AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Le troisième moisLLe troisième moisPregnancy: The third monthFrenchPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC9.0000000000000056.0000000000000540.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les changements qui se produisent pendant le troisième mois de grossesse. Cette section contient de l’information sur les transformations physiques et émotionnelles et les visites médicales.</p><p>Au cours du troisième mois de grossesse, vous commencerez à observer des changements physiques dans votre corps et votre ventre pourrait commencer à ballonner. Vous subirez davantage d’examens à votre visite médicale. Cet article présente ce à quoi vous devez vous attendre au cours de votre troisième mois.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Vous pourriez commencer à observer des modifications de vos symptômes physiques, y compris des changements dans vos nausées et votre fatigue.</li> <li>L’utérus grandit à une vitesse notable et votre ventre pourrait maintenant ballonner.</li> <li>Votre fournisseur de soins de santé réalisera plusieurs tests de dépistage et de diagnostic. </li></ul>
Pregnancy: The third monthPPregnancy: The third monthPregnancy: The third monthEnglishPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC9.0000000000000056.0000000000000540.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about the changes that occur during the third month of pregnancy. Physical changes and medical visits are discussed.</p>During the third month of pregnancy, you will begin to notice more physical changes in your body, and your pregnant belly may now be visible. You will also undergo more tests at your medical visit. This article outlines what you can expect during your third month.<p></p><h2>Key points</h2> <ul><li>You may begin to experience a change in your physical symptoms including a change in nausea and fatigue.</li> <li>The uterus is enlarging at a noticeable rate and your pregnant belly may now be visible.</li> <li>Your health-care provider will conduct several screening and diagnostic tests.</li></ul>

 

 

Le troisième mois321.000000000000Le troisième moisPregnancy: The third monthLFrenchPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC9.0000000000000056.0000000000000540.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les changements qui se produisent pendant le troisième mois de grossesse. Cette section contient de l’information sur les transformations physiques et émotionnelles et les visites médicales.</p><p>Au cours du troisième mois de grossesse, vous commencerez à observer des changements physiques dans votre corps et votre ventre pourrait commencer à ballonner. Vous subirez davantage d’examens à votre visite médicale. Cet article présente ce à quoi vous devez vous attendre au cours de votre troisième mois.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Vous pourriez commencer à observer des modifications de vos symptômes physiques, y compris des changements dans vos nausées et votre fatigue.</li> <li>L’utérus grandit à une vitesse notable et votre ventre pourrait maintenant ballonner.</li> <li>Votre fournisseur de soins de santé réalisera plusieurs tests de dépistage et de diagnostic. </li></ul><h2>Transformations physiques au troisième mois de grossesse</h2><p>À la 11<sup>è</sup> semaine de grossesse, la nausée devrait commencer à s’atténuer. Il est possible que vous ayez des étourdissements si vous vous levez brusquement. Les pertes blanches augmentent. Le volume de sang circulant dans votre corps continue d’augmenter. En raison des changements hormonaux, vos gencives sont toujours propices aux saignements; par conséquent, prêtez attention à votre hygiène dentaire, évitez les aliments sucrées et planifiez au moins deux bilans dentaires pendant la grossesse. Il est possible que la constipation persiste et qu’elle s’accompagne d’hémorroïdes. Les hémorroïdes sont des espèces de varices apparaissant autour de l’anus; elles sont incommodes, provoquent des démangeaisons et sont parfois douloureuses. Assurez-vous de consommer beaucoup de fruits, de légumes et d’aliments riches en fibres pour éviter la constipation et les hémorroïdes.</p><p>Vous aurez peut-être mal au dos parce que vous vous penchez vers l’arrière pour compenser le poids du bébé. Pour réduire le mal de dos, essayez de maintenir une bonne posture, évitez de transporter des objets lourds, pliez les genoux si vous devez soulever des objets, portez des chaussures à talons plats et, en position assise, maintenez le dos en bonne position. En outre, il est possible que vous ayez des crampes aux jambes et aux pieds, surtout la nuit. Pour atténuer ces douleurs aigues, prenez du calcium en quantité adéquate, faites de l’exercice régulièrement et recourez à la massothérapie. </p><p>Dès la 12<sup>è</sup> semaine, la grande fatigue que vous ressentiez devrait s’estomper et céder la place à un regain d’énergie. Votre abdomen continue d’enfler et le risque d’une fausse couche est nettement plus faible. C’est le moment idéal pour annoncer à votre employeur et à vos amis que vous attendez un bébé. </p><p>Il se peut que les nausées disparaissent complètement dès la 13<sup>è</sup> semaine. Votre utérus s’élargit à un rythme régulier et perceptible et votre ventre arrondi est désormais visible. Votre utérus a maintenant la taille d’un pamplemousse. Vos mamelons sont plus sombres et les veines bleuâtres de vos seins sont très visibles. Votre fournisseur en soins de santé peut sans doute entendre le rythme cardiaque de votre bébé à l’aide d’un petit appareil à ultrasons portatif.</p><p>Dans la 14<sup>è</sup> semaine, vous vous sentez moins fatiguée et bien plus en forme et active. La zone sombre entourant vos mamelons, appelée aréole, sera plus sombre et plus large. En raison des changements hormonaux, une ligne sombre se formera peut-être dans le bas de votre abdomen, près de l’os pubien. </p><p>Votre poids augmentera probablement de 0,5 à 1 kg (de 1 à 2 livres) durant ce mois. Quelques femmes qui s’alimentent moins perdent du poids, ce qui n’est pas grave pour autant. Assurez-vous de maintenir une bonne nutrition. Consommez l’équivalent de 300 à 500 calories additionnelles par jour; c’est tout ce dont vous avez besoin. Évitez les aliments vides et mangez beaucoup de fruits, de légumes et de protéines. </p><p>Pour plus d’information sur le maintien d’un régime alimentaire sain pendant la grossesse; consultez la section intitulée « <a href="/Article?contentid=338&language=French">Nutrition</a> ».</p><h2>Votre visite médicale du troisième mois</h2><p>La visite médicale du troisième mois sera moins chargée que celle du mois précédent. Votre fournisseur de soins de santé effectuera les vérifications suivantes :</p><ul><li>poids </li><li>pression artérielle</li><li>croissance de l’utérus</li><li>rythme cardiaque du bébé</li><li>analyses d’urine</li></ul><h2>Tests de dépistage effectués durant ce mois</h2><h3>Test de mesure de la clarté nucale (entre la 10<sup>è</sup> et la 14<sup>è</sup> semaine)</h3><p>Certaines mères, par exemple les femmes de plus de 35 ans, risquent de donner naissance à un bébé atteint d’anomalies chromosomiques telles que le syndrome de Down. Pour ces femmes, on peut administrer le test de mesure de la carté nucale entre la 10<sup>è</sup> et la 14<sup>è</sup> semaine de grossesse, pour estimer le risque que le bébé souffre du syndrome de Down. À cette fin, on utilise des ultrasons pour mesurer la quantité de fluide qui s’est accumulée à l’arrière de la nuque de fœtus, entre la peau et les structures sous-jacentes. En présence de trouble chromosomique, la quantité de fluide à l’arrière de la nuque du fœtus tend à croître. Si ce test de dépistage indique qu’il y a un haut risque que le bébé soit atteint du syndrome de Down, d’autres tests diagnostiques sont prescrits, par exemple le prélèvement des villosités choriales dans les trois premiers mois de la grossesse (idéalement entre la 10<sup>è</sup> et la 12<sup>è</sup> semaine de gestation) ou l’amniocentèse, après la 16<sup>è</sup> semaine.</p><h3>Dépistage combiné du premier trimestre (entre la 11<sup>è</sup> et la 13<sup>è</sup> semaine)</h3><p>Le dépistage combiné du premier trimestre, que l’on effectue entre la 11<sup>è</sup> à la 13<sup>è</sup> semaine, consiste en une mesure de la clarté nucale par échographie et une analyse sanguine, toutes deux habituellement effectués le même jour. Le dépistage combiné du premier trimestre permet d’évaluer la probabilité d’une anomalie chromosomique telle que le syndrome de Down. Il est suivi par une analyse sanguine appelée dosage de l'alpha-foetoprotéine (AFP), effectuée dans la 16<sup>è</sup> semaine. L’AFP est une substance produite par le tissu du système nerveux du bébé en gestation. Si les niveaux d’AFP sont élevés, cela peut signifier que le bébé est atteint de spina-bifida. Cependant, cela peut aussi signifier que la grossesse est à un stade plus avancé que prévu ou que la mère est porteuse de jumeaux. Si les niveaux d’AFP sont faibles, cela peut signifier que le bébé est atteint du syndrome de down ou simplement que la grossesse est à un stade moins avancé que prévu. Vu qu’il ne s’agit que d’un examen de dépistage, si un résultat anormal est obtenu, un autre test diagnostique tel que l’amniocentèse sera réalisé.</p><h3>Dépistage prénatal intégré (entre la 11<sup>è</sup> et la 13<sup>è</sup> semaine)</h3><p>Cet examen est similaire au dépistage combiné du premier trimestre suivi du dosage de l’AFP. Le dépistage prénatal intégré englobe une échographie, la mesure de la carté nucale et deux analyses sanguines permettant de déterminer la probabilité que le bébé présente une anomalie chromosomique ou une anomalie du tube neural. D’ordinaire, l’échographie est effectuée entre la 11<sup>è</sup> et la 13<sup>è</sup> semaine de grossesse. La première analyse sanguine est aussi effectuée durant cette période, après l’échographie. La deuxième analyse sanguine s’effectue entre la 15<sup>è</sup> et la 20<sup>è</sup> semaine, le plus tôt étant le mieux. Environ quatre femmes sur cent obtiennent des résultats « positifs » au dépistage prénatal intégré. Dans ce cas, cela signifie que la probabilité qu’elles donnent naissance à un bébé atteint d’une anomalie chromosomique ou d’une anomalie du tube neural est plus élevée que la normale. Toutefois, la plupart des femmes qui obtiennent des résultats positifs ont des bébés parfaitement sains. Si vous avez obtenu un résultat positif, vous pouvez envisager d’effectuer un test diagnostique tel que l’amniocentèse pour savoir si votre bébé est réellement atteint de ces troubles. On pourrait aussi vous référer à un conseiller en génétique. </p><h2>Examens diagnostiques de ce mois</h2><p>Dans la 11<sup>è</sup> semaine, si vous encourez un risque élevé de donner naissance à un bébé atteint du syndrome de Down ou d’autres anomalies chromosomiques, on vous proposera sans doute d’effectuer un examen appelé prélèvement de villosités choriales (PVC). Dans le cadre de cet examen, un tube fin est introduit, par le col de l’utérus, dans l’utérus. Des cellules fœtales du tissu qui formera le placenta sont prélevées puis analysées. Le PVC a ceci d’avantageux sur l’amniocentèse qu’il peut être effectué plus tôt, ce qui signifie que les résultats sont également obtenus plus tôt. </p><p>Pour plus d’information sur le PVC et les autres examens, consultez la section intitulée « <a href="/Article?contentid=342&language=French">Dépistage anténatal</a> ».</p><h2>Changements émotionnels et dépression dans le premier trimestre de la grossesse</h2><p>D’ordinaire, le premier trimestre de la grossesse est un moment de grande joie pour la femme enceinte. Vous serez sans doute vivifiée de vous savoir enceinte et soulagée éventuellement. Mais il est aussi possible que vous ayez des sentiments ambivalents au sujet de votre grossesse. Les symptômes désagréables tels que la nausée ou les vomissements sont irritants. Vous craignez peut-être que cette grossesse se déroule aussi mal qu’une grossesse précédente. Peut-être vous inquiétez-vous de l’alcool que vous avez consommé avant de vous savoir enceinte ou de votre capacité à respecter le plan de nutrition. Il est possible que vous ayez peur de perdre votre bébé, que vous doutiez de votre capacité à en prendre soin, ou que ne sachiez pas si vous pouvez vous permettre d’avoir un enfant. </p><p>Les questions liées à l’estime de soi jouent aussi un rôle durant cette période. Au fur et à mesure que vos vêtements se resserreront, sans doute vous sentirez-vous moins attirante. Si vos activités professionnelles interviennent dans l’estime que vous vous portez, il est possible que vous vous sentiez isolée et incapable de combler les attentes de vos supérieurs.</p><p>Il est tout à fait normal d’avoir des changements d’humeur compte tenu de toutes les transformations que vous subissez. Ces changements d’humeur peuvent aller de l’allégresse à l’irritation, la colère ou la dépression. Vous devez garder à l’esprit que ces sentiments sont normaux pendant la grossesse. Si des disputes mesquines éclatent dans votre ménage à cause de vos changements d’humeur, essayez d’en parler avec votre conjoint pour prévenir une aggravation de la situation. </p><p>Certaines femmes peuvent faire une dépression si profonde et continue qu’elles ne sont plus en mesure de mener une vie normale. Qualifié de dépression majeure, ce trouble affecte de 4 à 12 % des femmes enceintes. La dépression majeure tend à moins se manifester pendant la grossesse que durant la période postnatale (de 12 à 25 %). Cependant, si vous avez souffert de dépression pendant votre grossesse, la probabilité que vous souffriez de dépression postnatale est plus élevée. Si vous manifestez les symptômes de dépression suivants, consultez votre médecin : </p><ul><li>la sensation de perdre le contrôle</li><li>des larmoiements imprévisibles et des pleurs spontanés </li><li>un sentiment de tristesse, de mélancolie, de colère épuisante ou de désespoir général</li><li>des troubles du sommeil</li><li>une perte totale de pulsion sexuelle</li></ul><p>Dans l’ensemble, la plupart des femmes éprouvent un sentiment intense et romantique pendant le premier trimestre de leur grossesse. La femme enceinte éprouve de la joie et se sent plus spéciale que tout autre personne au monde.</p><h4>Comment votre bébé se développe</h4><ul><li> <a href="/Article?contentid=331&language=French">Le premier trimestre : troisième mois</a></li></ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/pregnancy_the_third_month.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.