Anxiété: le traitement par la psychothérapie et les changements de mode de vieAAnxiété: le traitement par la psychothérapie et les changements de mode de vieAnxiety: Treatment with psychotherapy and lifestyle changesFrenchPsychiatryPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANANon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2016-02-02T05:00:00ZMarijana Jovanovic, MD, FRCPC;Suneeta Monga, MD, FRCPC000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p> Découvrez comment la psychothérapie et les changements dans le mode de vie peuvent aider votre enfant à composer avec l’anxiété.</p><p>​​Si votre enfant ou votre ado a reçu un diagnostic de <a href="/Article?contentid=270&language=French">trouble anxieux</a>, il peut se voir prescrit des <a href="/Article?contentid=701&language=French">médicaments</a> et/ou on peut lui recommander de suivre une psychothérapie ou de faire des changements dans son mode de vie. Le type de traitement(s) que votre enfant reçoit dépend de la gravité de son anxiété.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li> La psychothérapie peut aider un enfant à faire face à l’anxiété en offrant du soutien, en enseignant des habiletés d’adaptation ou en examinant les relations.</li> <li>La thérapie cognitive du comportement est un type de psychothérapie efficace. En mettant l’accent sur la relation entre les pensées, les sentiments et le comportement, elle peut aider les patients à reconnaître les signes d’anxiété, à élaborer des stratégies d’adaptation et à progressivement faire face à leurs angoisses.</li> <li> D’autres formes de psychothérapie comprennent la thérapie familiale, la thérapie cognitivo-comportementale et les thérapies de pleine conscience et d’acceptation et d’engagement.</li> <li>Les enfants et les adolescents peuvent aller mieux en dormant au moins huit à dix heures par nuit, en suivant un régime alimentaire équilibré et en faisant des activités physiques régulières. Le médecin peut offrir des conseils si votre enfant a de la difficulté à adopter des changements dans son mode de vie.​</li></ul><h2>Comment la psychothérapie peut-elle aider à traiter l’anxiété?</h2> <p>La psychothérapie, également connu sous le nom de « thérapie de la parole » prévoit un thérapeute professionnel travaillant face à face avec un patient ou un groupe de patients sur des objectifs communs. En fonction du type de psychothérapie, le thérapeute peut offrir un soutien, enseigner des habiletés d’adaptation ou aider un patient à examiner ses relations.</p> <p>Vous pouvez accéder à un psychothérapeute de diverses manières:</p> <ul><li> par le biais d’un organisme de santé mentale,</li> <li> sur la recommandation d’un médecin, d’un psychologue privé ou d’un autre fournisseur de soins de santé,</li> <li>sur la recommandation d’un ami de confiance ou d’un membre de la famille,</li> <li> grâce à un programme d’aide aux employés ou à la famille.</li></ul> <p>Les frais de psychothérapie varient. Une partie des frais peut être couverte par les régimes de santé publique ou par une assurance privée. La thérapie qui s’est avérée la plus efficace pour les enfants souffrant de troubles anxieux est la thérapie cognitivo-comportementale.</p> <h3>La thérapie cognitivo-comportementale</h3> <p>La thérapie comportementale cognitive, ou TCC en abrégé, est une forme structurée de thérapie nécessitant une session par semaine, pour une durée d’environ 10 à 16 semaines. La TCC peut être efficace pour toute une gamme de problèmes de santé mentale.</p> <p><br></p> <p><em>Comment fonctionne la TCC</em></p> <p>La TCC est basée sur la théorie cognitive, l’idée que les constructions mentales influent sur les sentiments et les conduites des individus. Si nous avons des pensées empreintes d’inquiétudes, ces pensées nous conduiront à nous sentir anxieux, puis à adopter un comportement d’évitement ou inquiet.</p> <p>L’objectif de la TCC est d’aider les enfants angoissés de la façon suivante :</p> <ul><li>reconnaître leur anxiété comme un symptôme;</li> <li>définir leurs inquiétudes;</li> <li>élaborer des stratégies cognitives (avoir des modes de pensée différents) pour lutter contre les pensées anxieuses et les remplacer avec des pensées plus constructives ou réalistes;</li> <li>apprendre des stratégies comportementales, comme les techniques de relaxation pour gérer les symptômes physiques de l’anxiété.</li></ul> <p>Au fil du temps, la TCC peut également inclure la thérapie par exposition. Il s’agit d’expériences qui, progressivement, exposent le patient à la source de leur anxiété pour les aider à apprendre à y faire face et à se rendre compte qu’ils peuvent la vaincre.</p> <p>La TCC peut se suivre individuellement avec un thérapeute ou au sein d’un groupe d’enfants avec un ou deux thérapeutes. La participation des parents est un élément important du traitement, en particulier avec les jeunes enfants.</p> <p>Dans le cas de TCC individuelle, les enfants sont souvent vus par un thérapeute pour la plus grande partie de la session, puis les parents ou les soignants participent à une partie de la session. Dans la TCC en groupe, les sessions des groupes de parents et celles des groupes d’enfants peuvent se dérouler séparément mais de manière simultanée.</p> <p>Les adolescents et les parents peuvent également travailler sur eux-mêmes à l’aide de ressources d’auto-assistance en TCC.</p> <h3>Autres formes de psychothérapie pour traiter l’anxiété</h3> <p>La TCC a fait la preuve de son utilité chez les enfants et les adolescents, mais on peut parfois recommander d’autres psychothérapies.</p> <p>Par exemple :</p> <ul><li>la psychothérapie de soutien et la psychothérapie psychodynamique;</li> <li> la thérapie familiale, s’il y a beaucoup de tensions ou de conflits dans la famille;</li> <li> les approches axées sur le comportement, par exemple si un enfant ou un adolescent souffre d’anxiété en même temps que de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ou de trouble oppositionnel avec provocation;</li> <li>la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience et la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) sont de nouvelles formes de thérapie qui peuvent aider une personne à gérer ses troubles anxieux en apprenant à vivre dans l’instant et à faire l’expérience de la vie sans porter de jugement.</li></ul> <h3>Importance de la relation patient/thérapeute</h3> <p>La psychothérapie est plus utile lorsqu’il existe une bonne relation entre le thérapeute et l’enfant. Si cette relation ne fonctionne pas, vous devriez parler au thérapeute ou décider de passer à un autre thérapeute.</p>
Anxiety: Treatment with psychotherapy and lifestyle changesAAnxiety: Treatment with psychotherapy and lifestyle changesAnxiety: Treatment with psychotherapy and lifestyle changesEnglishPsychiatryPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANANon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2016-02-02T05:00:00ZMarijana Jovanovic, MD, FRCPC;Suneeta Monga, MD, FRCPC000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Learn how psychotherapy and lifestyle changes can help your child cope with anxiety.</p><p>If your child or teen is diagnosed with <a href="/Article?contentid=270&language=English">anxiety disorder</a>, they may be prescribed <a href="/Article?contentid=701&language=English">medications</a> and/or be advised to have psychotherapy or make lifestyle changes. The type of treatment(s) your child receives depends on the severity of their anxiety.</p><h2>Key points</h2> <ul> <li>Psychotherapy can help a child deal with anxiety by offering support, teaching coping skills or exploring relationships.</li> <li>Cognitive behavioural therapy is one type of effective psychotherapy. By focusing on the relationship between thoughts, feelings and behaviour, it can help patients recognize signs of anxiety, develop coping strategies and gradually face their anxieties.</li> <li>Other forms of psychotherapy include family therapy, behavioural therapy and mindfulness- and acceptance-based therapies.</li> <li>Children and teens may also benefit from at least eight to 10 hours sleep a night, eating a balanced diet and getting regular exercise. Your child's doctor can offer advice if a child has difficulty making lifestyle changes.</li> </ul><h2>How psychotherapy can help treat anxiety</h2><p>Psychotherapy, also known as "talk therapy", involves a trained therapist working one-to-one with a patient or with a group of people on common objectives. Depending on the type of psychotherapy, the therapist can offer support, teach coping skills or help a patient explore their relationships.</p><h3>How to access psychotherapy</h3><p>You can access psychotherapy in a range of ways, for example through</p><ul><li>a mental health agency</li><li>a recommendation from a doctor, private psychologist or other healthcare provider</li><li>a recommendation from a trusted friend or family member</li><li>an employee or family assistance program.</li></ul><p>Fees for psychotherapy vary. Some costs – but not all – might be covered through public health plans or through private insurance. </p><p>The therapy that has been shown to be most effective for childhood anxiety disorders is cognitive behavioural therapy.</p><h3>Cognitive behavioural therapy</h3><p>Cognitive behavioural therapy, or CBT for short, is a structured form of therapy involving one session a week for, on average, 10 to 16 weeks. CBT can be effective for a range of mental health issues.</p><p> <em>How CBT works</em></p><p>CBT is based on cognitive theory, the idea that our thoughts influence our feelings and our behaviours. If we are thinking worried thoughts, these thoughts will lead us to feel anxious, and then act in an anxious or avoidant manner.</p><p>The goal of CBT is to help anxious children:</p><ul><li>recognize their anxiety as a symptom</li><li>identify their anxious thoughts</li><li>develop cognitive strategies (different ways of thinking) to challenge anxious thoughts and replace them with adaptive (more constructive or realistic) thoughts</li><li>learn behavioural strategies, such as relaxation techniques to manage the physical symptoms of anxiety</li></ul><p>Over time, CBT may also include exposure therapy. This involves experiments that gradually expose a patient to the source of their anxiety to help them learn to face their fears and see that they can conquer them.</p><p>CBT can be done individually with a therapist or in a group of children with one or two therapists. Parental involvement is an important part of treatment, especially with younger children.</p><p>With individual CBT, children are often seen by a therapist for most of the session and then parent(s) or caregiver(s) are brought in for a portion of the session. With group CBT, parent and child groups may run separately but at the same time.</p><p>Teens and parents can also work through self-help CBT resources on their own.</p><h3>Other forms of psychotherapy to treat anxiety</h3><p>CBT has a lot of evidence to support its use in children and teens, but sometimes other psychotherapies may be recommended. These include:</p><ul><li>supportive or psychodynamic psychotherapy</li><li>family therapy, if there is a lot of family tension or conflict</li><li>behavioural approaches, for example if a child or teen has anxiety with <a href="/Article?contentid=1922&language=English">attention deficit hyperactivity disorder (ADHD)</a> or <a href="/Article?contentid=1925&language=English">oppositional defiant disorder</a></li><li>mindfulness and acceptance based therapies. These are new forms of therapy that can help a person manage their anxiety disorder by learning to live in the moment and experience life without judgment.</li></ul><h3>Importance of patient/therapist relationship</h3><p>Psychotherapy is more helpful when there is a good relationship between the therapist and the child. If there is a poor fit, you may need to talk to the therapist or else choose to switch to another therapist.​</p><h2>Further information</h2><p>For more information on anxiety disorders, please see the following pages:</p><p><a href="/Article?contentid=18&language=English">Anxiety: Overview</a></p><p><a href="/Article?contentid=271&language=English">Anxiety: Signs and symptoms</a></p><p><a href="/Article?contentid=270&language=English">Anxiety: Types of disorders</a></p><p><a href="/Article?contentid=701&language=English">Anxiety: Treatment with medications</a></p><h2>Resources</h2><p>The following books offer useful advice and information about anxiety.</p><p>Foa, E.B., & Wasmer Andrews, L. (2006). <em>If Your Adolescent Has an Anxiety Disorder: An Essential Resource for Parents</em>. New York, NY: Oxford University Press.</p><p>Huebner, D. (2005). <em>What to Do When You Worry Too Much: A Kid’s Guide to Overcoming Anxiety</em>. Magination Press.</p><p>Manassis, K. (2015). <em>Keys to Parenting Your Anxious Child</em>. Third edition. New York, NY: Barron’s Educational Series, Inc.</p><p>Rapee, R., et al (2008). <em>Helping Your Anxious Child: A Step-by-Step Guide for Parents</em>. Second edition. Oakland, CA: New Harbinger Publications, Inc.</p><p>Sheedy Kurcinka, M. (2015). <em>Raising Your Spirited Child: A Guide for Parents Whose Child is More Intense, Sensitive, Perceptive, Persistent, and Energetic</em>. Third edition. New York, NY: HarperCollins Publishers.</p>

 

 

Anxiété: le traitement par la psychothérapie et les changements de mode de vie702.000000000000Anxiété: le traitement par la psychothérapie et les changements de mode de vieAnxiety: Treatment with psychotherapy and lifestyle changesAFrenchPsychiatryPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANANon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2016-02-02T05:00:00ZMarijana Jovanovic, MD, FRCPC;Suneeta Monga, MD, FRCPC000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p> Découvrez comment la psychothérapie et les changements dans le mode de vie peuvent aider votre enfant à composer avec l’anxiété.</p><p>​​Si votre enfant ou votre ado a reçu un diagnostic de <a href="/Article?contentid=270&language=French">trouble anxieux</a>, il peut se voir prescrit des <a href="/Article?contentid=701&language=French">médicaments</a> et/ou on peut lui recommander de suivre une psychothérapie ou de faire des changements dans son mode de vie. Le type de traitement(s) que votre enfant reçoit dépend de la gravité de son anxiété.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li> La psychothérapie peut aider un enfant à faire face à l’anxiété en offrant du soutien, en enseignant des habiletés d’adaptation ou en examinant les relations.</li> <li>La thérapie cognitive du comportement est un type de psychothérapie efficace. En mettant l’accent sur la relation entre les pensées, les sentiments et le comportement, elle peut aider les patients à reconnaître les signes d’anxiété, à élaborer des stratégies d’adaptation et à progressivement faire face à leurs angoisses.</li> <li> D’autres formes de psychothérapie comprennent la thérapie familiale, la thérapie cognitivo-comportementale et les thérapies de pleine conscience et d’acceptation et d’engagement.</li> <li>Les enfants et les adolescents peuvent aller mieux en dormant au moins huit à dix heures par nuit, en suivant un régime alimentaire équilibré et en faisant des activités physiques régulières. Le médecin peut offrir des conseils si votre enfant a de la difficulté à adopter des changements dans son mode de vie.​</li></ul><h2>Les changements de mode de vie qui peuvent aider à traiter l’anxiété</h2> <p>Les enfants et les adolescents souffrant de certains troubles d’anxiété peuvent voir leurs symptômes diminuer en suivant quelques habitudes de vie saine.</p> <p>Par exemple :</p> <ul><li> <a href="/Article?contentid=646&language=French">dormir</a> au moins huit à dix heures par nuit</li> <li>adopter un régime alimentaire équilibré, en suivant <a href="/Article?contentid=1436&language=French">le Guide alimentaire canadien</a></li> <li>faire de l’exercice régulièrement en suivant les <a href="/Article?contentid=642&language=French">Directives canadiennes en matière d’activité physique à l’intention des enfants et des jeunes​</a>.</li></ul> <p>Si les symptômes d’anxiété qu’éprouve votre enfant l’empêchent de bien dormir ou de bien manger, le médecin de votre enfant peut donner des conseils.</p><h2>Comment la psychothérapie peut-elle aider à traiter l’anxiété?</h2> <p>La psychothérapie, également connu sous le nom de « thérapie de la parole » prévoit un thérapeute professionnel travaillant face à face avec un patient ou un groupe de patients sur des objectifs communs. En fonction du type de psychothérapie, le thérapeute peut offrir un soutien, enseigner des habiletés d’adaptation ou aider un patient à examiner ses relations.</p> <p>Vous pouvez accéder à un psychothérapeute de diverses manières:</p> <ul><li> par le biais d’un organisme de santé mentale,</li> <li> sur la recommandation d’un médecin, d’un psychologue privé ou d’un autre fournisseur de soins de santé,</li> <li>sur la recommandation d’un ami de confiance ou d’un membre de la famille,</li> <li> grâce à un programme d’aide aux employés ou à la famille.</li></ul> <p>Les frais de psychothérapie varient. Une partie des frais peut être couverte par les régimes de santé publique ou par une assurance privée. La thérapie qui s’est avérée la plus efficace pour les enfants souffrant de troubles anxieux est la thérapie cognitivo-comportementale.</p> <h3>La thérapie cognitivo-comportementale</h3> <p>La thérapie comportementale cognitive, ou TCC en abrégé, est une forme structurée de thérapie nécessitant une session par semaine, pour une durée d’environ 10 à 16 semaines. La TCC peut être efficace pour toute une gamme de problèmes de santé mentale.</p> <p><br></p> <p><em>Comment fonctionne la TCC</em></p> <p>La TCC est basée sur la théorie cognitive, l’idée que les constructions mentales influent sur les sentiments et les conduites des individus. Si nous avons des pensées empreintes d’inquiétudes, ces pensées nous conduiront à nous sentir anxieux, puis à adopter un comportement d’évitement ou inquiet.</p> <p>L’objectif de la TCC est d’aider les enfants angoissés de la façon suivante :</p> <ul><li>reconnaître leur anxiété comme un symptôme;</li> <li>définir leurs inquiétudes;</li> <li>élaborer des stratégies cognitives (avoir des modes de pensée différents) pour lutter contre les pensées anxieuses et les remplacer avec des pensées plus constructives ou réalistes;</li> <li>apprendre des stratégies comportementales, comme les techniques de relaxation pour gérer les symptômes physiques de l’anxiété.</li></ul> <p>Au fil du temps, la TCC peut également inclure la thérapie par exposition. Il s’agit d’expériences qui, progressivement, exposent le patient à la source de leur anxiété pour les aider à apprendre à y faire face et à se rendre compte qu’ils peuvent la vaincre.</p> <p>La TCC peut se suivre individuellement avec un thérapeute ou au sein d’un groupe d’enfants avec un ou deux thérapeutes. La participation des parents est un élément important du traitement, en particulier avec les jeunes enfants.</p> <p>Dans le cas de TCC individuelle, les enfants sont souvent vus par un thérapeute pour la plus grande partie de la session, puis les parents ou les soignants participent à une partie de la session. Dans la TCC en groupe, les sessions des groupes de parents et celles des groupes d’enfants peuvent se dérouler séparément mais de manière simultanée.</p> <p>Les adolescents et les parents peuvent également travailler sur eux-mêmes à l’aide de ressources d’auto-assistance en TCC.</p> <h3>Autres formes de psychothérapie pour traiter l’anxiété</h3> <p>La TCC a fait la preuve de son utilité chez les enfants et les adolescents, mais on peut parfois recommander d’autres psychothérapies.</p> <p>Par exemple :</p> <ul><li>la psychothérapie de soutien et la psychothérapie psychodynamique;</li> <li> la thérapie familiale, s’il y a beaucoup de tensions ou de conflits dans la famille;</li> <li> les approches axées sur le comportement, par exemple si un enfant ou un adolescent souffre d’anxiété en même temps que de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ou de trouble oppositionnel avec provocation;</li> <li>la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience et la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) sont de nouvelles formes de thérapie qui peuvent aider une personne à gérer ses troubles anxieux en apprenant à vivre dans l’instant et à faire l’expérience de la vie sans porter de jugement.</li></ul> <h3>Importance de la relation patient/thérapeute</h3> <p>La psychothérapie est plus utile lorsqu’il existe une bonne relation entre le thérapeute et l’enfant. Si cette relation ne fonctionne pas, vous devriez parler au thérapeute ou décider de passer à un autre thérapeute.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/anxiety_psychotherapy.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.