne possèdent pas le facteur Rhésus (Rh) dans leurs globules rouges, contrairement à la plupart des gens. On dit des personnes qui possèdent le facteur Rh qu’elles sont Rh positives. </p><p>On pourrait utiliser couramment l'immunoglobuline anti-Rh afin de faire augmenter le nombre de plaquettes chez les enfants qui sont Rh positifs et qui présentent un purpura thrombopénique idiopathique (PTI). Les personnes atteintes de PTI fabriquent des anticorps qui détruisent leurs propres plaquettes. </p><p>On peut aussi donner de l'immunoglobuline anti-Rh à des enfants Rh négatifs afin de les empêcher de fabriquer des anticorps Rh après avoir reçu une transfusion sanguine avec du sang Rh positif. </p><h2>Renseignements supplémentaires</h2><p>Parlez au médecin de votre enfant au sujet de toute question précise que vous avez au sujet des soins de votre enfant et du besoin d’une transfusion sanguine. Veuillez appeler l’infirmière-ressource des transfusions si vous avez des questions au sujet des programmes de don de sang autologue et dirigé. </p><h2>Transfusion sanguine chez SickKids</h2> <p>Les médecins de The Hospital for Sick Children (SickKids) s’efforcent de suggérer une transfusion sanguine seulement s’il s’agit d’une partie essentielle du traitement de votre enfant.</p> <p>Veuillez appeler l’infirmière-ressource des transfusions au 416-813-6264 si vous avez des questions au sujet des programmes de don de sang autologue et dirigé.</p> <h2>Provenance du sang utilisé chez SickKids</h2> <p>SickKids reçoit le sang qu’il utilise en provenance de la Société canadienne du sang.</p> <h2>Immunoglobuline anti-Rh</h2><p>Chez SickKids, on utilise la plupart du temps l’immunoglobuline anti-Rh afin de faire augmenter le nombre de plaquettes chez les enfants qui sont Rh positifs et qui présentent un purpura thrombopénique idiopathique (PTI). Les personnes atteintes de PTI fabriquent des anticorps qui détruisent les plaquettes. SickKids utilise l’immunoglobuline anti-Rh appelée WinRho.</p> <h2>Où obtenir de plus amples renseignements chez SickKids</h2> <p>Vous pouvez obtenir les brochures décrites dans le présent document de la part du médecin qui a traité votre enfant ici chez SickKids ou des infirmières qui travaillent avec le médecin de votre enfant dans l’unité ou à la clinique.</p> <p>Vous pouvez aussi communiquer avec le coordonnateur de la conservation du sang ou l’infirmière de la clinique de don autologue au 416-813-6264.</p> <p>Consultez AboutKidsHealth au rez-de-chaussée chez SickKids pour obtenir des renseignements sur des sujets connexes.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/blood_transfusions_what_you_need_know.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.