AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Acétate de GlatiramerAAcétate de GlatiramerGlatiramer AcetateFrenchPharmacyNANAImmune systemDrugs and SupplementsCaregivers Adult (19+)NA2010-03-09T05:00:00ZElaine Lau, BScPhm, PharmD, MSc, RPh000Drugs (A-Z)Drug A-Z<p>La présente feuille de renseignements explique à quoi sert l'acétate de Glatiramer, comment l'administrer à votre enfant et les effets secondaires.</p><p>Votre enfant doit prendre un médicament appelé acétate de Glatiramer (prononcer : gla-ti-ra-mère). La présente feuille de renseignements explique à quoi sert l'acétate de Glatiramer, comment l'administrer à votre enfant et les effets secondaires ou problèmes qu'il peut ressentir lorsqu'il prend ce médicament. </p><h2>Comment administrer ce médicament à votre enfant?</h2> <p>Respectez les instructions suivantes pour administrer l'acétate de Glatiramer à votre enfant : </p> <ul><li>L'acétate de Glatiramer est administré par une injection sous-cutanée, c'est-à-dire une piqûre sous la peau. Si vous donnez les injections à votre enfant à la maison, faites exactement comme l'infirmière ou le médecin de votre enfant vous l'a indiqué. </li> <li>Administrez l'acétate de Glatiramer à votre enfant au même moment tous les jours. Choisissez un moment qui vous convient pour ne pas rater de dose. </li> <li>Vous administrerez l'acétate de Glatiramer dans des sites d'injection précis sur le corps de votre enfant. Chaque site ne peut être utilisé qu'une fois par semaine. L'utilisation d'un journal vous permettra de suivre les injections administrées. Un site utilisé plus d'une fois par semaine peut devenir dur, sensible ou inégal. </li> <li>Assurez-vous d'avoir suffisamment d'acétate de Glatiramer pour les fins de semaine et les vacances. </li> <li>N'arrêtez pas d'administrer l'acétate de Glatiramer à votre enfant sans consulter au préalable son médecin.</li></ul><h2>Que faire si votre enfant rate une dose?</h2> <p>Si votre enfant rate une dose du médicament :</p> <ul><li>Donnez-lui sa dose dès que vous vous en souvenez. </li> <li>Si c'est presque l'heure de la prochaine dose, sautez la dose ratée. </li> <li>Donnez la prochaine dose à l'heure prévue. </li> <li>Donnez à votre enfant uniquement une dose par jour. </li></ul><h2>Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament?</h2> <p>Votre enfant pourrait ressentir certains des effets secondaires qui suivent lorsqu'on lui administre de l'acétate de Glatiramer. Habituellement, votre enfant n'a pas besoin de consulter le médecin à leur sujet. Ces effets secondaires pourraient s'estomper au fur et à mesure que le corps de votre enfant s'habitue à l'acétate de Glatiramer. Si votre enfant continue à ressentir certains des signes ou symptômes qui suivent et qu'ils ne s'estompent pas ou qu'ils le dérangent, consultez son médecin : </p> <ul><li>pression à la poitrine,</li> <li>bouffées vasculaires (la peau qui rougit et devient chaude), </li> <li>angoisse ou impatience,</li> <li>gorge serrée,</li> <li>hauts le cœur,</li> <li>douleur ou faiblesse musculaire,</li> <li>douleur articulaire ou au cou,</li> <li>souffle court,</li> <li>éruption cutanée, </li> <li>rythme cardiaque rapide ou inégal,</li> <li>douleur, rougeur, démangeaison ou bosses au site d'injection.</li></ul> <p>Votre enfant peut ressentir certains de ces effets secondaires (gêne respiratoire, rougeur et angoisse) quelques minutes après l'injection. Ces sensations peuvent durer environ 15 minutes. Communiquez avec le médecin de votre enfant ou rendez-vous à l'urgence la plus proche si ces sensations s'aggravent ou ne s'estompent pas au bout de 30 minutes. Ces sensations peuvent survenir en tout temps, même si votre enfant reçoit de l'acétate de Glatiramer depuis longtemps. Ces sensations se produisent habituellement qu'une seule fois et votre enfant peut continuer à recevoir de l'acétate de Glatiramer. </p> <p>Communiquez avec le médecin de votre enfant pendant les heures de bureau si votre enfant ressent certains de ces effets secondaires :</p> <ul><li>mal de gorge inexpliqué,</li> <li>tâches blanches dans la bouche,</li> <li>douleur en mangeant ou en avalant.</li></ul> <h3>La plupart des effets secondaires suivants sont rares, mais peuvent indiquer un problème plus grave. Communiquez immédiatement avec le médecin de votre enfant ou conduisez votre enfant à l'urgence s'il ressent un de ces effets secondaires :</h3> <ul><li>douleur à la poitrine,</li> <li>peau tâchée, irritée ou gonflée (urticaire), </li> <li>étourdissements,</li> <li>difficulté à respirer,</li> <li>fièvre inexpliquée,</li> <li>douleur grave au site d'injection,</li> <li>transpiration. </li></ul><h2>Quels autres renseignements importants devriez-vous savoir sur ce médicament?</h2><ul><li>L'acétate de Glatiramer ne donne habituellement pas les mêmes résultats chez tous les enfants. Les résultats chez votre enfant peuvent être meilleurs ou pires que ceux d'autres enfants qui prennent de l'acétate de Glatiramer. </li><li>Après avoir administré l'injection à votre enfant, jetez les aiguilles et les seringues dans le contenant spécial qui vous a été remis. Si vous n'en avez pas reçu ou s'il est plein, utilisez un grand contenant en plastique avec une petite ouverture, comme une bouteille vide de détergent à lessive. </li><li>Les flacons de poudre d'acétate de Glatiramer doivent être conservés au réfrigérateur. Le flacon de poudre n'est bon que pendant 7 jours s'il est conservé à la température de la pièce. Le liquide utilisé pour mélanger l'acétate de Glatiramer peut être conservé à la température de la pièce. </li><li>Utilisez le flacon dès qu'il a été mélangé (reconstitué). N'utilisez pas l'acétate de Glatiramer si cela fait plus de huit (8) heures qu'il a été mélangé. </li><li>Administrez l'acétate de Glatiramer lorsqu'il est à la température de la pièce. Après l'avoir mélangé, attendez environ 5 minutes avant de donner l'injection. Les injections faites à la température de la pièce ne sont pas aussi douloureuses que celles faites avec un liquide froid. </li><li>Jetez le flacon dans le contenant prévu à cet effet qui vous a été remis après avoir utilisé la dose du flacon. Jetez le flacon même s'il reste du médicament dans le flacon. </li><li>Consultez le médecin de votre enfant ou le pharmacien avant de donner à votre enfant d'autres médicaments, même s'ils sont sans ordonnance du médecin.</li><li>Informez le médecin si votre enfant est allergique au mannitol.</li><li>Si vous voyagez, conservez les flacons d'acétate de Glatiramer dans une glacière avec de la glace ou des pains de glace.</li><li>Conservez tous les médicaments de votre enfant hors de sa vue et de sa portée.<span id="ms-rterangecursor-start" aria-hidden="true"></span><span id="ms-rterangecursor-end" aria-hidden="true"></span><br></li></ul>
Glatiramer AcetateGGlatiramer AcetateGlatiramer AcetateEnglishPharmacyNANAImmune systemDrugs and SupplementsCaregivers Adult (19+)NA2010-03-09T05:00:00ZElaine Lau, BScPhm, PharmD, MSc, RPh58.00000000000008.000000000000001072.00000000000Drugs (A-Z)Drug A-Z<p class="akh-article-overview">Your child needs to take the medicine called glatiramer acetate for multiple sclerosis. This information sheet explains what glatiramer acetate does and how to give it to your child. It also explains what side effects or problems your child may have when</p><p>Your child needs to take the medicine called glatiramer acetate (say: gla-TER-a-mer) for multiple sclerosis. This information sheet explains what glatiramer acetate does and how to give it to your child. It also explains what side effects or problems your child may have when they receive this medicine. </p><h2>How should you give your child glatiramer acetate?</h2> <p>Follow these instructions when giving your child glatiramer acetate:</p> <ul><li>Glatiramer is given by needle under the skin. This is called a subcutaneous injection. You may hear it called a "sub-Q" injection. If you give your child the injections at home, do it exactly as your child's nurse or doctor showed you. </li> <li>Give your child glatiramer acetate at the same time each day. Pick a time that is easy for you so that you do not miss a dose. </li> <li>You will give the glatiramer acetate in special spots or injection sites on your child's body. A site can be used only 1 time per week. A diary can be used to help you keep track of the injections. Using a site more than once per week can cause the site to become hard and sore, or dimpled. </li> <li>Make sure you have enough glatiramer acetate to last through weekends and holidays. </li> <li>Do not stop giving glatiramer acetate without checking with your child's doctor. </li></ul><h2>What should you do if your child misses a dose of glatiramer acetate?</h2> <p>If your child misses a dose of medicine:</p> <ul><li>Give your child the missed dose as soon as you remember. </li> <li>If you remember the next day, skip the missed dose. </li> <li>Give your child the next dose at the regular time. </li> <li>Give your child only 1 dose per day. </li></ul><h2>What are the possible side effects of glatiramer acetate?</h2> <p>Your child may have some side effects while they receive glatiramer acetate. Usually your child will not need to see a doctor about them. These side effects may go away as your child's body gets used to glatiramer acetate. Check with your child's doctor if your child has any of these signs or symptoms and they do not go away or they bother your child: </p> <ul><li>chest tightness </li> <li>flushing (the skin turning red and warm) </li> <li>anxiety or restlessness </li> <li>throat tightness </li> <li>wanting to throw up </li> <li>muscle tightness or weakness </li> <li>joint or neck pain </li> <li>shortness of breath </li> <li>rash </li> <li>rapid or pounding heart beat </li> <li>pain, redness, itching, or lumps where the needle was put in </li></ul> <p>Your child may feel some of these side effects (chest tightness, flushing, and anxiety) a few minutes after the injection. This feeling can last about 15 minutes. Call your child's doctor or go to the nearest Emergency Department if the feeling is severe or does not go away after 30 minutes. This feeling can happen at any time, even if your child has been receiving glatiramer acetate for a long time. The feeling usually happens only once. Your child can continue to take glatiramer if they get this feeling. </p> <p>Call your child's doctor or nurse as soon as possible, during office hours, if your child has any of these signs:</p> <ul><li>unexplained sore throat </li> <li>white patches in the mouth </li> <li>pain while eating or swallowing </li></ul> <h3>Most of the following side effects are not common, but they may be a sign of a serious problem. Call your child's doctor right away or take your child to the Emergency Department if your child has any of these side effects: </h3> <ul><li>chest pain </li> <li>itchy, blotchy swelling of the skin (hives) </li> <li>dizziness </li> <li>difficulty breathing </li> <li>unexplained fever </li> <li>severe pain at the injection site </li> <li>sweating </li></ul><h2>What other important information should you know about glatiramer acetate?</h2><ul><li>Glatiramer acetate does not give the same results in all children. Your child's results may be better or not as good as the results of other children who take glatiramer acetate. </li><li>After you give your child the injection, throw away the needles and syringes in the special container that was given to you. If you did not receive a special container or if your container is full, an empty large plastic container with a small opening, such as an empty liquid laundry detergent container, may be used. </li><li>Vials with glatiramer acetate powder in them must be kept in the refrigerator. The vial of powder will be good for only 7 days if it is kept at room temperature. The liquid used to mix the glatiramer acetate may be kept at room temperature. </li><li>Use the vial as soon as it has been mixed (reconstituted). Do not use the glatiramer acetate if it has been mixed for longer then 8 hours. </li><li>Give glatiramer acetate when it is at room temperature. After mixing, wait about 5 minutes before giving the injection. Room temperature injections do not hurt as much as cold injections. </li><li>Throw away the vial in the special container that was provided after the dose has been taken from the vial. Throw away the vial even if there is medicine left in the vial. </li><li>Check with your child's doctor or pharmacist before you give your child any other medicine, even medicines you can buy without a doctor's order (prescription). </li><li>Tell your doctor if your child has an allergy to mannitol.</li><li>If you are traveling, keep glatiramer acetate vials in a cooler with ice or an ice pack.<br></li></ul>

 

 

Acétate de Glatiramer147.000000000000Acétate de GlatiramerGlatiramer AcetateAFrenchPharmacyNANAImmune systemDrugs and SupplementsCaregivers Adult (19+)NA2010-03-09T05:00:00ZElaine Lau, BScPhm, PharmD, MSc, RPh000Drugs (A-Z)Drug A-Z<p>La présente feuille de renseignements explique à quoi sert l'acétate de Glatiramer, comment l'administrer à votre enfant et les effets secondaires.</p><p>Votre enfant doit prendre un médicament appelé acétate de Glatiramer (prononcer : gla-ti-ra-mère). La présente feuille de renseignements explique à quoi sert l'acétate de Glatiramer, comment l'administrer à votre enfant et les effets secondaires ou problèmes qu'il peut ressentir lorsqu'il prend ce médicament. </p><h2>Quel est ce médicament?</h2> <p>L'acétate de Glatiramer est un immunomodulateur. L'acétate de Glatiramer est un médicament prophylactique (préventif). Il agit sur le système immunitaire pour éviter les dommages aux nerfs de votre enfant. Il peut contribuer à ralentir la maladie et votre enfant pourrait avoir moins de poussées actives. </p> <p>L'acétate de Glatiramer ne guérit pas la sclérose en plaques.</p> <p>L'acétate de Glatiramer peut être désigné par le nom copolymère-1 ou le nom de marque, Copaxone®.</p><h2>Comment administrer ce médicament à votre enfant?</h2> <p>Respectez les instructions suivantes pour administrer l'acétate de Glatiramer à votre enfant : </p> <ul><li>L'acétate de Glatiramer est administré par une injection sous-cutanée, c'est-à-dire une piqûre sous la peau. Si vous donnez les injections à votre enfant à la maison, faites exactement comme l'infirmière ou le médecin de votre enfant vous l'a indiqué. </li> <li>Administrez l'acétate de Glatiramer à votre enfant au même moment tous les jours. Choisissez un moment qui vous convient pour ne pas rater de dose. </li> <li>Vous administrerez l'acétate de Glatiramer dans des sites d'injection précis sur le corps de votre enfant. Chaque site ne peut être utilisé qu'une fois par semaine. L'utilisation d'un journal vous permettra de suivre les injections administrées. Un site utilisé plus d'une fois par semaine peut devenir dur, sensible ou inégal. </li> <li>Assurez-vous d'avoir suffisamment d'acétate de Glatiramer pour les fins de semaine et les vacances. </li> <li>N'arrêtez pas d'administrer l'acétate de Glatiramer à votre enfant sans consulter au préalable son médecin.</li></ul><h2>Que faire si votre enfant rate une dose?</h2> <p>Si votre enfant rate une dose du médicament :</p> <ul><li>Donnez-lui sa dose dès que vous vous en souvenez. </li> <li>Si c'est presque l'heure de la prochaine dose, sautez la dose ratée. </li> <li>Donnez la prochaine dose à l'heure prévue. </li> <li>Donnez à votre enfant uniquement une dose par jour. </li></ul><h2>Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament?</h2> <p>Votre enfant pourrait ressentir certains des effets secondaires qui suivent lorsqu'on lui administre de l'acétate de Glatiramer. Habituellement, votre enfant n'a pas besoin de consulter le médecin à leur sujet. Ces effets secondaires pourraient s'estomper au fur et à mesure que le corps de votre enfant s'habitue à l'acétate de Glatiramer. Si votre enfant continue à ressentir certains des signes ou symptômes qui suivent et qu'ils ne s'estompent pas ou qu'ils le dérangent, consultez son médecin : </p> <ul><li>pression à la poitrine,</li> <li>bouffées vasculaires (la peau qui rougit et devient chaude), </li> <li>angoisse ou impatience,</li> <li>gorge serrée,</li> <li>hauts le cœur,</li> <li>douleur ou faiblesse musculaire,</li> <li>douleur articulaire ou au cou,</li> <li>souffle court,</li> <li>éruption cutanée, </li> <li>rythme cardiaque rapide ou inégal,</li> <li>douleur, rougeur, démangeaison ou bosses au site d'injection.</li></ul> <p>Votre enfant peut ressentir certains de ces effets secondaires (gêne respiratoire, rougeur et angoisse) quelques minutes après l'injection. Ces sensations peuvent durer environ 15 minutes. Communiquez avec le médecin de votre enfant ou rendez-vous à l'urgence la plus proche si ces sensations s'aggravent ou ne s'estompent pas au bout de 30 minutes. Ces sensations peuvent survenir en tout temps, même si votre enfant reçoit de l'acétate de Glatiramer depuis longtemps. Ces sensations se produisent habituellement qu'une seule fois et votre enfant peut continuer à recevoir de l'acétate de Glatiramer. </p> <p>Communiquez avec le médecin de votre enfant pendant les heures de bureau si votre enfant ressent certains de ces effets secondaires :</p> <ul><li>mal de gorge inexpliqué,</li> <li>tâches blanches dans la bouche,</li> <li>douleur en mangeant ou en avalant.</li></ul> <h3>La plupart des effets secondaires suivants sont rares, mais peuvent indiquer un problème plus grave. Communiquez immédiatement avec le médecin de votre enfant ou conduisez votre enfant à l'urgence s'il ressent un de ces effets secondaires :</h3> <ul><li>douleur à la poitrine,</li> <li>peau tâchée, irritée ou gonflée (urticaire), </li> <li>étourdissements,</li> <li>difficulté à respirer,</li> <li>fièvre inexpliquée,</li> <li>douleur grave au site d'injection,</li> <li>transpiration. </li></ul><h2>Quels autres renseignements importants devriez-vous savoir sur ce médicament?</h2><ul><li>L'acétate de Glatiramer ne donne habituellement pas les mêmes résultats chez tous les enfants. Les résultats chez votre enfant peuvent être meilleurs ou pires que ceux d'autres enfants qui prennent de l'acétate de Glatiramer. </li><li>Après avoir administré l'injection à votre enfant, jetez les aiguilles et les seringues dans le contenant spécial qui vous a été remis. Si vous n'en avez pas reçu ou s'il est plein, utilisez un grand contenant en plastique avec une petite ouverture, comme une bouteille vide de détergent à lessive. </li><li>Les flacons de poudre d'acétate de Glatiramer doivent être conservés au réfrigérateur. Le flacon de poudre n'est bon que pendant 7 jours s'il est conservé à la température de la pièce. Le liquide utilisé pour mélanger l'acétate de Glatiramer peut être conservé à la température de la pièce. </li><li>Utilisez le flacon dès qu'il a été mélangé (reconstitué). N'utilisez pas l'acétate de Glatiramer si cela fait plus de huit (8) heures qu'il a été mélangé. </li><li>Administrez l'acétate de Glatiramer lorsqu'il est à la température de la pièce. Après l'avoir mélangé, attendez environ 5 minutes avant de donner l'injection. Les injections faites à la température de la pièce ne sont pas aussi douloureuses que celles faites avec un liquide froid. </li><li>Jetez le flacon dans le contenant prévu à cet effet qui vous a été remis après avoir utilisé la dose du flacon. Jetez le flacon même s'il reste du médicament dans le flacon. </li><li>Consultez le médecin de votre enfant ou le pharmacien avant de donner à votre enfant d'autres médicaments, même s'ils sont sans ordonnance du médecin.</li><li>Informez le médecin si votre enfant est allergique au mannitol.</li><li>Si vous voyagez, conservez les flacons d'acétate de Glatiramer dans une glacière avec de la glace ou des pains de glace.</li><li>Conservez tous les médicaments de votre enfant hors de sa vue et de sa portée.<span id="ms-rterangecursor-start" aria-hidden="true"></span><span id="ms-rterangecursor-end" aria-hidden="true"></span><br></li></ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/ICO_DrugA-Z.pngAcétate de Glatiramer

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.