AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Maladie de Hirschsprung : directives alimentaires visant à faciliter l’élimination des sellesMMaladie de Hirschsprung : directives alimentaires visant à faciliter l’élimination des sellesHirschsprung disease: Dietary guidelines to ease stoolingFrenchGastrointestinalChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Large Intestine/ColonLarge intestineNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2014-09-19T04:00:00ZBeth Haliburton, RD;Kimberly Colapinto, RN (EC), MN;Jacob C. Langer, MDHealth (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Découvrez comment apaiser les symptômes de la maladie de Hirschsprung par une alimentation riche en fibres et à faible teneur en sucre.</p><p> La maladie de Hirschsprung est un trouble du tube digestif dans lequel des cellules nerveuses, nommées cellules ganglionnaires, ne se sont pas formées sur la paroi interne de l’intestin. Lorsque ces cellules sont absentes, les selles (excréments) ne progressent pas de manière adéquate le long de l’intestin, ce qui peut rendre un enfant très malade.</p><p>La maladie de Hirschsprung se traite habituellement par une intervention chirurgicale. Cependant, même après l’intervention, un enfant pourrait encore avoir des problèmes à éliminer ses selles.</p><p>Les directives présentées ci-dessous ont pour but de vous aider à adapter l’alimentation de votre enfant et à gérer l’élimination de ses selles. Elles favorisent aussi le maintien d'un intestin sain. Nous encourageons l’ensemble de la famille à adopter cette alimentation afin que votre enfant atteint de la maladie de Hirschsprung ne se sente pas isolé.</p><h2>Quel est le but d’une alimentation spécifique à la maladie de Hirschsprung?</h2><p>Une alimentation destinée aux enfants atteints de la maladie de Hirschsprung peut aider à améliorer la texture des selles de votre enfant et à réduire les flatulences ou la constipation. Le but des enfants atteints de la maladie de Hirschsprung est qu’ils fassent au moins une ou deux selles souples (de la texture du beurre d’arachide) chaque jour avec aussi peu d’inconfort que possible.</p><h2>À retenir</h2><ul><li>Une alimentation à haute teneur en fibres et à faible teneur en sucre ainsi qu’une prise alimentaire régulière tout au long de la journée peut aider votre enfant à aller à la selle.</li><li>Réduire la présence de lactose dans l’alimentation de votre enfant peut soulager la constipation, les flatulences et la diarrhée.</li><li>Discutez toujours avec l’équipe de soins de votre enfant avant de commencer une diète particulière.</li><li>Conservez des notes des symptômes de votre enfant à mesure que vous essayez différents aliments afin de découvrir ce qui fonctionne le mieux pour lui.</li></ul><h2>Directives alimentaires afin de faciliter l’élimination des selles </h2><p>Important : veuillez le mentionner à l’équipe de soins de santé de votre enfant si celui-ci suit déjà une alimentation particulière avant que vous n’appliquiez l’une des directives suivantes.</p><h3>Limitez la consommation de sucres concentrés et de substituts de sucre</h3><p>Les sucres et les substituts de sucre peuvent augmenter les flatulences, la constipation et causer de la diarrhée.</p><ul><li>Évitez les sucreries et les aliments sucrés comme les bonbons, les biscuits, les boissons gazeuses, les jus et les sirops.</li><li>Évitez les substituts de sucre comme le sucrose (Splenda), le sorbitol et le mannitol.</li><li>Consultez les étiquettes des aliments transformés et choisissez des aliments et des boissons contenant moins de 10 g de sucre par portion.</li></ul><h3>Suivez une alimentation riche en fibres</h3><p>Les fibres aident à assouplir les selles et les rendre plus volumineuses, ce qui prévient la constipation. Elles aident aussi à contrôler la glycémie sanguine.</p><ul><li>Introduisez les fibres peu à peu, car elles peuvent causer des flatulences et de la constipation dans un premier temps.</li><li>Assurez-vous que votre enfant boive suffisamment de liquides. L’eau est le meilleur choix.</li><li>Pensez à ajouter du son de blé naturel ou du psyllium aux aliments de votre enfant. Certains produits de psyllium peuvent provoquer des étouffements, assurez-vous donc que votre enfant n’éprouve pas de difficultés à avaler et qu’il boive suffisamment de liquides.</li></ul><h3>Surveillez la réaction de votre enfant aux produits laitiers</h3><p>Le lait et les produits laitiers contiennent un sucre appelé lactose. Le corps utilise une enzyme, nommé lactase, afin de décomposer se sucre dans l’intestin. Si votre enfant ne produit pas suffisamment de lactase, il peut éprouver de la difficulté à absorber le lactose et développer des symptômes tels que de la constipation, des flatulences et de la diarrhée.</p><ul><li>Pensez à réduire la consommation de lactose de votre enfant afin de voir si cela apaise ses symptômes.</li><li>Essayez les produits laitiers sans lactose ou les boissons de soya. Évitez d’utiliser la boisson d’amande.</li><li>Offrez du yogourt et du fromage à pâte ferme comme le fromage suisse ou le cheddar à votre enfant — il pourrait le tolérer plus facilement qu’un verre de lait.</li><li>Limitez la consommation de lait à 500 ml par jour si votre enfant est âgé de plus de 12 mois.</li></ul><p>Vous pouvez trouver d’autres directives dans le tableau ci-dessous.</p><table class="akh-table"><thead><tr><th>Groupes alimentaires</th><th>Aliments qui sont mieux tolérés</th><th>Aliments qui sont moins bien tolérés</th></tr></thead><tbody><tr><td>Fruits et légumes</td><td><ul><li>Tous les légumes frais, congelés ou en conserve</li><li></li><li>Fruits frais ou en conserve (1/2 à 1 tasse par jour maximum)</li><li>Fruits à plus faible teneur en sucre comme les pommes, les poires et les petits fruits</li><li>Pruneaux</li></ul></td><td><ul><li>Aucun légume</li><li>Fruits séchés, fruits en conserve dans le sirop, coupes de fruits, garniture pour tartes en conserve</li><li>Jus de fruits (toutes les sortes)</li></ul></td></tr><tr><td>Produits céréaliers</td><td><ul><li>Pains, petits bains et craquelins de grains entiers</li><li>Pâtes alimentaires de grains entiers sans sucre ajouté</li><li>Riz brun, quinoa, orge, millet</li><li>Céréales à déjeuner non </li></ul></td><td><ul><li>Pains et petits pains blancs</li><li>Riz blanc et pâtes alimentaires blanches</li><li>Beignes et gâteaux, biscuits, brioches, pâtisseries</li><li>Céréales à déjeuner sucrées</li></ul></td></tr><tr><td>Lait et substituts</td><td><ul><li>Yogourt, fromage, fromage cottage</li><li>Lait sans lactose ou boisson de soya (optionnel)</li></ul><p>Chaque personne tolère les produits laitiers de manière différente — veuillez surveiller les symptômes de votre enfant.</p></td><td><ul><li>Laits et boissons de soya aromatisés</li><li>Crème glacée, pudding, crème anglaise, yogourt sucré au miel ou au sucre</li><li>Boisson d’amandes ou de riz</li></ul></td></tr><tr><td>Viandes et substituts</td><td><ul><li>Toutes les viandes, volailles, poisons</li><li>Œufs, tofu, noix</li><li>Haricots, lentilles et pois chiches — en petites quantités (peuvent parfois provoquer de la constipation)</li></ul></td><td><ul><li>Marinades sucrées</li><li>Produits de viandes laquées</li></ul></td></tr></tbody><thead><tr><th colspan="3">Autres aliments</th></tr></thead><tbody><tr><td>Aliments sucrés</td><td></td><td><ul><li>Bonbons, barres de chocolat</li><li>Ajouter du sucre aux céréales à déjeuner, au café et au thé</li><li>Sirop, confiture, miel</li></ul></td></tr><tr><td>Boissons</td><td><ul><li>Eau, thé, café, boissons gazeuses diètes, boissons sans sucre ajouté comme Crystal Light et des jus « allégés »</li></ul></td><td><ul><li>Boissons gazeuses, lait au chocolat et autres laits et boissons de soya aromatisés</li><li>Boissons de riz ou d’amandes</li><li>Boissons contenant sorbitol, mannitol, xylitol, sucralose (Splenda)</li><li>Boissons pour sportifs comme Gatorade ou Powerade<br></li></ul></td></tr></tbody></table><h3>Manger de façon régulière</h3><ul><li>Votre enfant doit consommer trois repas et une à deux collations chaque jour.</li><li>Votre enfant doit manger toutes les trois heures. Manger tout au long de la journée fera en sorte que l’intestin de votre enfant travaillera toute la journée. </li></ul>
Hirschsprung disease: Dietary guidelines to ease stoolingHHirschsprung disease: Dietary guidelines to ease stoolingHirschsprung disease: Dietary guidelines to ease stoolingEnglishGastrointestinalChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Large Intestine/ColonLarge intestineNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2014-09-19T04:00:00ZBeth Haliburton, RD;Kimberly Colapinto, RN (EC), MN;Jacob C. Langer, MD7.0000000000000070.0000000000000899.000000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Find out how to ease the symptoms of Hirschsprung disease with a high-fibre, low-sugar diet.</p><p> <a href="/Article?contentid=830&language=English">Hirschsprung disease</a> is a condition of the gastrointestinal (GI) tract in which nerve cells, called ganglion cells, have not formed on the inner wall of the bowel. When these cells are missing, stool (poo) does not move properly through the bowel, which can make a child very sick.</p><p>Hirschsprung disease is normally treated with surgery. However, even after surgery, a child may continue to have issues with stooling.</p><p>The guidelines below are designed to help you adapt your child's diet and help manage their stool output. They also promote general bowel health. We encourage the entire family to follow a similar diet so that your child with Hirschsprung disease is not singled out.</p><h2>What is the goal of a special diet for Hirschsprung disease?</h2><p>A diet for children with Hirschsprung disease can help improve the texture of your child's stool and reduce any gas or bloating. The goal for children with Hirschsprung disease is to have at least one or two soft (peanut butter-like texture) stools every day with as little discomfort as possible. </p><h2>Key points</h2> <ul> <li>A high-fibre, low-sugar diet and regular eating throughout the day can help your child pass stool more easily.</li> <li>Reducing lactose in your child's diet can ease bloating, gas and diarrhea. </li> <li>Always talk to your child's healthcare team before starting your child on any special diet. </li> <li>Keep a record of your child's symptoms as you try different foods so that you can learn what works best for your child. </li> </ul><h2>Dietary guidelines to make stooling easier</h2><p>Important: Please tell your child's healthcare team if your child is already on a special diet before you follow any of the guidelines below.</p><h3>Limit concentrated sugars and sugar alternatives</h3><p>Sugars and sugar alternatives can increase gas and bloating and cause <a href="/Article?contentid=7&language=English">diarrhea</a>.</p><ul><li>Avoid sweets and sugary foods such as candies, cookies, soda, juice, sports drinks and syrup.</li><li>Avoid sugar alternatives such as sucrose (Splenda), sorbitol and manitol.</li><li>Read the <a href="/Article?contentid=1442&language=English">labels of processed food</a> and choose foods and drinks with less than 10 g of sugar per serving.</li></ul><h3>Eat a high-fibre diet</h3><p> <a href="/Article?contentid=964&language=English">Fibre</a> helps to make the stool soft and bulky, which prevents <a href="/Article?contentid=6&language=English">constipation</a>. It also helps to control blood sugar levels.</p><ul><li>Introduce fibre slowly, as it may cause <a href="/Article?contentid=822&language=English">gas</a> and bloating at first.</li><li>Make sure your child is drinking enough fluids. Water is best.</li><li>Consider adding natural wheat bran or psyllium to your child's food. Some psyllium products can cause choking, however, so make sure your child has no difficulties with swallowing and takes enough fluids.</li></ul><h3>Monitor your child's response to dairy products</h3><p>Milk and milk products contain a sugar called lactose. The body uses an enzyme called lactase to break down this sugar in the intestine. If your child does not produce enough lactase, they may find it difficult to absorb lactose and develop symptoms such as bloating, gas and diarrhea.</p><ul><li>Consider reducing your child's intake of lactose to see if it helps to ease their symptoms.</li><li>Try lactose-free dairy milk or soy drinks.</li><li>Offer your child yogurt and firmer cheese such as Swiss or cheddar - they might find these easier to tolerate than a glass of plain milk. </li><li>Limit milk to 500 mL a day once your child is aged over 12 months.</li></ul><p>You can find more guidelines in the table below.</p> <table class="akh-table"><thead><tr><th>Food group</th><th>Foods that are better tolerated</th><th>Less tolerated foods</th></tr></thead><tbody><tr><td>Vegetables and fruit</td><td><ul><li>All fresh, frozen or canned vegetables</li><li></li><li>Fresh or frozen fruit (maximum of 1/2 to 1 cup a day)</li><li>Lower-sugar fruits such as apples, pears and berries</li><li>Prunes</li></ul></td><td><ul><li>None (vegetables)</li><li>Dried fruit, canned fruit in syrup, fruit cups, canned pie fillings</li><li>Fruit juice (all types)</li></ul></td></tr><tr><td>Grain products</td><td><ul><li>Whole grain breads, buns and crackers</li><li>Whole grain unsweetened pasta</li><li>Brown rice, quinoa, barley, millet</li><li>Unsweetened cereals</li></ul></td><td><ul><li>White bread and buns</li><li>White rice and pasta</li><li>Donuts, cakes, cookies, sweet rolls, pastries</li><li>Sweetened cereals</li></ul></td></tr><tr><td>Milk and alternatives</td><td><ul><li>Yogurt, cheese, cottage cheese</li><li>Lactose-free milk or soy milk (optional)</li></ul><p>Everyone tolerates dairy differently - please monitor your child's symptoms.</p></td><td><ul><li>Flavoured milk or soy drinks</li><li>Ice cream, pudding, custard, sugar or honey-sweetened yogurt</li><li>Almond or rice milk</li></ul></td></tr><tr><td>Meat and alternatives</td><td><ul><li>Any meat, poultry, fish</li><li>Eggs, tofu, nuts</li><li>Beans, lentils and chickpeas - small amounts (can sometimes cause bloating)</li></ul></td><td><ul><li>Sweet marinades</li><li>Glazed meat products</li></ul></td></tr></tbody><thead><tr><th colspan="3">Other foods</th></tr></thead><tbody><tr><td>Sweet foods</td><td></td><td><ul><li>Candy, chocolate bars</li><li>Added sugar or sugar alternatives for cereal, coffee and tea</li><li>Syrup, jam, honey</li></ul></td></tr><tr><td>Drinks</td><td><ul><li>Water, tea, coffee, diet soda, sugar-free drinks such as Crystal Light and “light” juices</li></ul></td><td><ul><li>Soda, chocolate milk and other flavoured milk or soy drinks</li><li>Rice or almond milk</li><li>Drinks containing sorbitol, manitol, xylitol, sucralose (Splenda)</li><li>Sports drinks such as Gatorade or Powerade</li></ul></td></tr></tbody></table> <h3>Eat regularly</h3><ul><li>Have three meals and one or two snacks each day.</li><li>Aim to eat every three hours. Eating throughout the day will make your child's bowel work throughout the day.</li></ul>

 

 

Maladie de Hirschsprung : directives alimentaires visant à faciliter l’élimination des selles1205.00000000000Maladie de Hirschsprung : directives alimentaires visant à faciliter l’élimination des sellesHirschsprung disease: Dietary guidelines to ease stoolingMFrenchGastrointestinalChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Large Intestine/ColonLarge intestineNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2014-09-19T04:00:00ZBeth Haliburton, RD;Kimberly Colapinto, RN (EC), MN;Jacob C. Langer, MDHealth (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Découvrez comment apaiser les symptômes de la maladie de Hirschsprung par une alimentation riche en fibres et à faible teneur en sucre.</p><p> La maladie de Hirschsprung est un trouble du tube digestif dans lequel des cellules nerveuses, nommées cellules ganglionnaires, ne se sont pas formées sur la paroi interne de l’intestin. Lorsque ces cellules sont absentes, les selles (excréments) ne progressent pas de manière adéquate le long de l’intestin, ce qui peut rendre un enfant très malade.</p><p>La maladie de Hirschsprung se traite habituellement par une intervention chirurgicale. Cependant, même après l’intervention, un enfant pourrait encore avoir des problèmes à éliminer ses selles.</p><p>Les directives présentées ci-dessous ont pour but de vous aider à adapter l’alimentation de votre enfant et à gérer l’élimination de ses selles. Elles favorisent aussi le maintien d'un intestin sain. Nous encourageons l’ensemble de la famille à adopter cette alimentation afin que votre enfant atteint de la maladie de Hirschsprung ne se sente pas isolé.</p><h2>Quel est le but d’une alimentation spécifique à la maladie de Hirschsprung?</h2><p>Une alimentation destinée aux enfants atteints de la maladie de Hirschsprung peut aider à améliorer la texture des selles de votre enfant et à réduire les flatulences ou la constipation. Le but des enfants atteints de la maladie de Hirschsprung est qu’ils fassent au moins une ou deux selles souples (de la texture du beurre d’arachide) chaque jour avec aussi peu d’inconfort que possible.</p><h2>À retenir</h2><ul><li>Une alimentation à haute teneur en fibres et à faible teneur en sucre ainsi qu’une prise alimentaire régulière tout au long de la journée peut aider votre enfant à aller à la selle.</li><li>Réduire la présence de lactose dans l’alimentation de votre enfant peut soulager la constipation, les flatulences et la diarrhée.</li><li>Discutez toujours avec l’équipe de soins de votre enfant avant de commencer une diète particulière.</li><li>Conservez des notes des symptômes de votre enfant à mesure que vous essayez différents aliments afin de découvrir ce qui fonctionne le mieux pour lui.</li></ul><h2>Directives alimentaires afin de faciliter l’élimination des selles </h2><p>Important : veuillez le mentionner à l’équipe de soins de santé de votre enfant si celui-ci suit déjà une alimentation particulière avant que vous n’appliquiez l’une des directives suivantes.</p><h3>Limitez la consommation de sucres concentrés et de substituts de sucre</h3><p>Les sucres et les substituts de sucre peuvent augmenter les flatulences, la constipation et causer de la diarrhée.</p><ul><li>Évitez les sucreries et les aliments sucrés comme les bonbons, les biscuits, les boissons gazeuses, les jus et les sirops.</li><li>Évitez les substituts de sucre comme le sucrose (Splenda), le sorbitol et le mannitol.</li><li>Consultez les étiquettes des aliments transformés et choisissez des aliments et des boissons contenant moins de 10 g de sucre par portion.</li></ul><h3>Suivez une alimentation riche en fibres</h3><p>Les fibres aident à assouplir les selles et les rendre plus volumineuses, ce qui prévient la constipation. Elles aident aussi à contrôler la glycémie sanguine.</p><ul><li>Introduisez les fibres peu à peu, car elles peuvent causer des flatulences et de la constipation dans un premier temps.</li><li>Assurez-vous que votre enfant boive suffisamment de liquides. L’eau est le meilleur choix.</li><li>Pensez à ajouter du son de blé naturel ou du psyllium aux aliments de votre enfant. Certains produits de psyllium peuvent provoquer des étouffements, assurez-vous donc que votre enfant n’éprouve pas de difficultés à avaler et qu’il boive suffisamment de liquides.</li></ul><h3>Surveillez la réaction de votre enfant aux produits laitiers</h3><p>Le lait et les produits laitiers contiennent un sucre appelé lactose. Le corps utilise une enzyme, nommé lactase, afin de décomposer se sucre dans l’intestin. Si votre enfant ne produit pas suffisamment de lactase, il peut éprouver de la difficulté à absorber le lactose et développer des symptômes tels que de la constipation, des flatulences et de la diarrhée.</p><ul><li>Pensez à réduire la consommation de lactose de votre enfant afin de voir si cela apaise ses symptômes.</li><li>Essayez les produits laitiers sans lactose ou les boissons de soya. Évitez d’utiliser la boisson d’amande.</li><li>Offrez du yogourt et du fromage à pâte ferme comme le fromage suisse ou le cheddar à votre enfant — il pourrait le tolérer plus facilement qu’un verre de lait.</li><li>Limitez la consommation de lait à 500 ml par jour si votre enfant est âgé de plus de 12 mois.</li></ul><p>Vous pouvez trouver d’autres directives dans le tableau ci-dessous.</p><table class="akh-table"><thead><tr><th>Groupes alimentaires</th><th>Aliments qui sont mieux tolérés</th><th>Aliments qui sont moins bien tolérés</th></tr></thead><tbody><tr><td>Fruits et légumes</td><td><ul><li>Tous les légumes frais, congelés ou en conserve</li><li></li><li>Fruits frais ou en conserve (1/2 à 1 tasse par jour maximum)</li><li>Fruits à plus faible teneur en sucre comme les pommes, les poires et les petits fruits</li><li>Pruneaux</li></ul></td><td><ul><li>Aucun légume</li><li>Fruits séchés, fruits en conserve dans le sirop, coupes de fruits, garniture pour tartes en conserve</li><li>Jus de fruits (toutes les sortes)</li></ul></td></tr><tr><td>Produits céréaliers</td><td><ul><li>Pains, petits bains et craquelins de grains entiers</li><li>Pâtes alimentaires de grains entiers sans sucre ajouté</li><li>Riz brun, quinoa, orge, millet</li><li>Céréales à déjeuner non </li></ul></td><td><ul><li>Pains et petits pains blancs</li><li>Riz blanc et pâtes alimentaires blanches</li><li>Beignes et gâteaux, biscuits, brioches, pâtisseries</li><li>Céréales à déjeuner sucrées</li></ul></td></tr><tr><td>Lait et substituts</td><td><ul><li>Yogourt, fromage, fromage cottage</li><li>Lait sans lactose ou boisson de soya (optionnel)</li></ul><p>Chaque personne tolère les produits laitiers de manière différente — veuillez surveiller les symptômes de votre enfant.</p></td><td><ul><li>Laits et boissons de soya aromatisés</li><li>Crème glacée, pudding, crème anglaise, yogourt sucré au miel ou au sucre</li><li>Boisson d’amandes ou de riz</li></ul></td></tr><tr><td>Viandes et substituts</td><td><ul><li>Toutes les viandes, volailles, poisons</li><li>Œufs, tofu, noix</li><li>Haricots, lentilles et pois chiches — en petites quantités (peuvent parfois provoquer de la constipation)</li></ul></td><td><ul><li>Marinades sucrées</li><li>Produits de viandes laquées</li></ul></td></tr></tbody><thead><tr><th colspan="3">Autres aliments</th></tr></thead><tbody><tr><td>Aliments sucrés</td><td></td><td><ul><li>Bonbons, barres de chocolat</li><li>Ajouter du sucre aux céréales à déjeuner, au café et au thé</li><li>Sirop, confiture, miel</li></ul></td></tr><tr><td>Boissons</td><td><ul><li>Eau, thé, café, boissons gazeuses diètes, boissons sans sucre ajouté comme Crystal Light et des jus « allégés »</li></ul></td><td><ul><li>Boissons gazeuses, lait au chocolat et autres laits et boissons de soya aromatisés</li><li>Boissons de riz ou d’amandes</li><li>Boissons contenant sorbitol, mannitol, xylitol, sucralose (Splenda)</li><li>Boissons pour sportifs comme Gatorade ou Powerade<br></li></ul></td></tr></tbody></table><h3>Manger de façon régulière</h3><ul><li>Votre enfant doit consommer trois repas et une à deux collations chaque jour.</li><li>Votre enfant doit manger toutes les trois heures. Manger tout au long de la journée fera en sorte que l’intestin de votre enfant travaillera toute la journée. </li></ul><h2>Notez tout changement dans les symptômes de votre enfant</h2><p>Les personnes ne réagissent pas toutes de la même façon aux aliments. La capacité de votre enfant à tolérer les aliments dépend :</p><ul><li>à quel point son intestin est atteint par la maladie de Hirschsprung</li><li>si une partie de son intestin a été enlevé ou s’il a subit une stomie.</li></ul><p>Il pourrait y avoir une période d’essais et erreurs pendant laquelle vous découvrez ce qui fonctionne le mieux pour votre enfant. Certains parents trouvent utile de noter les aliments que leur enfant consomme et de quelle façon ils influencent ses symptômes, par exemple la fréquence et la texture de ses selles et s’il se sent moins constipé ou a moins de flatulences.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/hirschsprung_disease_dietary_guidelines.jpgFalse

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.